Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 14 822 fois
  • 59 J'aime
  • 7 Commentaires

le manoir de mon père

Chapitre 1

Zoophilie

Le manoir de la débauche


j’ai hérité de mon père ce manoir mais n’ai pas les moyens de l’entretenir je dois donc le reconvertir.

Une idée me vient, en faire un lieu de débauche et de luxure extrême,


Je me lance donc dans les plans,je veux garder le coté cosy du lieu, garder les chambres,, je décide donc d’aménager les écuries. Celles-ci, divisées en 5, sont voûtées et dallées. Je décide d’aménager les 3 premières et de laisser les deux autres en écuries.

Cependant je garde les stalles dans celle que j’aménage.


La première est aménagée avec une banquette ronde, des chaînes aux murs, des jouets sont suspendus ça et là,

dans la deuxième plus grande, une table suspendue par des cordes au plafond, elle est percée au milieu par deux trous oblongs, on peut la monter et la descendre à volonté,

dans la troisième encore plus grande on y trouve une sorte de tonneau avec 4 menottes aux coins et deux trous oblong sur le dessus, un fond est sans couvercle, à coté une large ceinture en cuire pendue à des chaînes, Plus loin un banc monté sur une sorte de verrin. La pièce est vaste et haute.

Dans chaque pièce un instrument un peu étrange avec deux tubes qui sortent d’un récipient et deux robinets.

Cet objet permet de se faire un lavement profond, le deuxième robinet permet de s’injecter du lubrifiant.


J’ai conservé les élevages de mon père, son chenil et son écurie mais j’ai restreint le nombre d’animaux. Il me reste : 1 âne, deux poney, et un entier. Dans le chenil, un labrador, un setter, un beauceron et un braque.

J’ai aussi un vivarium avec des serpents non venimeux et un élevage de souris blanche.

J’ai aménagé la salle de réception pour qu’elle soit le plus conviviale possible.

J’ai lancé des invitations à des connaissances rencontrées en club. Le premier soir arrive, tout doit être impeccable, le personnel est trié sur le volets et sélectionné en fonction de critères physiques et de son éducation, ils parlent tous au moins deux langues. Baraqués pour les hommes et sexy pour les filles. Ils ont comme uniforme pour le début de la soirée : jean blanc transparent, chemise blanche et string noir pour les hommes ; Jupette noire, corsage blanc string et soutien-gorge balconnet pour les filles. Les uns comme les autres doivent être épilés 100%.

Les premiers convives arrivent, les femmes ont des tenues de soirée et les hommes des costumes.

L’apéritif se passe pour le mieux, les invités font connaissance dans une ambiance très classe. Aucune fausse note ni des invités ni du personnel.


Vers 22h30 le repas est servi, les mets sont délicieux et les verres d’alcool accumulés commencent à faire leur effet. Le dessert est amené, un énorme gâteau au milieu duquel apparaît une naïade pratiquement nue. Le champagne qui l’accompagne est amélioré pour les hommes comme pour les femmes, mes serveurs ont troqués leur jean sages par des jeans ouverts à l’arrière laissant leurs fesses à l’air quand aux serveuses elles sont maintenant en string et topless. Les serveurs reçoivent les hommages appuyés de messieurs et de dames. Une serveuse est déjà enlacée avec une femme, d’autres se font butiner par quelques messieurs. Un des serveurs est entrain de pomper un monsieur pendant qu’un autre l’enfile. Je déclare la soirée débridée. Des couples se forment entre hommes et femmes , entre femmes et entre hommes.Une femme profite déjà d’une triple pénétration. Un mec d’une double.

J’annonce que les salles des réjouissances sont ouvertes.

En peu de temps les salles sont utilisées et les divers éléments mis a leur disposition occupés. Dans la première salle une femme est allongée sur la table les seins pendent par les trous, un homme est passé dessous et lui a posé des pinces alourdies par des petites masses, ses seins sont hyper tendu. Pendant ce temps un autre homme la fouette avec une cravache elle est en transe.

Dans la deuxième salle le même spectacle sauf que c’est un homme qui est allongé , on lui a également posé des pinces aux seins avec des poids et il a un gode dans les fesses, il est également fouetté.. dans tous les coins des salles des couples, des trios , des quatuors ou même des quintets se donnent du plaisir

Dans la troisième salle on trouve un homme et une femme accouplés et attachés sur le tonneau, un homme dans le tonneau s’occupe des seins de la femme. Allongé sur la ceinture pendue au plafond, un homme est entrain de se faire fister pendant qu’un autre le suce et qu’il suce un troisième. Sur le banc une femme est prise en triple.Vers 2h00 du matin , j’invite les convives a se restaurer et surtout s’abreuver.Les couples ’légaux se reforment pendant ce moment. Comme précédemment le champagne est ’amélioré’. Mes serveurs et serveuses diffusent des phéromones à l’aide de diffuseurs.


Les femmes et les hommes sont véritablement en transe, j’annonce donc l’ouverture de la soirée « extrême » quelques couples se retirent. Montent dans leurs chambres. Il reste 15 couples et plusieurs hommes.Tous se retrouvent dans la grande salle.

Trois hommes attrapent une femme et l’attachent sur le dos sur le tonneau, elle n’a pas l’air très consentante homme s’approche d’elle et lui tend son sexe à avaler, elle ouvre la bouche et le gobe.


