Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 822 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

La maison du bonheur

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

L?histoire que je vais vous raconter est réelle.


Je m?appelle Didier, j?ai 47 ans, ma femme Nina viens d?avoir 42 ans, de taille moyenne, la peau matte, cheveux bouclés bruns, elle est restée fine malgré ses trois grossesses, ce qui fait encore plus ressortir ses seins fabuleux et gonflés. Nous sommes marié depuis plusieurs années et avons 3 enfants, dont le plus vieux à 15 ans. Notre sexualité a toujours était des plus classiques. Bien que très chaude ma femme restait dans le chemin du conventionnel, elle adore la fellation qu?elle pratique d?une manière exceptionnel, de temps a autre la sodomie (pour me faire plaisir) mais sans plus. Né dans une famille catholique et très prude il faut savoir que Nina d?origine espagnol a reçu une éducation stricte, fréquentée les meilleures écoles privées. Mon envie de donner moins de monotonie à notre couple en sortant des sentiers battus, s?affirma d?année en année. L?idée sur la présence d?un deuxième homme à nos cotés, revenait à chacune de nos conversations pourtant Nina refusait tout net l?idée de se fantasme qui m?animait.



Chaque année au mois d?août, le frère jumeau de mon père, Raymond nous recevait dans sa maison située dans le lot. Agé de 67 ans il venait à l?époque ou se déroula cette histoire de perdre sa femme. L?homme que nous connaissions avait changé. On peut le comprendre. J?avais remarqué un certain désir dans le regard de mon oncle sur Nina quand celle-ci par exemple se faisait bronzer (en maillot de bain deux pièces) dans le jardin. Un jour je le surpris regardant par le trou de la serrure de la salle de bain alors que ma femme se lavait. Me voyant il fit semblant de chercher un clé qui l?avait soit disant laisser tomber de sa poche Je comprenais dans son attitude que sa femme certainement lui manquait.


Nous avons était invité un soir par des amis qui fêtaient leurs 10 ans de mariage et le repas avait été un petit peu plus qu?arrosé. Raymond avait accepté de garder les enfants


Ma femme avait mis ce soir là une robe se boutonnant par devant, robe d?été moyenne avec des talons comme je les aime. Dessous elle n?avait qu?un soutien-gorge en dentelle qui mettait bien en valeur sa très belle poitrine ou l’on devinait de larges auréoles


De retour vers deux heures du matin, nous avons trouvé Raymond sur le pas de porte assis sur une chaise, et qui prenait l?air. Les enfants étaient endormis.


Mon oncle nous proposa une boisson, une liqueur qu?il confectionnait lui-même.


Nous nous sommes installé sur la terrasse pour déguster cet excellent breuvage. Notre verre fini je proposais à mon oncle de nous resservir, il alla vers la cuisine chercher la bouteille,


Nina me dit


Qu?est que tu fais tu veux me saouler ??


Pourquoi pas lui répondis je.


Je m?approchait d?elle est commencé doucement à lui caresser les seins à travers sa robe. Dans un état second Nina fermer les yeux et se laissait faire. La présence de mon oncle revenu de la cuisine ne semblant pas la gêner. Quand tout à coût elle me dit


Tu aimerais qu?il me fasse des choses ???


Ben oui.


Cela d?exciterais vraiment ???


Mon sang ne fit qu?un tour. Je lui répondis - bien sur tu connais mes envies ??


je croyais rêver, elle qui avait toujours refusé de réaliser mon fantasme, accepter avec mon oncle de franchir le pas. Sans savoir ce qui m?arrivait et ou j?étais l?espace d?un instant, je n?arrivais plus à réfléchir.


Elle vit signe à Raymond de s?approcher et releva sa robe, mon oncle écarta le slip de Nina et commença à lécher la vulve de ma femme. J?en profitai pour lui présentait ma verge qu?elle avala d?un coup. Nina gémissais de plaisir, ses yeux se retournais à chaque coup de langue de Raymond, Après quelques va et vient et l?excitation de voir mon oncles lui léchait la chatte, de lui triturais son petit bouton, j?explosais dans sa bouche de mon épouse Après avoir tout avalé et après l’avoir bien nettoyé, ce fut à Raymond de profiter de la bouche de Nina, il était aux anges, il n?arrêtait pas de répéter, ? incroyable, quelle suceuse,


J?étais tétanisé par le spectacle, le gland de Raymond était aspiré, sucer avec avidité, tout en lui malaxant les couilles, elle sucer goulûment la verge de mon oncle dont les gémissements se firent de plus en plus insistants. . Celui-ci avait ouvert la robe de Nina, est pelotait sans vergogne les deux seins blancs de mon épouse. Mon oncle ne résista pas à un tel traitement, qui en me regardant, comme pour chercher mon consentement dit- je vais venir, et tout en se raidissant il éjacula dans la bouche de mon épouse, qui n?en perdit pas une goutte tout en me regardant avec un petit sourire qui en disait long. En sortant la verge molle de Raymond de sa bouche, elle se contenta de s?étirer avec dans le regard ce mélange de satisfaction et de fatigue provoqué par son orgasme et une pointe de lubricité qui démontrait qu’elle n’était pas repue.


Il est vrai que la nuit n?était pas finie.




Je proposerai la suite de cette aventure prochainement, si vous avait vécu la même histoire ou quelque chose de similaires vous pouvez m?écrire, à bientôt.

Diffuse en direct !
Regarder son live