Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 8 382 fois
  • 26 J'aime
  • 1 Commentaire

Madame C. Partie 1

Chapitre 1

SM / Fétichisme

Cela faisait quelque mois déjà que je m’étais inscrit sur un site de rencontre qui promouvait la réalisation de ses fantasmes. Chaque personne qui s’y inscrit y va dans le but de se faire des contacts par rapport aux fantasmes qu’ils ou elles désirent voir se réaliser ou pour simplement en parler.


Je m’étais inscrit comme un soumis ou du moins que je désirais en faire l’essai. Peut de temps après, une femme est venue me parler et après quelque échange ou elle avait le contrôle nous avions décidé d’expérimenter en vrai.


J’avais rendez-vous avec elle dans un parc à quelque coin de rue de ma demeure. Tout ce que je savais d’elle était qu’elle se nomme Madame C. et qu’elle fantasme sur dominer un homme. Pour sa part elle savait déjà de ce que j’ai l’air et mon véritable nom, par contre elle m’a toujours appelé « son jouet » ou encore « salope ». Je ne l’avais même pas encore rencontré et je n’avais pas encore vu une photo d’elle que j’étais déjà à ses pieds.


Donc le jour fatidique arriva enfin. Je sortais du travail et il était 17h30, j’étais assis sur un banc du parc et j’attendais avec fébrilité cette femme. Après quelque minute d’attente, une femme vient s’asseoir sur le même banc que moi, je l’avais déjà croisé dans l’ascenseur de mon immeuble à Condo. Vraiment très séduisante, dans la mi-trentaine, look de femme d’affaire, vraiment mon genre.


Elle se retourne vers moi :

-Je vois que je plais déjà à mon nouveau jouet.

J’étais vraiment surpris, alors c’est elle …

-Je … je …

Elle me tend sa main et je l’embrasse comme c’était la tradition à une certaine époque. Elle avait un regard très soutenant et dit d’une voix ferme :

-Invite moi à souper salope qu’on se parle un peu.


Je n’ai pas perdu une minute et l’invitai à souper. On jasait et mangeait tranquillement quand notre conversation a fait un volte face sur nos fantasmes et comment nous nous imaginions ça. Pendant qu’elle me racontait ce qu’elle souhaitait dans un homme soumis, elle me caressait la jambe avec son pied nu. J’étais en train d’avoir une érection comme je n’en ai jamais eu. Mes vêtements chics de comptable ne permettaient pas de faire passer cette bosse inaperçue. Madame C. aperçut la serveuse qui venait chercher nos assiette que nous avions terminé et nous proposer le dessert alors elle remonta son pied le long de ma jambe et appuya et commença à caresser ma bosse avec ses orteils.


Lorsque la serveuse me demanda si je voulais un dessert, j’étais incapable de faire une phrase cohérente, cette délicieuse Madame C. avait vraiment le don de tirer avantage sur moi. Elle se commanda un dessert puis elle me fit signe de m’approcher un peu. Elle ouvrit son sac à main et en même temps elle me dit :


-Je veux savoir si tu es vraiment sérieux dans ta démarche et donc tu vas aller faire quelque chose pour moi.

Je n’ai pas eu le temps de répondre quoi que ce soit qu’elle sortie une boule anal avec une petite bouteille de lubrifiant.

-Tu vas aller te l’insérer dans le cul et tu vas revenir me voir ensuite je verrai si tu as une chance de me satisfaire.

Son pied quitte mon érection qui était rendu impossible à cacher et me donna l’objet avec le lubrifiant que je m’empressai de cacher par gêne et filai dans les toilettes pour homme. Qu’est-ce que j’étais en train de faire? C’était vrai! Je m’approchais de plus en plus de réaliser mon fantasme avec cette femme.

J’ouvre la porte d’une des toilettes, baisse le siège et le couvercle, je défais mon pantalon et laisse tomber mon boxer. J’étais à moitié nu, en érection dure comme le fer devant cet objet. Je verse du lubrifiant dessus l’étale avec les doigts et me retourne et l’appuie contre mon anus.


Une bonne respiration et je laisse mon poids faire entrer l’objet. Oh qu’il me paraissait gros à ce moment là. J’ai du remonter et le faire sortir pour le lubrifier à quelques reprises avant d’être capable de me l’enfoncer jusqu’à la base.

J’avais enfin réussi … je me rhabille et me dirige vers cette femme qui a tant d’emprise sur moi. Elle avait déjà finit son dessert. Toute souriante elle se leva à mon arriver et m’empoigna les fesses avec un baiser langoureux. J’ai pu la serrer contre moi un moment avant qu’elle se décolle légèrement toujours une main à mes fesses qui pousse contre la basse de l’objet qui avait élu domicile dans mes fesses.


-Paye la serveuse et vient me rejoindre dehors.

J’obéis et allais la rejoindre.

-Très bien tu as réussi la première étape, tu sembles prometteur mais je ne suis pas encore complètement convaincue … demain tu iras à ton travail sans ta voiture et n’oublie pas ton jouet de salope. Je vais venir te chercher à ton travail, ne me déçois pas.

Sur ces mots elle me donne un baiser et quitte le stationnement du restaurant. Qu’est-ce qu’elle peut bien me réserver? Est-ce que je suis prêt à aller encore plus loin? J’attendrai avec impatience la fin de cette terrible et longue journée.

Diffuse en direct !
Regarder son live