Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 8 650 fois
  • 204 J'aime
  • 9 Commentaires

Les vacances dans le Morvan

Chapitre 1

Présentation

Divers

Chapitre 1 : Présentation


Ça y est, les vacances de cet été sont réservées. Cette année, avec mon mari et nos deux enfants, nous partons dans un gîte dans le Morvan. C’est une région que nous ne connaissons pas encore, mais j’ai pu répertorier différents lieux intéressants à découvrir.


Je m’appelle Jeanne, j’ai quarante ans et je suis mariée à Lucas depuis quinze ans. Nos enfants, Gladys et Florent ont sept et quatre ans.

D’un point de vue extérieur, nous formons la famille parfaite. Mais en réalité, il y a un problème majeur dans notre union : Lucas est obsédé par le sexe et personnellement, je n’y accorde pas d’intérêt. Jusqu’à présent, j’ai toujours rempli mes devoirs conjugaux, mais, comme le terme l’indique, par devoir et non pas par réelle envie.


Seulement, depuis l’arrivée de Florent, je suis dépassée par mon rôle de maman et ma vie professionnelle, alors cela fait deux ans que Lucas et moi avons de moins en moins de relations sexuelles.

Je suis tout à fait consciente que mon mariage peut être grandement mis en danger si je ne satisfais pas les appétits de mon mari, mais le sexe n’est clairement pas ma priorité.

Et comme je sais qu’il y a des risques pour que Lucas finisse par aller voir ailleurs, j’ai pris une grande décision : je vais lui offrir, sur un plateau, une maîtresse qui pourra le satisfaire sexuellement, sans que je ne prenne le risque de le voir me quitter.


Car Lucas est un mari parfait : serviable, gentil, attentionné, il m’aide aux tâches ménagères et participe activement à l’éducation de nos enfants. Et je l’aime ! La seule ombre au tableau, c’est son envie constante de sexe...


***


Ma meilleure amie, Lana, est maman célibataire d’un petit garçon de cinq ans, Corentin. Nos enfants s’entendent à merveille et il nous est arrivé à plusieurs reprises de les inviter à passer quelques jours dans notre maison, durant les vacances scolaires. En effet, Lana a des moyens financiers limités et ils vivent dans un petit appartement où Lana dort dans le salon.


Depuis que le père de Corentin l’a quittée, Lana suit un style de vie que je désapprouve complètement : elle n’entretient des relations qu’avec des hommes mariés. Dès qu’ils s’attachent un peu trop à elle, elle rompt tout contact avec eux. Et s’ils insistent, elle les menace de tout dévoiler à leur femme.

Lana m’a souvent expliqué que de nombreux hommes mariés ne recevaient plus d’attention de la part de leur femme, trop occupée par leur rôle de mère et qui, du coup, délaisse leur mari.

Après la déception amoureuse et la trahison subie par le père de Corentin, Lana s’est promis de ne pas se relancer dans une histoire d’amour, mais elle aime bien trop le sexe pour s’en priver. Ainsi, un week-end sur deux quand son fils part chez son père, elle n’a des relations qu’avec des hommes rencontrés sur des sites internet.


Et même si je n’ai jamais approuvé ce genre de pratique, je dois avouer qu’une idée a germé dans ma petite tête et je suis convaincue qu’elle permettra de satisfaire tout le monde...


***


En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

Comme chaque année, je m’applique à ce que tous les bagages soient prêts, une semaine avant le départ en vacances. Je m’emploie à cocher les cases de mes listes de choses à préparer ou à faire. Satisfaite du travail accompli, j’ouvre mon application de mémos et crée une nouvelle liste intitulée "Lana" et j’y entre tous les éléments qui me viennent en tête :


— Qui ramène quoi ?

— Organisation du voyage.

— Établissement des menus pour la semaine.

— Liste des courses pour le drive.

— Liste des visites possibles.



En effet, cette année, nous allons avoir des invités pour nos vacances. Les périodes de confinement ont causé des soucis financiers pour Lana qui a dû se résoudre à ne pas partir en vacances durant l’été. J’ai donc proposé à Lucas d’inviter Lana et Corentin à partager notre gîte pour la semaine dans le Morvan.

Comme je l’avais prévu, Lucas a accepté et j’ai donc pu faire la proposition à Lana de nous rejoindre. J’ai compris que mon offre la touchait beaucoup et pendant un instant, j’ai failli renoncer à mon plan initial. Mais finalement, après réflexion, je me suis dit que, pour avoir la réponse à une question, il suffisait de la poser...


Ainsi, après avoir relu ma liste d’éléments à voir avec elle, je décide d’appeler Lana.


— Bonjour ma belle, comment vas-tu ?

— Au top Jeanne. Je profite que Corentin soit chez son père pour terminer nos bagages. Il va avoir une belle surprise quand il va apprendre qu’on part en vacances et une plus belle encore quand il va comprendre que nous partons tous ensemble.

— Justement, je voulais faire un point avoir toi en termes d’organisation, si tu as quelques minutes à m’accorder.

— Bien sûr !



Nous discutions ainsi un moment pour finaliser les préparatifs de notre séjour. Voyant l’heure tourner, je me décide à entrer dans le vif du sujet, avant le retour du travail et de l’école de Lucas et des enfants.


— Maintenant que nous avons étudié les détails techniques, il y a quelque chose dont je voudrais parler avec toi Lana.

— Oh là, tu prends ton air grave, je n’aime pas trop ça...

— C’est un peu délicat et j’espère que tu ne m’en voudras pas, mais j’ai un service à te demander.

— Je suis tout ouïe.

— Voilà, je ne t’en ai jamais parlé avant parce que j’avoue que j’ai un peu honte. Mais entre Lucas et moi, c’est compliqué depuis la naissance de Florent. Lucas est insatiable concernant le sexe. Je n’ai jamais été trop portée là-dessus et je le suis encore moins depuis ma dernière grossesse. Je suis épuisée de tout gérer à la maison, même si Lucas m’aide beaucoup. Du coup, je ne couche avec lui que par obligation et non plus par envie. J’ai peur qu’il me quitte à cause de ça. Je sais que je t’ai toujours reproché ta façon de vivre, mais aujourd’hui, je me rends compte que je suis l’exemple typique des femmes qui se détournent de leur mari, comme tu m’en as si souvent parlé...

— Je suis désolée d’apprendre cela, Jeanne. Tu veux qu’on profite des vacances pour se trouver un moment pour en parler ?

— En fait non. Oh la la, je ne sais pas comment formuler ma demande... Je crois que le plus simple, c’est d’y aller franchement... Lana, est-ce que tu accepterais que, durant les vacances, je prenne en charge les trois enfants de temps en temps pour que tu puisses assouvir les besoins de sexe de mon mari ?


Je retiens mon souffle en attendant la réponse de mon amie et je me rends compte qu’elle aussi ne respire plus. Au moment où je vais reprendre la parole, Lana me répond.


— Jeanne, je suis désolée, mais je ne peux pas... Je n’ai aucune attache avec les hommes que je rencontre sur internet. Alors que Lucas est mon ami... Je déteste l’idée de le manipuler comme ça. Ça pourrait mettre à mal notre amitié et je tiens beaucoup trop à vous deux pour prendre ce risque.

— Je comprends, oublie tout ça, c’était stupide. Pardonne-moi.

— Ca doit aller vraiment mal si tu en es au point d’imaginer ce genre de stratagème... Je suis vraiment désolée pour toi. Si tu veux, on pourra en parler toutes les deux. Il te faut peut-être juste des conseils...

— D’accord, tu as raison, j’ai peut-être juste besoin d’en parler à quelqu’un de confiance. Désolée d’avoir voulu t’embarquer là-dedans...

— Pas de soucis, c’est oublié.



*****


— Maman, je suis trop content de te retrouver !!!!

— Bonjour mon amour ! Moi aussi je suis contente de te voir.


Je serre fort Corentin contre moi. C’est une joie de pouvoir sentir à nouveau mon petit bonhomme contre mon cœur.


— Mais qu’est-ce que c’est maman ? demande Corentin, surpris à la vue des bagages posés le long du mur.

— J’ai une grande surprise mon Coco. Tata et tonton nous ont proposé de partir en vacances avec eux dans une grande maison, tous ensemble.


Corentin explose de joie et mon cœur se gonfle d’amour devant sa réaction. Mais je ne peux m’empêcher de penser à la conversation téléphonique avec mon amie Jeanne. Ces vacances risquent d’être bien étranges pour moi. J’espère que Jeanne ne me parlera plus de sa proposition.

Je ne le lui ai jamais dit, mais j’ai toujours été attirée par son mari. Mais malgré mon style de vie particulier, je mets un point d’honneur à ne pas toucher aux maris ou compagnons de mes amies. C’est vraiment une sensation étrange d’obtenir l’autorisation de Jeanne pour coucher avec Lucas... Si elle savait combien de fois je me suis imaginée le faire...



Si vous avez aimé ce premier chapitre d’introduction, je vous invite à aimer l’histoire pour que je poursuive l’écriture du prochain chapitre...

Diffuse en direct !
Regarder son live