Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 127 fois
  • 2 J'aime
  • 0 Commentaire

Les vacances -b

Chapitre 1

Divers

cet été je suis allé me reposer quelques jours à la mer à la C. sur la cote. Ma cousine m’avait preté sa piole à 200 m de la plage , le pied quoi ! Pendant plusieurs jours j’ai donc profité de la mer et du soleil lorsque il y en avait . Sans mes potes je m’embetais pas mal et vu que ma timidité m’a toujours empeché d ’aller accoster les meufs qui m’attire je restais donc comme un con à bronzer sur la plage , mattant les jolies filles qui passaient devant moi .


J’ai été trop surpris quand je les ai vu s’approcher : trois superbes nanas , une blonde et deux brunes , en bikini tres mais alors tres minces. Elles se sont installées si pres de ma serviette que je pouvais les entendre respirer ! Je savais plus où me foutre , j’avais à la fois envie d’aller leur parler mais en meme temps mon temperament de timide m’empecher d’approcher. En meme temps , j’avais trop envie de faire des connaissances car j’etais tout seul et je me suis enfin decidé.

En faisant une seule roulade sur le dos , je me retrouvais finalement à coté de la premiere des filles , une brune au regard incendiaire qui bronzait sur le dos. Maladroitement je lançais :

’ bonjour çà vous derange pas si je bronze avec vous ?’

elles eclaterent de rire et m’inviterent à rester avec elles. Je discutais avec elles mais je ne pouvais pas m’empecher de rougir a chaque fois que je croisais le decoletté de la Blonde jessica , les jambes longilignes et bronzée de Laure et le cul formidablement bombé d’Elodie. Je me sentait bien avec elles , j’etais serein , je pensais juste passer un moment avec elles puis partir comme j’etais venus.

Seulement jessica n’a pas vu les choses de cette façon. Elle me chuchota à l’oreille

’ çà te dit de venir boire un coup , on a loué un studio pas loin , on peux y aller à pied.’

J’essayais de pas laisser transparaitre mon exitation et je lançais un petit ’ oui’ timide

’ pourquoi pas ?’.


J’ai donc pris ma serviette et on s’est tous levés pour aller chez les filles . Je peux vous dire que j’étais pas tres à l’aise , mais je laissais faire les choses. Arrivés à l’appart , on se mit à l’aise, moi je m’installais sur un grand sofa Blanc et Elodie nous apporta des raffraichissements qu’elle posa sur une table de verre juste devant nous. On a continué à discuter de tout et de rien , Elodie à coté de moi sur le sofa , Laure sur un fauteuil une place en face de moi . Jessica etait dans la cuisine , je sais pas ce qu’elle faisait exactement.


En meme temps que je parlais j’admirais la beauté de mes deux interlocutrices . Laure , en paréo et mules , montrait ses atouts à savoir ses jambes et ses pieds magnifiques qu’elle bougait sensuellement , je pouvais parfois apercevoir ses cuisses qui donnaient envie. Laure me regardait avec ses yeux coquins , et sa tenue tre sexy me laissait entre apercevoir sa lourde poitrine qui elle aussi donnait envie. Mon short de bain n’etait pas une grosse protection , et fatalement la beauté de ces deux naiades me fit bander. A chaque fois que je croisais du regard les filles je bandais de plus belle , de plus en plus dur. Je sentais le desir monter en moi . Laure s’apperçut que j’etais à l’etroit dans mon short et me sourit.


Mon sexe etait à present gonflé à bloc. Elodie fit un clin d’oeil à sa copine et s’etendit sur le sofa et commença à me carresser le sexe à travers le short avec ses pieds. Laure , elle , s’approcha , j’etais vraiment gonflé à bloc et tout à fait à l’aise , ce qui m’etonna. Elodie s’approcha donc du sofa et me dit en souriant

’ il t’en faut peu pour perdre ton sang froid mon cheri ! ’


Et sur ce elle mis sa langue dans ma bouche et chercha ma langue , pendant que Laure me mordillait les lobes d’oreille. J’etais en transe . Laure me dit :

’ on va bien s’amuser , tu sais , detends toi ...’ . Elle se saisit finalement de ma bite et commença à me branler doucement puis plus vite. Pendant ce temps Elodie avait enlevé sa jupe , puis son soutien gorge , et je lui carressais les seins , toujours en l’embrassant. Ma main s’egara et alla se perdre dans sa culotte. Sa chatte fraichement rasée etait deja bien mouillée. Je fis penetrer un doigt puis deux , et je pouvais à present l’entendre gemir doucement.

