Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 35 489 fois
  • 195 J'aime
  • 1 Commentaire

Maman -b

Chapitre 1

Orgie / Partouze

Episode 1

J’aime de tant à autre lire les histoires sur votre site. Laissez moi vous racontez mon histoire qui est véridique. Je n’ai changez le nom des protagonistes de cette aventure, que pour gardez un anonymat que certaine pourront comprendre.

Je m’appelle Michel j’ai 25 ans, je suis marié et papa d’un petit garçon. J’ai vécu une enfance heureuse, malgré le divorce de mes parents. Partagé entre mon père et ma mère ma vie a suivi son cours tout naturellement. Ma mère dès le divorce c’est replacé avec Daniel, un homme très bien, qui a toujours était proche de moi. Je suis depuis ma jeune enfance passionné de photographie. Des mes treize ans, mon père m’a acheté un appareil. Depuis je n’ai cessé de photographier tout ce qui peut l’être. De ce fait j’en ai fait mon métier. Tout, peut être pas, car je n’avais jamais fait de photo de nue ou érotique, l’occasion certainement ne s’étant pas présenté. Pourtant voilà l’histoire incroyable qui m’est arrivé.

Un soir après le travail, mon beau père Daniel me téléphone et demande à me rencontrer, en m’expliquant qu’il voudrait que je lui rende un petit service. Sans m’en dire plus, nous convenons d’un rendez vous le lendemain, dans un café. Arrivé sur place Daniel est déjà attablé et m’attend. Après les formules de politesse habituelle, il en vient au fait.

Voilà me dit il j’ai un grand service à te demander, il est certain que cela risque peut être de te choquer, mais connaissant ton professionnalisme, je pense que tu pourras comprendre. Voilà ta mère et moi nous sommes ensembles depuis plus de 10 ans, nous sommes heureux. Etant marié, tu peux comprendre qu’un couple coté sexe peut chercher à sortir de la routine.

Je dois avouer qu’a ce moment là, j’appréhendais la suite de la conversation.

Voilà repris Daniel après avoir marqué une petite pause, ils nous arrivent de correspondre avec d’autres couples par internet, et de faire quelques échanges photos. J’ai réussi à convaincre ta mère de créer un blog ; histoire de pousser notre fantasme un peu plus loin. Mais le problème et que pour habiller ce site nous n’arrivons pas à faire des photos de qualité. Tu t’images bien que ses photos son, comment dire euh très chaude. Faire appel à un ami ou à quelqu’un d’extérieur, ta mère s’y refuse. Alors je lui ai proposé de t’en parler. Je dois t’avouer que d’abord réticente, elle s’est laissé convaincre, mais bien sur à posé des conditions. Même si tu refuses, je crois pouvoir compter sur ta discrétion.

Un long silence s’installa, le ciel m’était tombé en quelques sortes sur la tête. J’avais fait pas mal de choses en photo mais là - mon beau père repris - bien sur on te dédommagera, tu peux considérer ça comme un contrat. Après lui avoir posé différentes questions sur le comment, le quand et se qu’il attendait exactement, je fus d’accord pour un premier rendez vous.

En rentrant chez moi, je dois avouer que l’idée me troublait, je n’en parlais pas bien sur à ma femme et j’eu du mal à m’endormir. Je n’avais jamais vu ma mère nue et encore moi faire l’amour. Ma mère Josiane était resté très belle malgré ses 47 ans. Brune, la peau très mate, elle n’était pas très grande (1m68) avec une poitrine opulente et une taille fine avec deux petit coussin d’amour sur les hanches dû à ses grossesses. Elle avait eu trois enfants moi et deux frères. Agé de 18 ans, et de 22 ans. Je l’avais vu en maillot de bain l’été, mais j’avoue que je n’avais jamais fantasmé sur elle.


