Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 7 340 fois
  • 8 J'aime
  • 0 Commentaire

Liliane, ma soeur

Chapitre 1

Inceste

Tout à commencé quand ma sœur est entrée dans ma chambre. J’étais nue je me branlais. Ce n’était pas la première fois que je me masturbais devant elle. Pourtant c’étais la première fois que je ne lui en avais pas parlé. J’étais encore excitée de ce que nous avions fait la veille avec des copines, deux de la même classe que moi, en terminale.

Nous étions chez elles, sœurs également. L’ainée de 19 ans, nous montrait des photos d’elle dans des positions qui montraient toute sa féminité. Le corps de Manou est des plus chaud, surtout quand sa sœur cadette de 18 ans nous disait qu’elles se faisaient souvent l’amour. Pour le prouver Manou, d’elle-même sans qu’on le lui demande embrassait sa sœur sur la bouche en passant une main sur la poitrine de Jasmine. J’avoue que je mouillais en les regardant faire. Sans se préoccuper de nous les deux sœurs sont vite nues.

Elles ne font aucun chichi pour s’aimer devant nous, et avec quelle ardeur. Nous sommes entrainées presque malgré nous à faire l’amour aussi. C’est notre péché mignon que de jouir ensemble. Depuis que nous avons partagé le même petit ami avec beaucoup de plaisirs. J’aimais l’avoir dans le cul et elle dans le con ou la bouche. Nous en avions l’habitude puisque nous étions dépucelées le même jour par le même garçon, en étant bien à coté l’une de l’autre pour ne rien perdre de cette unique occasion. Nous en avions tellement joui que le soir même nous nous branlions ensemble sur le même lit, de là nos relations lesbiennes. Depuis avec ma sœur Liliane, nous baisons souvent, même s’il nous arrive d’oublier l’autre sœur de temps en temps avec un autre corps, souvent un garçon.

Mais regarder les corps de Manou et Jasmine enlacés, se léchant le con ou le cul, nous ne pouvions pas tenir longtemps. En 69, elles formaient un couple magnifique, un couple de filles lubriques.

Liliane m’a embrassée sur la bouche, comme souvent. De là notre début de baise. Nous étions à moitié nues, devant les autres sœurs. C’est à ce moment que les autres ont voulu baiser avec nous.

C’était à toutes les quatre la première fois que nous allions faire une petite partouze.

Je me suis trouvée ainsi couchée sur le dos, Manou sur moi, sa tête dans mes cuisses, sa langue attirée par mes secrets, particulièrement mon anus. C’est bon une langue qui caresse l’entrée du cul. Par contre ma langue était dans le bas ventre de Jasmine qui voulait que j’aspire son bouton. J’aimais et son goût et son odeur de petite fille mal soignée. Jasmine s’occupait du con de ma sœur qui gémissait sans cesse, comme quand je la lèche.

Nous avons joui toutes les trois presque ensemble. Bien sur nous sommes restées ensemble presque tout l’après midi, à baiser, bavarder, regarder de plus près les photos. Puis Manou a eu l’idée de faire des pénétrations particulières en commençant avec moi. J’étais les jambes grandes ouvertes quand elle a entré toute sa main dans mon con. Elle l’a mise petit à petit. Je me suis sentie remplie comme jamais. Son fistage est délicieux, mon con en demande encore. J’ai tellement aimé que je le fais à ma sœur qui jouit aussi fort que moi, je sens ses spasmes autour de ma main et mon poignet.

C’est donc tout ce genre de détails qui ont réveillé mon besoin de jouissance. Liliane m’en voulait de me faire du bien seule : elle aussi voulait que je lui en donne. Je l’invitais à venir sur ma bouche. J’aime son gout un peu sauvage. Elle vient poser sa fente sur ma bouche. Elle sait d’avance que je vais lui donner un max de plaisir. Je sens en effet son clitoris le premier sur ma langue. Je n’aime bien quand il bande un peu que je l’avale presque en entier entre mes lèvres. En passant mes mains je trouve son cul : elle aime que j’entre deux doigts dans ce canal. Moi j’adore quand elle me le fait. Elle gémit : je suis pardonnée. Surtout qu’elle ne résiste pas à l’envie de me sucer aussi.

Liliane se penche en avant pour ne pas perdre ma langue. Elle vient poser sa bouche sur ma chatte. Elle la connait très bien, elle connait tous mes endroits stratégiques, presque mieux que moi. Pourtant il lui revient à l’esprit le fistage. Elle me fait écarter les cuisses pour entrer sa main. C’est encore un peu douloureux, c’est aussi très bon. Elle ne me fait jouir qu’une seule fois. Elle lèche tous les doigts qui étaient dans mon con l’instant avant. J’arrive péniblement à en avoir un seul que je déguste tellement il sent ma chatte. Lilian a porté son gode, celui qui a des billes. Elle me le donne pour que je la baise. J’accepte volontiers, j’entre l’entier corps du gode, je mets en route les systèmes de bille. La voilà qui grimpe au rideau.

Plus tard j’ai un peu de peine à lui faire comprendre que j’aime un garçon plus âgé. La première fois qu’il m’a baisé j’ai joui comme une dingue, bien mieux qu’avec ma sœur. Pourtant il n’avait fait que me baiser, me remplir le con avec sa grosse bite. Plus tard il a tenu à m’enculer. Il m’a fait mal, pas plus que la première fois. J’ai aimé sentir sa grosseur dans le rectum. Quand il a jouit dans le cul, j’aimais sentir ses spasmes autour de l’anus. Il m’a fait jouir je ne sais combien de fois.

Uniquement pour lui faire plaisir j’ai baisé ma sœur Liliane une dernière fois. Il m’a fait jouir, moins bien que mon ami, je l’ai faite jouir comme elle aime. Depuis je vis avec mon copain.

Diffuse en direct !
Regarder son live