Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 41 421 fois
  • 226 J'aime
  • 11 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

liaisons familiales

Chapitre 1

Inceste

Ce jour-là, Martha, mariée et mère de famille, prépara le repas pour ce soir, mais avec mélancolie. Elle aimait beaucoup sa famille : Frank son mari, Paul son fils aîné et sa fille Catherine. Ces derniers temps, Frank et elle couchaient de moins en moins ensemble et Paul et Catherine faisaient chacun des activités dans leur coin. Elle se sentait bien seule et aurait bien aimé qu’ils soient aussi proches qu’avant.

Elle appela ses enfants et leur demanda de venir mettre la table, ce que fit Catherine, Paul traîna un peu derrière en soupirant.


Plus tard, le repas fut prêt, elle appela ses enfants et ces derniers vinrent s’installer à table. A cet instant, elle reçut un appel sur son portable et répondit :


— Allô ?

— Allô Martha ? C’est moi, fit Frank, je suis dans un embouteillage et je rentrerais un peu tard à la maison, ce ne sera pas la peine de m’attendre.

— Ha... bon d’accord, sois prudent sur la route mon chéri, je t’aime.

— Je t’aime aussi.


Puis, ce fut la fin de l’appel, Martha était très déçue. Elle commença à manger et à entamer la conversation avec ses enfants, mais ce ne fut guère plus concluant. Cela la frustrait beaucoup sur le coup, mais ne désespéra pas et décida de parler d’une ou deux anecdotes de sa jeunesse ou d’une journée passée à son travail.


A la fin du repas, Paul et Catherine quittèrent la table et montèrent à l’étage, laissant Martha seule en bas. Elle prépara l’assiette pour son mari, du papier d’aluminium par dessus et y ajouta un petit mot. Après cela, elle monta à l’étage. Voyant que la salle de bain était occupée, elle décida d’aller dans sa chambre en attendant qu’elle se libère. Elle verrouilla la porte, se déshabilla et se dirigea vers sa table de chevet d’où elle sortit un sex-toy et du lubrifiant. Elle grimpa sur le lit, se cambra le dos tout en se caressant les orifices avec l’objet de bas en haut avec de lents et sensuels mouvements tout en imaginant Frank lui faire l’amour. Elle se plaça ensuite sur le dos puis se passa l’engin entre ses seins puis sur son bas-ventre tout en se mordillant les lèvres. Elle se doigtait le vagin tout en se caressant avec le jouet.


Elle mit ensuite le lubrifiant sur l’objet et un peu sur son orifice vaginal et se le glissa de haut en bas tout en continuant de fantasmer une nuit érotique avec son bien-aimé, lui caressant le corps, l’embrassant tendrement, lui soufflant des mots doux. Puis, elle finit par s’insérer le sex-toy dans son vagin et entama les va-et-vient tout en se titillant le clitoris. Tout ça mélangé à ses fantasmes la fit gémir de plaisir, elle entendit la porte de la salle de bain s’ouvrir et en conclut que ça devait être libre maintenant, mais elle voulait d’abord finir de se masturber avant.


Après avoir joui, elle se rhabilla vite fait, cacha son jouet dans un vêtement et alla dans la salle de bain, elle lava l’objet puis passa à la douche. Pendant que l’eau coulait sur son corps, elle repensa à sa situation actuelle et le fait qu’elle se retrouva à devoir se masturber dans son coin, sans parler du fait qu’elle ne se sentait plus aussi proche de ses enfants qu’avant, elle se vit sur le point de pleurer. En sortant de la douche et pendant qu’elle se séchait, elle se mit à réfléchir à quoi faire pour parvenir à passer un peu plus de temps avec ses enfants. Elle pensa trouver, mais préféra attendre le lendemain pour leur en faire part ou leur demander ce qu’ils veulent bien faire ensemble. Après tout, comme on dit : "la nuit porte conseil".


Après s’être habillée pour aller dormir, elle sortit de la salle de bain, mais alors qu’elle s’apprêtait à ouvrir la porte de sa chambre, elle entendit du bruit dans la chambre de Catherine.Elle se dit sur le coup que peut-être qu’elle regardait un film ou une série sur son portable et qu’elle avait juste le son un peu fort pour certains passages. Mais ça ne s’arrêta pas, cela lui piqua sa curiosité. Elle approcha discrètement la porte de la chambre de sa fille et entendit plus nettement les sons qui ressemblaient à des gémissements sexuels et crût reconnaître l’autre voix. Elle voulut en avoir le cœur net, sa main trembla en voulant saisir la poignée de porte, mais elle tâcha de reprendre contenance et respira un coup. Une fois calmée, elle entrouvrit discrètement la porte et ce qu’elle vit la choqua : son fils et sa fille en train de faire l’amour sur le lit, nus, dans les bras l’un de l’autre.


Cette vision l’ébranla beaucoup, comment ça pouvait-il être possible ? Ça ne se pouvait pas ! Et pourtant c’était bien le cas.

Au moment où elle entendit et vit qu’ils étaient sur le point de conclure, elle fila vite dans sa chambre et referma délicatement la porte tout en entendant leurs derniers râles. Elle s’installa dans son lit et repensa à ce qu’elle avait vu dans cette pièce. Elle avait du mal à le croire, mais c’était bien le cas, pour la première fois de sa vie, elle avait était témoin d’un rapport sexuel, et en plus incestueux. Elle se remémora ensuite qu’ils avaient l’air de bien aimer ce qu’ils faisaient et semblaient vraiment proches. Serait-ce ça la solution ? L’inceste peut-il vraiment souder les liens de la famille ? Elle n’arrêta pas d’y penser et finalement elle en ressortit intriguée par cette histoire Au point où elle en était, c’était peut-être la solution pour être plus proche d’eux.

Diffuse en direct !
Regarder son live