Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 15 368 fois
  • 78 J'aime
  • 3 Commentaires

Les vacances de Carole

Chapitre 3

Zoophilie

Devant tant d’érotisme, Lise sent la chaleur envahie ses entrailles. Sa chatte devient Humide. Dick l’a senti.

Il faufile son museau sous la chemise de nuit, et commence à lécher sa maitresse.

-Salaud, murmure-t-elle, tu profites de mes faiblesses, hein? Arrête mon chien, il fat qu’on intervient.

Lise fini de pousser la porte.

-C’est pas fini, gronde-t-elle, qu’est-ce-que je vous ai dis

-Mais maman, on ne fait rien de mal, dit Jérémy.

-Tata, implore Carole, on s’amuse. Regarde son petit sifflet comme il devient raide. Viens jouer avec nous.

Lise a remarqué que dessous les bourses de Jérémy, la chatte de Carole est totalement offerte.

-Viens Dick, ils veulent qu’on participe.

Dick est le premier en action. Il fourre son museau contre la chatte de Carole, et la pénètre avec sa langue, frottant le clitoris du bout de sa truffe.

-Quel vicieux, gémit Carole, comme il me fouille. Tata, viens que je te caresse.

Lise s’approche, jambes écartées, et pose sa chatte sur la bouche de sa nièce.

-Vas-y, petite pute, ordonne Lise, bien le bouton. Bien. Tu vas passer une nuit comme tu n’as jamais passée. Avale ma mouille salope, allez, fais moi jouir.

Dick est sorti du fourreau vaginal, et lèche les couilles de Jérémy, remontant jusqu’au gland, entièrement décalotté.

-Oua, comme il me salive, soupire Jérémy. Que c’est bon.

Vas-y, Dick, suce bien ton frère.

Dick fait courir sa langue de la base des couilles jusqu’au bas du gland.

-Maman, crie Jérémy, qu’est-ce-qu’il m’arrive, je vais jouir ha..ha.., le con, oui..oui

Des petits jets de sperme gicle du méat, et retombe sur le ventre de Jérémy. Dick avance son museau, et lèche la semence.

-Ha, bordille, hurle Lise, tu sens que je viens, t’arrête pas ma chérie, oui, fais jouir ta tante, oui...oui.

Lise ne peut retenir l’orgasme que lui provoque sa nièce.

Elle inonde a bouche et le visage de Carole.

Jérémy se met sur le côté, à genoux, prenant appuie sur ses mains. Lise en profite pour lui saisir ses testicules.

-Mon fils, dit-elle, c’est la première fois que maman te tiens par tes petites noisettes, hein? Quel effet çà te fait. T’inquiète, tu es jeune, elles grossiront.

-C’est bon maman, même si elles sont petites, dit Jérémy.

Je pourrai mettre ma quéquette dans ta chatte après?

-Aie..aie..Salaud, il me baise tante, regarde.

Carole, à quatre pattes sur la moquette, se fait prendre par Dick. Le chien a posé se pattes avant sur les flancs de Carole. En gémissant, il commence ses va et viens.

Carole est en larmes. Bien que la douleur s’estompe, elle a mal.

-Tu veux que je lui dise d’arrêter? Demande Lise.

-Oh non, ma tatie, il faut bien que je m’habitue.

Lise tire son fils par les couilles, et approche sa queue vers la bouche ouverte de Carole

-Taille une pipe a son petit sifflet, ordonne lise. Il ne sait pas ce que c’est encore. Je te caresse la clitoris pendant ce temps. Tu veux bien ma chérie?

-Faites ce que vous voulez de moi, gémit Carole. J’ai trop envie. Et le chien, comme il me nique ce salaud. Quel mâle J’ai envie de le sucer après.

D’un coup, Dick, toujours encré dans la chatte de Carole, se retourne, tête opposée à celle de Carole. Ils sont tous les deux culs à cul.

-C’est quoi cette boule que j’ai dans la chatte, c’est bien gros, dit Carole en rejetant la queue de Jérémy.

-Maman, là que c’était le meilleur.

-Viens mon chéri, maman va te finir. Regarde ma langue mon trésor, c’est bon, hein? Ton petit bout est bien décalotté tu vas voir, maman va tout avaler. Elle va te vider tes petites couillettes. Donne-moi ton doigt.

Elle saisit le majeur de Jérémy, et le positionne sur son bouton.

-Fait le tourner, mon bébé, fait jouir maman, fait l’a crié petit salaud.

Le fils et la mère jouissent en même ensemble, tandis que les râles de Carole sont de plus en plus forts

-Haaaaaaaaaa,ouiiiiiiii, je jouiiiii.

Dick éjacule puissamment dans la chatte de Carole. Celle-ci n’a pas bougé. Des gouttes de sueurs coulent sur son visage.

-Quel amant, soupire Carole. J’aurai jamais cru jouir comme çà, oh mon dieu.

Dick se retire. Carole se penche en avant, les fesses toujours en l’air. Dick se nettoie sa queue.

-Allez, Jérémy, laissons-les. Viens dans ma chambre.

Tu mettras ton petit oiseau dans la chatte de maman.

A peine la porte refermée, un cri retentit dans la chambre.

Lise ouvre. C’est Carole. Dick est en train de la prendre par le petit trou.

-Tante, pleure Carole, tu crois qu’il va me mettre des coups de queues toute la nuit?.

-J’en ai bien peur ma chérie, sourit Lise, tu me raconteras demain matin.

Lise prend Jérémy par le bout de son sifflet, et l’entraine vers sa chambre.

Diffuse en direct !
Regarder son live