J’arrivais le lendemain après midi dans la maison familiale de mon enfance. Après le divorce mes parents s’étaient arrangés et ma mère avait pu garder l’usufruit de ce bien. Daniel vint m’ouvrir et ont se dirigea vers le salon. Ma mère était assise sur le canapé. Je sentais son malaise. Mon beau père réchauffa l’atmosphère en entrant dans le vif du sujet. Voilà dit il - nous ferons les prises dans le salon, je crois que cela pourra t’aider pour la lumière. Ma mère Josiane pris la parole. Je sais que ce l’on te demande peut paraître immoral, mais si je le fais c’est pour Daniel et j’espère que tu resteras discret. Je rassurais ma mère en lui faisant un gros mensonge et lui expliquant que j’avais déjà réalisé ce genre de scène et que je pouvais comprendre leur motivation et que l’oeil qui les photographiera sera celui d’un pro et que je me ferrais le plus discret possible. J’installer mon matériel avec deux appareils un automatique et l’autre a main, ainsi que deux parapluies lumières.

Ma mère qui s’était absenté, revint de la salle de bain en déshabillé transparent. Mon beau père s’était quand a lui déshabillé. Je les invitais à s’installer dans le canapé et à commencer. Daniel allongea ma mère et commença à la caresser, il lui fit glisser les bretelles de son déshabillé faisant ressortir deux beaux seins blanc avec de grosses auréoles, deux seins mis en valeur par la couleur brunâtre de la peau de Josiane. Il commença à sucer ceux-ci puis descendit le long du corps jusqu’à son pubis. Il défit son slip laissant apparaître une chatte touffue avec de belles lèvres. Josiane le bras replié sur ses yeux se laissait faire et ronronner doucement aux caresses buccales de Daniel. Il lui triturait les seins en lapant cet abricot offert à mon regard et à celui de l’objectif. Que ma mère était belle dans cette position. Sa te plait ma puce demanda Daniel - oh oui répondit Josiane continue c’est bon. Elle avait retiré son bras et l’on pouvait voir un visage transformer par le plaisir. Oh ouii oh ouii - ma présence ne semblait plus la gêner - elle se laissait aller. L’appareil crépitait autour du couple. Oh je jouis je jouis c’est bon - le souffle court Josiane prenait un pied d’enfer. Daniel aspirait le clito, triturant avec ses lèvres se bouton d’amour livré a son désir.

Puis il se détacha du con gluant et fin se positionner devant la bouche de Josiane qui s’était assise sur le canapé. Elle lui caressa doucement les bourses en léchant délicatement le membre en regardant mon beau père dans les yeux. Puis enfonça doucement sa bouche sur la verge de Daniel - elle faisait des mouvements doux et tendres en aspirant bout du gland. Puis fit glisser la bite au plus profond de sa gorge. Mon beau père lui dit  ? tu aimes ça un ma grosse bite dans ta bouche ça t’excite hein ?. Ma mère étouffait par le membre fit entendre un Mumm qui à n’en pas douter voulait dire oui. Je continuer à prendre un maximum de photos sous différents angles. La bosse qui déformait mon pantalon ne cachait pas l’état d’excitation dans lequel je me trouvais.

Puis mon beau père installa Josiane sur le bord du canapé à genoux. Celle-ci cambra ses reins au maximum pour accueillir le membre de Daniel. Daniel qui me demanda de me rapprocher pour que je puisse avoir une meilleure prise de vue. Il pénétra doucement Josiane qui poussa un petit râle de plaisir. Puis il commença à accentuer le va et vient. Josiane gémit en gémissant ? oui baise moi baise moi encore plus fort ? - ça t’excite un cochonne répliqua Daniel. Oh oui oui dis ma mère - Daniel me demanda de photographier le visage de Josiane.

Celui-ci était déformé par le plaisir - elle regardait l’objectif sans baisser les yeux. Puis Daniel dit regarde dans quel état du met ton fils - il bande - je fus surpris par sa remarque mais je ne répondis pas - Daniel continua - ça te plait de qu’il voit comment je te baise - tu aimes qu’il nous regarde - Josiane la tête dans le coussin murmura non-oui - allez dis Daniel regarde le. Elle leva la tête et me fixa de son beau regard marron. Mon beau père accentua la cadence - tu voudrais qu’il te montre sa bite - non répondit ma mère non pas ça - allez je sais que cela te plairait -

Excitait par la situation, je voyais que les deux amants était partis dans un délire. Moi-même je ne savais plus comment réagir, je continuais néanmoins à prendre des photos.

Allez dis Daniel montre lui ta bite. Dans un sursaut ma mère dis non ne fait pas ça - il était trop tard, pris par le jeux, j’avais extirpé mon sexe du pantalon - branle toi dis Daniel - je m’exécutais, il me fit signe de me rapprochais du visage de Josiane - regarde lui dit ?il comme elle est belle sa bite - tu veux la sucer - non dis ma mère, pas ça, je peux pas - allez répondit mon beau père regarde Michel est d’accord - n’est ce pas Michel que tu es d’accord . Je m’entendis répondre oui - mon membre était à quelques centimètres de la bouche de mère qui continuait de se faire pilonnait par mon beau père - je veux pas dis Josiane en regardant mon sexe dressé a quelques centimètres de son visage - je ne veux pas, c’est mon fils - allez dis Daniel, fais moi plaisir - après un temps d’hésitation - elle ouvrit la bouche et avala mon membre - il n’y a pas de mot pour dire ce que je ressentais a cet instant - Josiane aspirait mon membre l’enfonçant au plus profond de sa gorge, même ma femme ne m’avait jamais sucé comme ça. Regarde le dans les yeux demanda Daniel - Josiane releva les yeux et me regarda en me suçant de plus belle m’avalant les bourses - aspirant mon gland - mon beau père excitait par le spectacle se cambra cria en jouissant dans le ventre de ma mère oui je viens je viens je viens - je m’entendais dire - qu’est ce qu’elle suce bien qu’est ce qu’elle suce bien - je me penchais pour peloter sans vergogne les deux seins qui ballotaient de ma mère - j’avais l’impression de caressé de la soie - ses seins était doux -Vas y, pompe à fond, prends-moi aussi les couilles, je vais tout te lâcher, tu vas tous avaler comme une bonne suceuse que tu es. Mes propos ne s’adresser pas ma mère mais a la femme avide de sexe qui avalait ma bite comme la très bonne suceuse qu’elle était. Mon sexe enfla et des jets envahirent la bouche de Josiane qui avala tout. Daniel épuisé était resté collé au postérieur de ma mère et nous regardaient - celle-ci nettoyait goulument ma bite avec sa langue - après quelques minutes nous reprenions nos esprits - un silence s’installa - nous nous sommes assis sur le canapé - puis ma mère dis nous avons était trop loin - je répondis non, grâce à vous deux j’ai vécu une expérience extraordinaire. Tu as était fantastique maman - jamais aucune femme ne m’as apporté ce que tu viens de me donner. Daniel lui aussi remercia Josiane de lui avoir permis de vivre cette expérience. Enfin je dis a ma mère écoute je suis d’accord pour faire d’autres photos mais cette fois ci j’aimerais que cela ce fasse sans tabou - et que tu sois a l’aise, mais je suis ta mère répondit t’elle - c’est vrai mais tu es aussi une femme et moi maintenant un homme et je pense que Daniel est d’accord avec moi la vie est trop courte pour ne pas en profiter. Daniel alla dans mon sens. Et puis si vous devez vivre vos fantasmes pourquoi pas avec moi, je serais discret, personne n’en sera rien - et puis coté hygiène pas de danger - Y allait -t’il avoir une suite à cette aventure. Je voyais ma mère réfléchir. Qu’allait-elle répondre ?

Diffuse en direct !
Regarder son live