1. Un homme se fait attacher sur le banc, les genoux par terre. Tous au préalable se sont fait un soin sur les engins prévus à cet effet.l’orgie à recommencée. C’est le moment que j’ai choisi pour entrer en scène. Je rentre avec une petite cage et un spéculum. Mon assistant porte autour du cou un serpent. Je m’approche de la femme, commence à la caresser, je lui bande les yeux, son mari la rassure. j’écarte ses lèvres et caresse son clito, elle se met a onduler. Je lui place le spéculum, l’intérieur de son sexe est maintenant grand ouvert. Les participants ont arrêté leurs activité et nous entourent tout en continuant de se butiner.j’invite une femme a entrer la main dans le sexe de la femme. Elle entre sans problème, je saisie la cage et en sort une souris. Je l’introduit dans le sexe de la femme qui se met a gémir, elle ondule au rythme du déplacement de l’animal dans sa chatte. Tout à coup elle se cabre et jouit, j’invite la femme qui a introduit la main a aller récupérer la souris dans la chatte. La souris extraite est replacée dans la cage, la femme tremble comme une feuille et réclame un sexe. Mon assistant arrive avec le serpent dressé. Il introduit la tête de l’animal dans la chatte de la femme, celui ci sentant la chaleur, se glisse a l’intérieur, la femme n’arrête pas d’avoir des convulsions, elle a de jouissances à répétition. Le serpent est presque entièrement en elle. Elle se cabre une dernière fois dans un long râle et reste inerte sous les applaudissement des spectateurs. Mon assistant récupère le serpent qui se love contre son torse. plusieurs femme réclament le même traitement. On leur donne ce plaisir et une plus que toutes les autres se lâche complètement, elle réclame un sexe dans le cul en même temps que le serpent et elle demande une bite dans sa bouche. En fait de sexe on lui introduit un autre serpent dans le cul. Je vais chercher le labrador et lui présente, celui ci lui léché le visage, elle sort la langue et bientôt le chien entre sa langue dans la bouche de la femme. Les appareils et les caméras crépitent. D’un seul coup, la femme a une terrible jouissance et s’affale . On lui enlève les serpents et le labrador me suit. L’homme attaché sur le banc attend, le chien lui lêche le visage et bientôt sa langue pénètre la bouche du mec. Il se pele pendant un bon moment, je juge que maintenant le chien doit le monter. J’amène le chien prés du cul du mec, il le monte et je guide le sexe du chien dans le cul due l’homme, le chien le pénètre d’un coup. Il le monte a toute vitesse et bientôt ralenti, l’homme commence à gémir, le chien gonfle son nœud. Il vont rester attachés ¼ d’heure. Quand le chien se libère une femme se précipite pour recueillir le précieux liquide. On lâche alors tous les chiens dans les 3 salles.


2. Ces dames ont un attrait particulier pour le beauceron qui toise 1m40 au garrot et a un sexe en conséquence, c’est un amant inépuisable. Les hommes ne sont pas en reste. L’orgie est de plus en plus hard. Les hommes s’enculent en simple double . Les femmes se font jouir, les chiens sont continuellement sollicités. J’invite tous les convives à faire une nouvelle pose. Trois femmes et un homme sont en transe, les yeux révulsés demandant un sexe en permanence. Ils réclament toujours plus gros. Je suis impressionné que l’homme ait pu se faire prendre par le beauceron. J’annonce alors le clou de la soirée réservé aux plus performants. Je choisie pour commencer une femme dont les performances avec les hommes et les chiens m’ont laissé pentoit. On la prend, lui lubrifie la chatte et le cul et on l’allonge sur le banc sur le dos les jambes dans le vide. Elle tremble, on lui passe un bandeau et on lui demande si elle veut vraiment continuer. Elle répond que oui. Je vais chercher l’âne, celui-ci excité par les phéromones bande déjà. Je l’avance au dessus du banc. Je fais monter le banc pour que le ventre de la femme effleure celui de l’âne, elle tremble de plus en plus et demande ce que c’est. Mon assistant prend le sexe de l’animal et doucement le pousse dans le sexe de la femme, l’âne donne un violent coup de reins faisant crier la femme, je descend le cote des jambes du banc, la femme est maintenant pendue par le sexe de l’âne qui donne de plus en plus de coup de rein s’enfonçant toujours plus loin. Tout a coup l’animal lâche son foutre et inonde la chatte de la femme, elle est épuisée. La queue de la bête se replie doucement, le sperme sort a flot de la chatte, elle est inerte. On allonge le mec alors a sa place, on lui place également un bandeau.il croit se faire prendre par l’âne, j’amène le demi poney. On le place au dessus de lui et on lui sangle le torse contre celui du poney. Mon assistant fait entrer le sexe du poney dans le cul du mec préalablement lubrifié, je descend le banc. il est maintenant suspendue par les sangles et par la queue de l’animal.celui ci se met a donner des coups de reins , il en prend plus de la moitié . Le poney se met a éjaculer et le cul de l’homme déborde de foutre. Il hurle a chaque coup de rein de l’animal. Tout a coup il jute lui aussi et s’évanouit.


3. Un homme vient me trouver et me dit : on a vu ma femme et moi que vous aviez un entier et ma femme est tentée. Est ce possible, je lui répond que oui mais qu’ils assument. Je fais donc entrer le cheval dans la salle, le fais placer sur la sangle. On prend la femme et on lui met le bassin sur la sangle, on monte la sangle jusqu’à ce que le bassin de la femme effleure le ventre du cheval. On lui introduit le sexe de l’animal dans la chatte il entre de 20 cm , il donne des coups de reins qui sont amortis par la sangle, au bout d’un moment il éjacule et rempli la chatte de la femme. Celle-ci joui mais ne bronche pas. Je suis ébahi car elle a réussi a avaler cette queue, quand le cheval débande, je vois la chatte béante de la femme, son mari la fist avec ses deux mains, je n’ai jamais vu cela.


4. Tout le monde va se coucher...

Diffuse en direct !
Regarder son live