Laure me masturbait toujours mais entre temps elle avait réussi a enlever ses vetements , il ne lui restait plus que ses mules et sa chaine à la cheville . Ma bite allait et venait dans ses mains expertes . Puis elle devient plus ambitieuse et enfonça ma verge dans sa gorge. J’avais l’impression que mon sexe allait exploser de désir. Tout en me suçant elle me regardait de ses yeux coquins et cela ne faisait qu’augmenter mon plaisir. Tour à tour, Laure passait sa langue sur mon gland gonflé puis avalait de nouveau mon sexe. Je me retenais au maximum . J’avais envie que le plaisir dure , d’autant plus qu’Elodie avait oté son bikini et me devoilai un minou magnifique aux levres delicates. Alors que Laure me suçait toujours , Elodie m’offrit sa chatte dans laquelle je fis penetrer ma langue , essayant d’aller chercher à la source le jus qui coulait de son sexe.Elle gemissait de plus belle.Je m’attardait sur ses levres puis je trouvais son clitoris rose et tout dur. Je le suçais sans plus attendre , arrachant à ma partenaire des petits cris.Je me rappelle qu’à ce moment là j’etais à bloc et c’est sans prevenir Laure que je lui ejaculai dans la bouche. Avec un sourire , elle se passa la langue sur le reste de sperme autour de sa bouche et l’avala comme le reste . A ce moment jessica entra dans le salon et fut assez surprise de voir elodie jambes ouvertes devant moi en plein orgasme et sa copine Laure me nettoyant mon sexe a demi debandé avec sa bouche.Jessica s’exclama :

’Pas moyen de vous laisser seule deux minutes vous deux hein ?’


Moi ,serieusement j’hallucinais, c’etait vraiment la premiere fois que je faisait l’amour de cette maniere , en plus avec deux nana ! jessica, la belle blonde faisait la moue, et dit :

’vous auriez pu m’attendre quand meme !’

Elodie:

’Ma cherie , nous avons l’apres midi devant nous ....’ et elles me regarderent toutes les trois en souriant.Je vous le dit encore : j’hallucinais.


Vingt minutes se passerent pendant lesquelles jessica fut consolé par ses copines , qui tour à tour lui lecherent la chatte . Jessica etait un vrai blonde et sa chatte imberbe etait trempée sous les coups de langues de Laure et D’elodie. Ses seins lourds bougeaient à chacun de ses mouvements sur la moquette du salon . Elle poussait des petits cris qui commencerent à m’exiter , d’autant plus que Laure et Elodie M’offraient leurs fesses bombées alors qu’elles s’affairaient sur la moule de Jessica.Je me levai du sofa et me mis derrierre Laure . A present , je bandais dur , et sans la prevenir , je tentai de la penetrer par le cul. Elle poussa un petit cri d’exclamation alors que j’exercait un pression de plus en plus forte à l’entrée de son anus, mais elle tourna juste la tete et me sourit , comme d’habitude, puis se remit a lecher Jessica.J’eu du mal à penetrer son cul etroit , mais une fois ma bite entrée , les va et vients se firent facilement . Je la cramponnait fermement par les hanches et je me mis à la pilloner furieusement , son cul allait et venait sur mon sexe , et j’essayais de la penetrer le plus profondement possible. A chaque coup de boutoir , elle lachait un cri qui m’exitait au plus haut point. Laure eu un orgasme.Je me mis à lui caresser la chatte en meme temps que je lui bourrais bien le cul.Par dessus son epaule , je voyais la chatte entrouverte et luisante de Jessica et , apres une derniere acceleration dans Laure, je me retirais et m’approchait de Jessica qui etait toujours allongée en savourant les langues de ses copines. Je demandais à Laure et Elodie de s’ecarter un peu et je m’allongeait sur Jessica. Avec sa Main , elle fit rentrer ma bite dans son vagin et me dit ’ Fais moi plaisir ! ’. Sans plus attendre , je lui donnai des coups de reins de plus en plus rapides et profonds , Jessica se mit à crier , et je redoublait d’efforts. J’etais en nage et elle aussi .Les deux autres filles se mangeaient la chatte à coté de nous, mais coups de reins se firent de plus en plus violents, mes cuisses tapaient sur les siennes avec force.Au dernier moment , je me retirai , et, dans un rale de soulagemment , je dechargeai mon sperme chaud sur le ventre de Jessica qui se carressait .Laure et Elodie se precipiterent pour recueillir les dernieres salves de sperme dans leur bouche et sur leur visage. Moi , je m’ecroulait , en sueur , le genoux en feu . Et sans deconner , je me suis endormis sur la moquette. A mon reveil , les trois filles n’etaient plus là . Je me suis dis que j’avais fais un putain de reve , mais je reconnu la moquette et le sofa! je me suis donc levé, et je suis aller manger un fruit dans la cuisine. En grignotant , j’entendit des petits rires dans la piece d’a coté. J’ouvris la porte et me retrouvais dans la salle de bain en compagnie des trois nanas qui avaient fait coulet un bain et elles etaient toutes les trois couvertes de mousse.Leur peau bronzée , mouillé , la mousse , vous pensez bien que mon sexe s’est raidi dans l’instant ! En rigolant , elle regardait mon sexe se lever progressivement ( eh oui j’etais encore à poil !).Elodie confia à ses copines

