Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 85 106 fois
  • 207 J'aime
  • 9 Commentaires

mamie et moi

Chapitre 1

Inceste

Je m’appelle marc, 17 ans. Je me suis toujours sentis un peu à l’écart de mes amis au niveau de mes fantasmes... alors que mes amis préféraient les jeunes bimbo porno, moi j’étais plutôt attiré par des femmes plus matures et plus naturelles.

Mon plus grand fantasme était de pouvoir faire l’amour avec ma grand mère, cette femme de 65ans, plutôt bien conservé mais avec des formes généreuses. Durant mes vacances quand j’étais plus petit je me rendais souvent chez mes grands parents et je profitais de chaque instant pour pouvoir mater ma grand mère.

Il m’est arrivé plusieurs fois d’entrer dans la salle de bain alors qu’elle y était en train de faire sa toilette... je l’ai surprise une fois en culotte, ses magnifiques seins (95 D) tombant légèrement sur son petit ventre rebondi.

Et cette vision restait gravée dans mon esprits jusqu’au soir ou seul dans ma chambre j’en profitais pour me masturber.

Mais ma relation avec ma grand mère n’est jamais allé plus loin.


C’est l’été de mes 19ans que mon fantasme a enfin été réalisé. L’idée de faire l’amour avec ma grand mère n’était jamais sortie de mon esprit.

C’est été était particulièrement chaud et long car étant à la fac je bénéficiais de long vacance (de début juin à mi octobre).

Donc ce jour la je m’ennuyais seul à la maison, je décidais donc de prendre ma voiture et d’aller voir mes grands parents, afin de faire ma « bonne action » du moi. Mes grands parents habitent aussi en Haute-Savoie, et donc je ne met pas plus de 30 minute pour arriver chez eux.

La je remarque qu’il n’y a pas la voiture de mon grand père, mais je monte quand même sonner à la porte.

J’attends un peu et sur le point de repartir, ma grand mère m’ouvre la porte, dans une légère robe presque transparente et laissant voir qu’elle ne porte pas de soutient gorge et une culotte sombre.

Son visage s’illumine en me voyant car sa faisait plusieurs mois que je n’était pas venu les voir.

Elle m’invite donc à entrer.

C’est avec plaisir que j’accepte la bière qu’elle me propose, elle en prend aussi une puis nous allons nous installer dans le salon et nous commençons a parler de tout et de rien.

Nous discutons de puis une demi-heure quand ma grand mère se lève

je vais me prendre une autre bière tu en veux une ?

Avec plaisir mamie

La chaleur aidant nous avions vite bu notre première bière.

Elle se penche pour prendre nos verres vides, se qui me procure beaucoup de plaisir car j’ai pu plonger mes yeux dans son magnifique décolté, m’exposant ces sublimes siens que je n’avais pas vu depuis deux ans.

Cette vision a réveiller mon plus gros fantasme, et donc je ne peux m’empêcher de mater se beau cul qui se dandine devant moi jusqu’à la cuisine. Je sens alors une chaleur bien connue dans mon boxer....

Ma grand mère ne tarde pas a revenir de la cuisine avec des verres pleins, mais cette foi elle se place a côté de moi sur le canapé et me tend mon verre.

Et nous continuons a discuter de tout et de rien, elle me remémore le temps ou quand j’étais petit je lui promettais que je l’aimerai toujours...

ça me manque les câlins que tu faisais, me dit elle avec de la nostalgie dans la voie, maintenant tu ne viens presque plus voir ta vieille mamie

mais nan, lui dis-je avec un grand sourire, tu n’est pas vieille,

je pose mon verre sur la table je décide donc de lui faire un gros câlin. Elle est un peu surprise dans un premier temps, mais je vois que ça lui fait très plaisir car elle pose aussi sont verre et me serre fort contre son corps.

Être serré aussi prêt de ces seins que j’ai si longtemps convoité, commence a durcir mon sexe, mais je décide de faire comme ci de rien n’était pour ne pas que ma grand mère s’en rende compte.

Elle me serre un peu plus fort et une de ses mains commence a me caresser doucement, je la regarde et je vois un petit air un peu coquin son visage.

Ne sachant comment l’interpréter je ne fais rien de spécial, et la main de ma grand mère descend vers mes cuisses.

Étant un peu émoustiller par cette main baladeuse, je commence a lui caresser le ventre mais en faisant exprès de d’effleurer ces divines mamelles.

Mon érection devient de plus en plus important et je réalise que ma mamie la forcément remarqué. Et c’est le cas....

je te fais tant d’effet que cela ?

Je ne sais quoi répondre et je sens que je devient tout rouge, je bredouille une sorte d’excuse.

nan ne t’excuse pas, ça me flatte de faire encore de l’effet à un jeune homme comme toi

tout en parlant sa main se fofille entre nous pour aller touche mon sexe a travers mon jeans.

Je me sens pousser des ailles par ce contacte, je me lance, je m’approche de son visage et je l’embrasse... elle est d’abord surprise puis je sens ses lèvres s’ouvrir et sa langue entrer en contacte avec la mienne. Se baiser semble durer une éternité puis tout doucement nous nous séparons.

wahoo, ça faisait longtemps que personne ne m’avait embrassé comme ça

j’ai toujours eu envie de le faire mais je n’ai jamais osé mamie

A ce mot j’ai l’impression qu’elle reprend conscience que je suis son petit fils et que nous nous approchons dangereusement de l’inceste. Sa main s’écarte de mon sexe totalement en érection.

nous n’aurions jamais du faire ça je suis ta grand mère et toi mon petit fils

mais exciter comme je suis suis je n’entend pas ces mots

tu n’as pas aimé ?

Si si mon ange mais... ce n’est pas correcte et imagine que quelqu’un le sache

on s’en fiche de se que les autres pense, sa fait des années que j’ai envie de faire ça avec toi, tu n’as jamais trouver bizarres que je cherchais toujours a te voir nue

si je l’avais bien compris, c’est pour ca que je laissais toujours la porte de la salle de bain ouverte... c’était devenu comme un jeu pour moi, de me demander quand tu allais rentres dans la salle de bain

alors continuons, tu me fais toujours tellement envie

A ce mot elle me prend la tête et commence a m’embrasser sauvagement. Je suis en extase, et je lui rend donc son bisou, et ma main reprend sa place non sur son ventre mais sur son seins droit, je sens son téton durcir de plaisir sous le fin tissu de la robe.

Les mains de ma grand mère attrape le bas de mon tshirt et le relever jusqu’à ma tête, nous arrêtons de nous embrasser juste le temps de finir d’enlever mon tshirt, puis nous reprenons comme avant.

Ma main gauche, celle qui est sur son sein, remonte la bretelle de sa robe et commence a la pousser vers son bras, elle m’aide a la faire glisse le long de son bras avec quelque mouvement d’épaule.

Je n’attend pas une seconde de plus, ma main est déjà sur son sein, à le caresse, le soupeser, à jouer avec son téton bien excité, et entouré d’une large auréole brune.

Ma grand mère arrête notre bisous et dirige ma tête vers son sein, et me susurre

vasi mon chou, tète le, tète ta mamie....

oui

Je ne peux en dire plus ma bouche et déjà coller a son sein, je l’embrasse, le tète, mordille son téton avec mes lèvres et mes dents.

Ma grand mère pousse des petits gémissements et je sent ses doigts parcourir le long de mon corps. Elle déboutonne mon short et glisse une main dans mon boxer et ne tarde pas à empoigner mon sexe turgescent.

L’atmosphère est de plus en plus chaude, nous somme tous les deux moite de sueur et d’excitation... et je décide d’enlever le reste de sa robe à ma grand mère. Et c’est avec plaisir qu’elle se laisse faire, j’ai maintenant devant moi le l’objet de tous mes désir, le corps de ma mamie, ce corps plantureux, généreux, avec de lourds seins un peu tombant, un ventre avec quelques rondeurs, puis une petite culotte bleu sombre prisonnière entre deux cuisses charnelles.

Je ne suis pas le seul a avoir envie de voir l’autre nu, mas grand mère s’empresse de finir d’enlever mon short et mon boxer dans le même mouvement, me laissant avec le sexe a l’air et dirigé vers le plafond.

Elle s’assoit puis avec ces deux mains elle s’empare de mes fesses et m’attire vers son visage, ou mon sexe ne reste pas longtemps a l’air libre, il se retrouve vite dans une bouche au lèvres pulpeuse et humide de plaisir.

Et la c’est l’extase, des années d’expérience englobe mon gland, une langue pleine de dextérité passe et repasse sur toute la surface de mon gland. Je lâche des râles de plaisir se qui a pour effet d’augmenter l’intensité de la fellation que ma grand mère me fait.

Ses mains toujours sur mes fesses se dirigent vers ma raie, et un doigt commence a rentrer dedans a la recherche de mon petit trou, par réflexe et par ce contact inconnue je contracte mes fesses.

Ma grand mère s’en rend conte et me dit

fait moi confiance, tu vas aimer mon petit chou

et sa bouche retourne tout de suite a ma verge. Je souffle un simple

oui vasi mamie

Et je détend mes fesses, le contacte de son doigt sur mon anus s’intensifie et je le sens commencer a rentrer en moi. Il s’insinue de plus en plus jusqu’à titiller ma prostate, puis il revient en arrière et commence un mouvement de va et vient. Il bouge de plus en plus facilement et un second doigt se présente a l’entrée.

Mon anus ne lui oppose aucune résistance et il rentre comme dans du beurre, mais cette fois ma grand mère se dirige tout de suite vers ma prostate sans faire beaucoup de va et vient.

Je n’en peu plus je suis au bord de l’explosion

mamie je viens, je vais jouir

elle intensifie encore plus sa fellation et tillile de plus en plus fort ma prostate. Mon sexe n’a jamais été si tendu et si dur, mon gland est en feu.

Ma grand mère s’en rend bien compte et d’un habille mouvement de langue sur le frein de mon prépuce elle déclenche une éjaculation qui me fait grogner de plaisir, et mon sexe se décharge de tout son plaisir et de tout son sperme dans la bouche de ma grand mère.

Mamie continue de jouer avec ma bite un petit moment puis elle se retire après avoir pris soin de bien avaler tout mon sperme

sa ta plus mon petit chou ?

Oh oui mamie c’était parfait, je n’ai jamais connu de fellation aussi bonne

pour moi aussi c’était super, ton sperme a vraiment bon goût et de savoir que c’est le tient ma tellement exciter que j’ai ma culotte toute mouiller.

Elle se relève et vient se coller contre moi pour m’embrasser goulûment. Je sens un arrière goût de mon sperme mélangé a sa salive sur la langue de ma grand mère mais loin de me dégoutter cela m’excite encore plus. Ma main descend vers la culotte de mamie, et commence a caresser sa chatte a travers le tissus tout humide.

La grand mère prend ma main et la rentre dans sa culotte et elle me guide dans les caresses sur cette superbe chatte poilue qui est gorgé de mouille.

viens, me dit elle, on sera mieux dans la chambre

et je la suis sans hésitation....


une suite ?

Diffuse en direct !
Regarder son live