Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 24 410 fois
  • 76 J'aime
  • 1 Commentaire

Maman et moi

Chapitre 1

Hétéro

Depuis 5 ans maintenant je vis une histoire d?amour fantastique avec la personne qui m?avait toujours fait fantasmer, c?est à dire ma mère.

Tout a commencer l?année qui a suivi le décès de mon père lors des vacances. Ma mère Florence est une belle femme de 38 ans à l?époque petite brune de 1.68 m avec de jolies petites fesses et des seins a faire damner un dieu, quand a moi j?avais 17 ans à l?époque 1.75 m brun. Nous avions loué un petit studio au bord de la mer et la petitesse du logement nous obligeait à être très proche en permanence et une complicité était venue très vite entre nous deux et il était pas rare de nous retrouvé tout les deux nus et quelque fois il était pas rare que je me retrouve avec le sexe bien bandé par le spectacle que m?offrait ma mère ce qui avait pour effet de la faire sourire.

Un matin au réveil j?ais vu ma mère déjà en train de prendre son petit déjeuner avec l?air triste, je lui ai demandé ce qu?il n?allait pas et elle m?a dit qu?elle avait le cafard. Je me suis mis derrière elle et j?ais commencer à la chahuter, tout en jouant à nous courir après autour de la table comme deux enfants j?ais rattraper ma mère et par un geste involontaire j?ais déchirer sa nuisette qu?elle portait ce matin la, elle se retourna aussitôt nue devant moi essayant de récupérer son habit mais celui ci était au sol et ma mère a perdu l?équilibre et s?est retrouvée allongée sur le lit. Ne sachant plus quoi faire non plus j?ais décidé de faire comme si rien était et j?ais continué a jouer à notre petit jeu en la rejoignant sur le lit en continuant à la chatouiller. Elle se débattait et sa main s?est portée au niveau de mon sexe et la notre petit jeu a pris aussitôt fin sa main est restée sur mon sexe qui changeât de forme, elle me regarda et me dit : ?je sais que nous allons faire une bêtise mais je n?en peux plut de voir ton sexe devant moi sans pouvoir en profiter mais là je craque ? elle commença à me branler doucement au fur et à mesure que ma bite devenait bien dure ?tu sais maman moi aussi j?y ai pensé souvent, tu l?as déjà vu ?je me suis rapproché d?elle pour l?embrasser à pleine bouche j?ais posé ma main sur son sein et j?ais commencé a la peloter. Après quelques minutes de pelotage mutuel elle me dit ?tu sais quand ton père était la nous avions des relations sexuelles très hard et diverses et maintenant que tu es la j?espère reprendre tout cela car ça me manque beaucoup je te raconterais tout ce que tu veux savoir mais pour le moment laisse aller tes instincts et prends-moi comme bon te semble ? j?ais compris à ce moment qu?elle ne me refuserait rien et je comptais bien en profiter ?tu sais maman moi aussi j?aime l?amour hard et ne sois pas paniquer si j?emploie des mots un peu crus ? ?tu sais mon petit amour tu peux tout me dire et me traiter comme la pire des putes d?ailleurs viens vite fourrer ta bite dans les trous de ta salope de mère ?

? D?accord Florence commence par me tailler une bonne pipe ?

Ma mère descendis son visage au niveau de ma queue ouvrit la bouche et m?engobât pratiquement en entier elle commença ses va et viens et me pompa le dard comme une vrai pro, mes mains pendant ce temps jouaient avec ses seins puis mes doigts se mirent a lui pincer les tétons de plus en plus fort, elle recula la tête pour me dire ? oui petit vicieux tu peux y aller tu as la même bite que ton père et le même esprit viscelard, je crois que je vais bientôt reprendre mon état d?esclave sexuel et j?en mouille déjà ? ? oh oui ma salope tu vas devenir ma chose mais pour le moment il faut que tu me vide les couilles au fond de ta gorge ? elle repris sa position a quatre pattes en face de moi a genou sur le lit, sa bouche pulpeuse coulisse sur ma tige de plus belle.

?Oui suce moi bien vieille chienne aspire moi bien a fond excite moi je vais bien m?occuper de toi et je vais m?appliquer a faire de toi ma putain personnel ?

Je me penchait légèrement posa mes mains sur ses fesses et les écarta je puis voir pour la première fois sa petite rosette fripée et je fis glisser mon majeur vers ce petit trou et força le passage, son cul s?ouvrit et je commença à la branler par ce trou qui je supposait n?avait pas été visité depuis longtemps mais je dus lâcher prise en sentant que sa fellation allait bientôt porter ses fruits. Ma mère avait sentit aussi l?imminence de l?explosion et me pompait de plus belle

?Vas y suceuse de mère fais moi jouir ?

Mon foutre explosa au fond de sa gorge quatre giclées bien fournis, ma mère avale ma semence fraîche puis se releva avec des traces de foutre au coin des lèvres.

? Alors mon chéri comment trouve tu la bouche de ta mère ?

? Si j?avais sus ça plus tôt crois moi j?en aurait déjà abuser et je pense que je t?aurais violé depuis longtemps ?

Nous nous allongeons sur le lit pour un peu de repos tout en continuant à nous caresser ma main sur sa chatte lui caressant le clito.

? dis donc maman tu m?as dit tout a l?heure que tu avais des relations hard avec papa dis moi en plus en attendant que ma bite reprenne forme pour te défoncer ?

? Oui bien sur, ton père était comme toi il aimait me traiter comme une traînée, il m?as baisé par tout les trous et j?aimait ça, il m?as offerte a plusieurs de ses amis il as même réussit à me faire gouiner avec plusieurs filles dont ma soeur, j?ais même servit de trous a bites lors d?un de ces repas d?affaire avec ses clients et crois moi j?ais vraiment aimé être humiliée pour son plaisir ?

? Mais alors maman tu es une vrai salope, moi qui rêvait de trouver une fille pour en faire ce que je voulais et voilà que tu es exactement ce que je voulais, j?ais envie de baiser maintenant mets toi a quatre pattes ?

Une fois ma mère en place je me suis mis derrière elle, j?ais pris ma bite dans la main et une fois bien en place en face de son vagin je l?ais pénétrer d?un seul coup en la tenant bien par les hanches je la limait a fond elle pris son pied une première fois et je ne sais pourquoi le fait de voir ses fesses bouger a chaque coup de bite me donna envie de la fesser, ma main s?est alors abattue sur son fessier et je portait des coups de plus en plus violent, ma mère avait orgasme sur orgasme, ma bite était inondée de mouille mais elle réussit a me dire

? Défonce moi plus, abuse de moi, lâche ta purée dans mon con, déchire moi, baise ta pute de mère ?

A ces mots je rentre ma bite bien au fond de sa matrice et lâche tout mon sperme en hurlant mon bonheur, je finis par m?étaler sur son dos en sueur.

? Ecoute moi, ça me plaît de savoir que maintenant tu es a moi donc tu devras m?obéir faire tout ce que je veux, a partir de ce jour tenue sexy obligatoire, sous vêtements interdit en ma présence tu vas être mon esclave et ma pute ?

? Si cela fait ton bonheur alors oui fais de moi et de mon corps ce que tu veux ?

Depuis ce jour, je vis avec maman, sa chambre est devenu la notre, ses tenues sont devenues courtes et transparentes et j?abuse à volonté de tous ces trous et nous vivons des histoires folles de sexe seul ou a plusieurs, mais cela est une autre histoire

Diffuse en direct !
Regarder son live