Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 76 754 fois
  • 1176 J'aime
  • 4 Commentaires

Leurs premières vacances ensemble

Chapitre 1

Voyeur / Exhibition

Nous sommes dans le début des années 2000, Guillaume et Axelle avait décidé de passer leurs premières vacances d’été ensemble en se payant deux semaines en mobile home dans un beau camping de la côte landaise. Ça faisait maintenant dix mois qu’ils étaient ensemble et avaient tous les deux un peu plus que la vingtaine.



Axelle mesurait 1.68m, des cheveux châtain clair et de très beaux yeux bleus. Elle avait une jolie poitrine ronde et de belles fesses rebondies. Guillaume mesurait 1.85m avec un beau corps entretenu.


Arrivés au camping après de longues heures de route, il était encore temps d’aller faire un tour à la plage pour se rafraichir et récupérer du voyage. Ils avaient de la chance car leur emplacement était au calme et pas trop loin de la mer.



Une fois arrivé sur la plage, ils décident de s’éloigner un peu pour être plus tranquilles. Ils étalèrent leurs serviettes et commencèrent à se déshabiller pour se retrouver en maillot de bain, Axelle arborait un joli bikini composé d’un haut triangle avec une culotte nouée sur les cotés plutôt échancrée. Elle avait fait le nécessaire pour passer chez l’esthéticienne qui l’avait débarrassé de tous ses poils et avait juste laissé un petit ticket de métro au-dessus de ses lèvres toutes lisses. Guillaume avait un shorty de bain tout ce qu’il y a de plus classique.



Ils s’allongèrent et Axelle s’appuya sur ses coudes en regardant autour et se retourna vers guillaume en lui demandant :

— Chéri, ça te dérange si j’enlève mon haut ?

En effet, Axelle était une adepte du bronzage seins nus mais elle n’avait jamais eu l’occasion d’en parler avec Guillaume. Elle tenait cette pratique de sa mère qu’elle n’avait jamais vu avec un haut de maillot de bain et qui ne lui en avait jamais mis quand elle était jeune même à l’adolescence quand le corps commence à se former.

— Non pas du tout, au contraire ma puce, j’allais te demander de le faire ! je n’aime vraiment pas les marques de maillot et en plus, je suis habituée à ce qu’une femme fasse du monokini car ma mère m’a toujours habitué à la faire.

Axelle retira donc son haut de façon très naturelle. Elle dévoila son 90C magnifique à la vue de tous. Ce n’était pas la seule femme topless sur la plage en ce milieu d’après-midi mais c’était apparemment une des plus jeunes.



Ils décidèrent d’aller se baigner pour se rafraichir et ils traversèrent la plage en se tenant la main. Ils passèrent à travers les autres personnes qui se trouvaient là, les hommes jetaient tous un petit coup d’œil sur la poitrine dénudée d’Axelle. Guillaume était fier d’avoir l’une des plus jolies filles de la plage comme copine. Ils chahutèrent un peu de l’eau et rigolèrent beaucoup car Axelle n’arrêtait pas de perdre le bas de son maillot dans les fortes vagues quand ils se taquinaient. Les vagues dévoilaient soit son fessier soit son ticket de métro puis la fatigue du voyage aidant, ils retournèrent à leurs serviettes pour faire une petite sieste mais avant il fallait se passer de la crème pour ne pas cramer au soleil. 


Guillaume commença par lui étaler sur le dos en la massant un peu et il arriva sur les fesses d’Axelle, sans lui demander, il rentra son maillot dans les fesses pour le transformer en string. Elle le tartina de crème à son tour en s’agenouillant et en laissant le maillot comme il était montrant sa poitrine comme ses fesses. Ils s’assoupirent tous les deux et à leur réveil qui a eu lieu environ une heure après, la plage s’était déjà bien vidée. Il y avait juste un nouveau couple qui s’était installé à une dizaine de mètres d’eux. Ils étaient un peu plus âgés qu’eux mais très beaux aussi. La femme pratiquait aussi le topless et arborait un magnifique string de bain, il faut dire qu’elle le portait très bien !


Guillaume ne pût s’empêcher de le faire remarquer à Axelle qui lui rétorqua :

— C’est vrai que c’est beau et vu comment tu m’as rentré mon maillot dans les fesses, autant mettre directement un string, je ne porte que des strings tous les jours de l’année et je ne vois pas pourquoi je n’en mettrai pas sur la plage ! En plus ce maillot ne tient pas dans les vagues ! ce soir, nous irons voir si nous en trouvons un dans les magasins.

— Si tu veux, la marque de bronzage va être superbe, j’espère qu’on en trouvera un voire plus suivant le prix



En rentrant au camping, ils décidèrent de prendre une douche pour pouvoir ensuite aller faire des courses au supermarché du coin. Guillaume avait passé un bermuda et un tee-shirt et Axelle une petite robe d’été très courte. En voyant cette tenue, Guillaume ne put s’empêcher de venir se coller derrière elle et de soulever sa robe pour découvrir un très beau petit string, Axelle n’avait pas mis de soutien gorge. Il l’allongea sur le lit, souleva sa robe et lui retira son string pour lui embrasser le ventre et il commença à descendre vers son entrejambe pour le caresser avec sa langue comme il aimait le faire et elle adorait le recevoir. Elle écarta bien les jambes et il commença à lui titiller le clitoris, il lui lécha toute la fente bien lisse et il insinua un doigt à l’entrée de son vagin qu’il poussa lentement à l’intérieur, elle commençait à bien mouiller, deux doigts rentraient maintenant facilement, les va-et-vient commençait à faire onduler Axelle dans tous les sens. C’est à ce moment que Guillaume commença à tourner autour du petit trou d’Axelle avec sa langue. D’habitude, elle n’aimait pas trop cette pratique mais là elle le laissa faire ! Elle eût un orgasme et guillaume sentit les spasmes de son sexe autour de ses doigts. Il se releva pour embrasser sa chérie. 

Elle saisit alors sa braguette pour la défaire, elle écarta alors le string (et oui, guillaume aussi était un adepte du string) pour sortir le sexe de Guillaume qui était déjà bien gros et elle commença à le mettre délicatement dans sa bouche, avec sa langue, elle faisait le tour de son gland, elle lui embrassa à plusieurs reprises les couilles et le pubis que Guillaume avait lui aussi épilé pour les vacances. Au bout de quelques minutes, Guillaume se précipita vers le lavabo pour éjaculer plusieurs jets de sperme. Axelle, contente d’elle, s’exclama :

— Bon, on va l’acheter ce string de bain ?

— Bien sûr, on y va !


Ils montèrent en voiture et prirent la direction du supermarché local, ils firent quelques courses alimentaires et se dirigèrent vars le rayon des maillots de bain. Malheureusement, il n’y avait pas de string ! La vendeuse du rayon pointât alors le bout de son nez et Guillaume lui demanda franco :

— Vous ne vendez pas de string de bain ?

— Non malheureusement plus ! lui rétorqua la vendeuse, à cause des méventes, nous n’en proposons plus.

— Mince, il ne vous en reste plus en réserves au cas où ?

— Non, les soldes ont fait partir les derniers !

— Vous savez où on peut en trouver dans le coin ?

— Je n’ai pas l’habitude d’envoyer les clients ailleurs ! mais j’en ai récemment acheté un pour moi à une boutique près du centre de la station. Elle donna l’adresse à notre couple et se mît à ranger les vêtements qu’elle avait amenés.


Ils réglèrent leurs courses et se mirent en route pour trouver le fameux magasin. Pour cette fin de journée, la route était transformée en voie piétonne. Ils se garèrent à quelques rues de là et se mirent en route. Il y avait plusieurs boutiques de maillots de bain mais aucunes ne proposaient de string. Ils commençaient à désespérer en rentrant dans ce qui semblait être la dernière échoppe de la rue. Dans un coin, ils trouvèrent leur bonheur en tombant sur étagère remplie de string de bain, mais il fût de courte durée car pas moyen de trouver la taille d’Axelle. Une vendeuse s’avançant vers eux :

— Je peux vous aider ?

— Oui, nous voudrions acheter un string de bain mais pas moyen de trouver ma taille !

— Vous faites du combien, un 38 ?

— Je serais plus à l’aise dans du 40 mais je n’en trouve pas.

— Vous êtes sûr ? dit-elle en regardant les fesses d’Axelle ! mais je vais voir ce que je trouve car les demandes de string sont devenues rares et il m’en reste très peu.

Elle disparue dans l’arrière boutique et est réapparue avec trois jolis string, deux en taille 40 et un taille 42.

— Voilà ce que j’ai trouvé pour vous en tendant les trois bouts de tissus à Axelle

— Vous avez vu un peu grand pour le 42 lui rétorqua Axelle en regardant les étiquettes

— Je pense qu’il taille petit mais vous pouvez l’essayer dans la cabine derrière vous pour être sûr



La vendeuse dirigea Axelle vers la cabine qui s’introduisit dedans avec les 3 strings. Elle passa le premier qui lui allait à merveille ainsi que le second. C’est à ce moment que la vendeuse passa sa tête à travers le rideau pour lui demandait comment se passait l’essayage et elle aperçu alors Axelle la robe remontée en train de mettre le troisième en taille 42. Elle ne pût louper son string transparent laissant apparaitre son ticket de métro. Axelle fût surprise mais continua d’enfiler le dernier string au-dessus de ses sous-vêtements. La vendeuse lui demanda de tourner sur elle.

— Parfait, ce maillot vous va à ravir, en plus vous avez la coupe que va bien avec! lança la vendeuse avec un clin d’œil, vous allez faire un malheur sur la plage !

— Merci, vous aviez raison, il taille petit pour un 42 et du coup, il me va bien !

— Par contre, je n’ai pas les hauts coordonnés qui vont avec ses maillots !

— Ce n’est pas grave, de toute façon, je n’en mets pas !

— Ok, il vous fallait autre chose ?

— Oui, vous auriez aussi des strings de plage pour homme ?

— Malheureusement pas, c’est très joli mais vraiment pas répandu ! Dit-elle en regardant Guillaume du coin de l’œil avec un petit sourire

— Tant pis !

Axelle se retourna vers Guillaume et lui demanda :

— Tu m’aides à choisir celui que je prends ?

— Je ne sais pas, les 3 sont très jolis et ils te vont très bien, allez prends les tous, on a eu tellement de mal à en trouver

— Ok !



Elle se retourne vers la vendeuse et lui demande :

— Je vous dois combien ?

— Normalement 30 euros mais comme vous en prenez trois et que vous êtes sympathiques, je vous en offre un ! donc 20 euros !

Axelle était toute contente de son achat et ne pût s’empêcher de remarquer la bosse dans le bermuda de Guillaume. Elle passa sa main dessus et lui demanda :

— Dis donc, c’est la vendeuse qui t’a fait cet effet ?

— Non pas du tout, c’est la vision de toi en string sur la plage qui m’excite tant ! vivement demain !


....La suite prochainement, n’hésitez pas à me faire vos commentaires, je suis preneuse de toutes vos remarques pour m’améliorer

Diffuse en direct !
Regarder son live