Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 7 237 fois
  • 33 J'aime
  • 0 Commentaire

Louise et René

Chapitre 1

Avec plusieurs femmes
33
5

Renaud


Ma femme a une cousine, LOUISE, âgée d’une quarantaine d’année. Elle est divorcée et vis avec son fils REN? quinze ans.

Il y a deux ans Louise est venue habiter notre village. Comme de bien entendu je lui ai donné un coup de main pour son emménagement.

Elle avait pris un petit logement constitué d’une grande pièce, avec coin cuisine et un étage composé d’une chambre et d’une salle de bain. Louise avait installé son lit dans la grande salle sous l’escalier qui monte à la chambre.

Un samedi Louise m’appelle pour que je lui donne un coup de main pour monter un meuble qu’elle venait d’acheter.

Son fils était dans sa chambre entrain de faire ses devoirs ou de jouer.

Le meuble monté je m’apprête à partir. Je lui dis au revoir et veux lui faire la bise. Je vise la bouche si bien que nous nous embrassons. Louise après un geste de recul se serre contre moi. Je l’embrasse de plus belle et commence à la peloter. Le désir monte rapidement je couche louise sur le lit et commence à lui relever son pull. Je caresse ses seins ses cuisses. Ses mains cherchent mon sexe. Nous nous agitons de plus en plus. Rapidement Louise enlève son pull je fais glisser son sous tien gorge. Je lui suce les seins. Je dégrafe mon pantalon. Je me frotte sur elle je bande de plus en plus ; je fais glisser son slip, mes mains joue avec sa chatte. Elle commence à ronronner. Elle est complètement allongée en travers du lit son sexe bien ouvert. Je dirige ma bouche vers cette entrée bien chaude. Je commence à la lécher. Je joue avec son clitoris. J’ai envie qu’elle suce ma queue. Je me relève et j’ai l’impression d’être regardé. Je lève la tête et là je voie René dans l’escalier entrain de nous regarder ; Ma surprise et gène aussi sont grandes. Mais je constate qu’il est troublé et pour cause il a baissé sa culotte de survêtement et il a sorti sa queue de son pantalon et il est entrain de se masturber. Je lui fais signe de venir. Après un moment d’hésitation il descend quelques marche, sa mère ne la pas encore aperçu. Je caresse Louise qui se tortille de plus belle. René descend les dernières marche. IL est là tout prés de nous sa queue tendue au maximum. Son gland et tout violacé tellement il est excité, il ne quitte pas des yeux l’entre jambe de sa mère. Louise l’aperçoit, elle se relève elle a un moment de recul, elle veut cacher de ses mains ses seins et son sexe, elle porte les yeux sur le membre de son fils et dit :

-’ Oh ! René, René ’

Et lui de répondre :

-’ Maman que tu es belle ’ il tient toujours sa queue dans sa main

Je sens que je dois prendre la situation en main. J’écarte les mains de louise et je dis :

-’ Elle te plait ta mère ’

-’ Oh ! oui ’ répond René

-’ Tu la déjà vue toute nue ’

-’ Certains matins lorsqu’elle prend sa douche je la regarde ’

-’ Et cela te plait il ’

-’ Oui ’

-’ Te branles-tu en la regardant ’

Il se tait mais je comprends que Oui il se branle

-’ Que voudrais-tu que ta maman te fasse ? ’

-’ Je voudrais quelle me touche ’

-’ Et bien Louise touche-lui son zizi ’ et je m’empare d’une main de Louise et l’approche du sexe de son fils. Avec un peu de réticence elle se laisse faire et touche le sexe de René. Son sexe gonfle encore il en devient violet. Louise ferme sa main sur le sexe de son fils elle ne bouge pas. René s’agite dans la main de sa mère et lâche une rasade de foutre. IL s ’approche de sa mère et se blotti contre elle. Je passe derrière Louise et lui caresse son sexe elle mouille. Je bande très fort. Je glisse ma queue entre les fesses de louise. Ma main droite caresse le sexe de Louise et je sens le sexe de René qui se raidit à nouveau Je le sens qui se frotte de plus en plus contre sa maman Elle est toute chaude. Je m’arrange pour la pousser sur le lit. Elle s’allonge entraînant son fils sur elle. René se débarrasse de son pantalon qui lui entravait les chevilles. Je regarde Louise faire. Elle lève ses jambes et emprisonne son fils. Je me place derrière eux pour assister à la scène qu’il me semble va être très chaude. René s’excite de plus en plus, comme un jeune chiot il donne des coups de reins, Louise s’empare de son sexe et le dirige vers sa vulve, ça y est il pénètre sa mère elle gémit et le serre contre elle. Je ne perds pas une miette du spectacle, ses couilles battent contre le con de sa mère il la pénètre à fond. Louise gémit sous les coups de boutoir de son fils. Par moment il ralentit le rythme et c ’est sa mère qui fait le travail. Je me retiens pour ne pas me branler. ’ Maman ’ crie René et il s’effondre sur sa mère il jouit dans son con. Louise le serre plus fort contre elle. Ils restent un petit moment tous les deux sans se désunir, sans bouger, puis doucement René se retire de sa mère il se pousse sur le côté Louise l’embrasse doucement elle le câline. Elle n’a pas refermé ses cuisses du sperme de son fils coule de sa chatte. Je n’en peu plus je me mets entre ses jambes et je la pénètre brusquement. Elle pousse un petit cri mais me serre sur elle. Je sens son sexe qui me retient. C’est bon de limer cette chatte toute chaude ou le fils vient de jouir. Je suis si excité que quelques coups de reins suffissent pour me faire jouir.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder