Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 9 178 fois
  • 39 J'aime
  • 0 Commentaire

Maman fait du cinéma...

Chapitre 4

Orgie / Partouze
39
5

Bonjour à tous et toutes, c?est encore Estelle et voici la suite de mon histoire...

Après cette folle matinée, maman est rentrée à la maison, et nous l?avons convaincue de tourner dans quelques films et de se revoir régulièrement...

Laure avait d?ailleurs des idées perverses à souhait et nous exposa son scénario pour le 1er film de ma mère. Serge et moi-même l?avons écoutée et on a su tout de suite que ce serait un succès dans le porno. Le temps de réunir les comédiennes, de trouver le décor et le financement et Serge qui voit Maman en cachette nous annonça que le tournage se déroulerait d?ici une semaine puisque mon père serait en déplacement pendant 3 jours.

Le jour J, je suis arrivée de bonne heure dans le hangar où devait se dérouler le tournage et je vis qu?un décor de classe de collège avait été monté. Estrade, grand bureau pour le professeur, table d?école, tableau noir, armoires... rien ne manquait. Les caméras étaient installées, les projecteurs, les techniciens du film et les actrices étaient là, toutes jeunes, petites et menues comme moi. Elles étaient 7, plus moi; 8 en tout... Je sentais qu?on allait bien s?amuser! Je fis rapidement le tour pour dire bonjour, j?avais déjà tournée avec 3 d?entre elles. Serge et maman arrivèrent, et je vis que pour l?occasion, maman s?était mise sur son 31. Ses cheveux relevés en chignon, légèrement maquillée, un tailleur gris foncé, un chemisier blanc, une jupe droite également grise fendue sur la cuisse, et visiblement des bas ainsi que des talons aiguilles de la couleur de l?ensemble. Maman vint m?embrasser puis Serge nous expliqua sa façon de voir le film, nous avons pris nos places dans la ??salle de classe?? avec nos cartables, puis maman est entrée avec sa sacoche. Elle nous dit bonjour et s?installa au bureau, déballa ses affaires et commença le cours, s?arrêtant pour appeler Marie et lui demander de venir au tableau. Le ??cours?? portait sur l?éducation sexuelle et Marie bien sûr, ne put répondre; Maman s?impatienta et ne s?aperçut pas qu?une élève était penchée sur une autre et l?embrassait à pleine bouche en soulevant son tee-shirt, mettant sa petite poitrine à jour. Ma voisine fit de même avec moi et notre ??prof?? fut très surprise en se retournant.

— Et bien... Qu?est-ce qu?il se passe? Que faites-vous? Arrêtez ça tout de suite... Vous m?entendez!

— Oh vous savez... Nous; la théorie... On préfère la pratique...lui dit Sandra, une grande blonde; Mais vous, madame... Vous ne préférez pas la pratique... Hein? Vous devriez essayer...

Là-dessus, elle monta sur l?estrade et avec Marie, coinça maman contre le bureau; elle dit:

— Je suis sûre que vous devez aimer ça, madame... Vous devez être ??bonne??... Non?

Elle essaya d?embrasser ma mère qui se déroba, tandis que Marie glissait sa main dans le tailleur. Le reste de la classe s?était rapproché et 2 autres filles montèrent sur l?estrade pour immobiliser maman et là; Sandra réussit à embrasser ma mère qui se débattit pour la caméra Notre prof fut entourée par 8 élèves qui se mirent à la peloter et à lui retirer ses habits. Le tailleur fut ôté, puis la jupe et les filles sifflèrent en découvrant le porte-jarretelles et la petite culotte en dentelle; ce fut ensuite le tour du chemisier et là encore, sifflets car maman n?avait pas mis de soutien-gorge. Il faut dire qu?elle a beaucoup de classe alors les autres furent toutes émoustillées...

— OUAHHH les filles... Vous avez vues ces nibards... Allez madame... Laissez-vous faire...

Sandra lui retira sa culotte pendant que les autres lui caressait le corps, l?embrassait sur la bouche à tour de rôle. Maman commença à se relâcher un peu et fut parcourue de frissons quand Sandra, à genoux devant elle, lui écarta les lèvres pour lui aspirer le clitoris. Ma mère fut allongée sur le dos sur le bureau et les léchouilles reprirent de plus belle. Les filles lui tétaient les mamelons qui durcirent très vite, Sandra quant à elle, avait repris son cunnilingus et lui fourrait même 2 doigts dans la fente. Mai Lin s?approcha et monta sur le bureau, mit ses pieds de chaque côté de ma mère et se mit accroupit sur elle, lui donnant sa chatte imberbe à lécher.

— Allez madame... Sucez-moi... OOOHHH oui... Comme ça... Allez-y... Plus profond....

— Regardez-la...Elle lèche comme une vraie gouine, cette salope... lâcha Tatiana.

Les caméras tournaient sans en perdre une miette et Serge souriait en nous encourageant à continuer. Marie ouvrit alors l?armoire et en sortit une collection de godemichés tous plus gros les uns que les autres. On se déshabilla à notre tour et ce fut l?orgie dans la salle de classe. La première à y passer fut maman qui fut léchée, embrassée et baisée par 8 furies. Les godes passaient de main en main et pénétraient ses orifices qui acceptaient tout!!! Maman fut baisée en sandwich par Chloé et Tatiana qui lui pistonnèrent ses trous à toute vitesse. Les filles se roulaient des pelles à n?en plus finir et se pénétraient de leurs doigts et de godes. Cela dura pendant 3 heures et pour nous remercier de l?avoir fait jouir; maman nous demanda de nous mettre toutes à genoux sur l?estrade et de cambrer nos petits culs. Elle s?attacha un gode-ceinture géant autour des reins et après nous avoir passé du gel dans la raie des fesses, nous sodomisa bien à fond les unes après les autres.

N?ayant pratiquement pas de retouches à faire pour le film, Serge ouvrit plusieurs bouteilles de champagne et on fit la fiesta... dans le cul, naturellement! Depuis ce jour, maman tourna 2 autres films, axés exclusivement sur le lesbianisme, mais ça, c?est une autre histoire...

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder