Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 9 583 fois
  • 71 J'aime
  • 0 Commentaire

Lily, sa belle-fille

Chapitre 1

Hétéro

Didier s’est longtemps demandé pourquoi il ne supportait pas sa belle-fille. Après tout, elle ne lui a jamais mal parlé, ne s’est pas non plus montrée irrespectueuse... Elle est même plutôt sympathique avec lui! Et pourtant, à chaque fois qu’elle leur rend visite, il est tendu, souvent malpoli voir agressif.


C’est une jolie jeune femme d’une vingtaine d’année, séduisante, à la poitrine pas exubérante mais tout à fait charmante, aux cheveux blonds qui lui donnent une fraîcheur ravissante. Bref, elle est mignonne.


Non, vraiment, il n’y a rien qui explique cette haine envers elle.


Et puis, un jour, il comprend.


Elle et son fils sont venus dîner et il se montre encore une fois désagréable et laconique dans ses réponses. Elle fait comme si de rien n’était, peut-être n’a-t-elle même pas remarqué!


Mais en fait, si. Et elle est venue lui en parler le soir-même, dans sa chambre. Alors qu’il se déshabille pour aller se coucher, on frappe à sa porte. Il se rhabille vite et ouvre à Lily qui entre avec une expression déterminée. Elle commence alors à parler à toute vitesse, tandis que le bruit de la douche se fait entendre: son fils est en train de se laver.


"Ecoutez Didier, je ne sais pas ce que je vous ai fait mais comme ma relation avec votre fils devient sérieuse, j’aimerais vraiment que ça marche entre nous...


Didier ne peut s’empêcher de ricaner.


— Je suis sérieuse! Qu’est-ce que je vous ai fait? Pourquoi vous ne m’aimez pas à la fin...

— Ecoute ma petite, je ne t’aime pas, c’est tout. C’est pas bien grave, il faut juste que tu vives avec et que je supporte ça...

— Mais c’est insensé! Si au moins vous pouviez m’expliquer...

— qu’est-ce que tu veux que je te dise!


Le ton monte et il ne retient plus ses paroles, sans même comprendre ce qui lui prend, il lui fait mille reproches idiots et franchement dignes d’un homme de néandertal...


— TU N’AS QU’A RESTER CHEZ TOI ET LAISSER MON FILS TRANQUILLE! JE VEUX PAS D’UNE MIJAUREE A LA MAISON!

— Mais écoutez-vous un peu!

— NE ME DIS PAS CE QUE JE DOIS FAIRE! J’EN AI VRAIMENT ASSEZ DE TOI!

— Très bien, je vais en parler à votre fils et je vais vous laisser régler ça entre vous...


Et là, contre toute attente, Didier prend Lily par le bras et l’arrête dans son mouvement vers la porte. Elle le défie du regard. Il grogne de rage et l’attire à lui, brutalement.


— Ca suffit, arrêtez! s’écrie-t-elle.


Mais il continue... Et il fait ce dont jamais il ne se serait cru capable. Il la pousse en avant contre le lit, soulève sa jupe et place son doigt sur ses lèvres.


Mais qu’est-ce qu’il lui prend? Il la déteste! Et c’est la copine de son fils! C’est fou et totalement irresponsable!


— Didier...


Et elle... Que fait-elle? Son prénom est murmuré dans un gémissement! Il devient littéralement fou et entre directement un doigt dans sa chatte.


Il bande comme jamais, prêt à exploser... Bon sang... Il la désire! Il veut la prendre! A un point qu’il souffre dans son jean!


— Didier... Arrêtez...


Mais il fait des va-et-vient avec son doigt et ses paroles le dépassent:


— Non ma salope.


Et lorsqu’il prononce le mot, elle gémit. Elle aussi est excitée! C’en est trop, il ferme la porte, retire son pantalon, s’avance vers elle et enfonce sa queue entièrement dans sa chatte.


— Oh mon Dieu... qu’est-ce que vous faîtes?

— Salope, petite pute... C’est pour ça que je te déteste, j’ai trop envie de toi!

— Non...

— Tu mouilles sur ma bite alors arrête de dire non!

— Votre fils...

— Tu ne le mérites pas! Tiens!


Il frappe ses couilles contre elle, se déchaîne et claque ses fesses, la burine et la fait gémir. La salope remue sous lui, elle aime! Rien que d’imaginer ce qu’il pourra faire d’elle...


S’il avait su alors... Son être avait juste tout fait pour l’empêcher de céder à ce désir! Il ferme les yeux, pris d’une lucidité soudaine et glaçante.


Mais ce n’est plus important. Seul son corps, à lui, mérite son attention.


— Lily...


Prononcer son nom a pour effet de raviver son excitation. Sa belle-fille... Et alors! Il la désire et elle aime!


— Continuez... fit-elle avec un regard vers lui.


Il pose ses deux mains sur ses fesses et les caresse avec une tendresse étrange, quand à côté il martèle sa chatte et noie sa bite dans sa mouille. Elle coule abondamment. Ses cuisses brillent et il la sent frémir, tréssauter, très sensible. Et maintenant, elle gémit sourdement, mettant ses propres doigts dans sa bouche pour éviter d’être trop bruyante, elle s’accroche difficilement au lit. Il accélère, si c’est possible, et lui donne des fessées à chaque coup de rein.


— Ah... Je vais... Jouir...

— Viens, viens sur moi!

— S’il vous plaît... Ne jouissez pas en moi...


Et sur ces mots suppliants, elle mord son poing et tremble sur ses jambes. Didier sent sa bite enfermée, délicieusement, entre ses lèvres. Il se retient autant qu’il peut, puis se retire et éjacule sur son cul rougi.


Ils reprennent leur souffle, épuisés, puis se redressent et se font face. Elle n’ose pas le regarder et lui-même se rhabille avec gêne. Comment a-t-il...


— Je suis désolé, dit-il avec enfin un regard vers elle.

— Non."


Il ne comprend guère ce qu’elle veut dire par ce "non", et n’arrive pas non plus à juger ce qu’il voit dans ses yeux, perplexe, il la regarde partir sans un autre mot.

Diffuse en direct !
Regarder son live