’ il a des ressources ce jeune homme! j’aime çà’ et elle se passa la langue sur ses jolies levres.Elles me faisaient face toutes les trois , la vision de leur corps si beaux avait fini de gonflé mon sexe. Elle se retournerent toutes les trois et avec un petit rire elle s’arc bouterent devant moi , s’appuyant sur la baignoire. Moi , j’etais comme un fou , trois cul pour moi ! Tout en me branlant , je m’approchai des filles et elle me regardaient avancer. Je choisis de prendre en levrette Elodie qui laissa echapper un cri de soulagemment lorsque ma bite fut dans sa chatte . Son corps glissant et son minou etroit m’exitaient à fond , surtout que les deux autres filles me carresserent le corps de toute part. Moi , je me cramponnait à la croupe d’Elodie ,qui, à en jugé par par le flot qui coulait le long de ses jambes, avait joui. J’essayai de me concentrer pour ne pas jouir à mon tour. 10 min passerent , pendant lesquelles j’accellerais et deccellerai entre les cuisse d’Elodie .Elle eu un second orgasme. Je ne pouvais plus me retenir et je joui à mon tour à l’interieur d’elle en poussant un cri de soulagement. Mon foutre coula le long de ses jambes et se mela à son jus. Je retirai ma bite et l’offris à Laure qui le nettoya parfaitement avec sa bouche , avalant le reste de foutre restant sur ma verge, puis elle embrassa goulument Jessica tout en se touchant et en me regardant d’une maniere tres perverse. Il devait etre 5 h de l’apres midi , et j’avais du temps devant moi , et je me suis installé à matter la télé avec les filles pendant un bon moment. J’en revenais toujours pas sans deconner.Toujours est - il qu’on mattait tous la télé sur le sofa , quand je sentis une main dans mon short ( que j’avais remis!). Je me tournais vers Jessica et lui dis

’ Tu es jamais rassasiée toi ! ’

Sa fine main carressait à present mon gland qui malgré toute cette agitation se mis a gonfler de nouveau.Jessica s’exclama

’ les filles , la bete est revenu !! ’

. Moi , je me laissai aller aux mains de jessica. Bientot , les trois filles se pencherent sur ma bite et la sucerent goulument, pendant que je mettais quelques doigts à Laure qui se trouvait à coté de moi . Jessica se glissa entre mes jambes et glissa ma bite entre ses seins lourds aux tetons qui pointaient. Elle ressera les seins et fit un mouvement de va et vient avec mon sexe gonflé de désir. Laure et Elodie s’occupait de me lecher le gland . Ma main droite etait trempée et Laure me regardait tout en donnant des coups de langue sur mon gland , je pouvais lire dans ses yeux ’ vas y ,continue, c’est si bon!’. Laure deversa un flot de jus et dans le meme instant , je me dechargait sur les seins et le visage de Jessica, qui à priori adorait çà. Lorsque elles eurent avalé tous mon sperme , je jettai un coup d’oeil à ma montre et je suis parti comme j’etais venu car ma cousine m’attendait depuis un moment. Les filles me dirent aurevoir , me dirent qu’elle etait heureuse de m’avoir connu , je leur fis une bise à toute les trois , et je suis parti , fatigué , heureux d’avoir vaincu ma timidité , et esperant revoir ces demoiselles au plus vite. Je suis resté 4 jours , mais je ne les ait plus revus , ni à la plage , ni chez elles: elles etaient parties , je pense qu’elle voulaient s’eclater un bon coup avant de quitter la mer ! Au revoir jess , elodie et Laure ...

Et merci à Ben, pour ce récit de vacances...

Diffuse en direct !
Regarder son live