Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 15 024 fois
  • 45 J'aime
  • 5 Commentaires

Le mariage de mon oncle et les retrouvailles

Chapitre 1

Inceste

Cette histoire peut être considérée comme une suite de « Mes 18 ans et ceux de mes cousines ».


Voilà presqu’un an que je n’ai pas revu mes cousines et rien que savoir que d’ici 3 jours on sera de nouveau réuni m’excite au plus haut point. En effet un de mes oncles va se marier pour la seconde fois et bien évidemment toute la famille a répondu présente. Je pars avec ma mère et mes sœurs le jeudi matin chez mon oncle Bruno habitant à 15 min du lieu de réception, je sais que ma cousine Elodie y sera et je fais les 3 heures de route en érection en pensant à son sublime petit cul.

Pendant les 10 mois qui se sont passés depuis mes 18 ans je suis allé en fac de médecine et cela m’a pas mal servi avec les filles notamment concernant le Point G qui après quelques recherches purement anatomique m’ont amené à la pratique. Je suis pressé de faire gouter mes nouvelles connaissances à mes cochonnes de cousines.

On arrive vers 12h chez mon oncle, bien content de descendre de la voiture et pendant que je m’étirais ma cousine me saute dessus en maillot de bain encore mouillée. Je la soulève et elle m’entoure la taille avec ses jambes, son regard me dit tout ce qu’elle veut qu’on fasse, un léger mouvement de bassin de sa part suffit à me faire bander. Je remarque que ses cheveux sont plus longs et mouillés ainsi elle est vraiment sexy, je la pose par terre avant que les remarques fusent et commence à ranger les bagages chez mon oncle.

Une fois le rangement terminé s’en suit un apéro digne de ma famille et la bouteille de whisky en prend un sacré coup, le déjeuner se passe dans la bonne humeur chacun racontant ce qu’il a fait pendant le temps où l’on ne s’est pas vu, mon oncle me charriant sur le fait que j’aurai pu baiser plus d’infirmières et moi lui répondant que je ne baise que celles qui valent le coup en rigolant bien sûr mais en regardant ma cousine dans les yeux. 15h la sieste générale est décrétée, je vais donc dans le bureau m’allonger et la fatigue et l’alcool aidant je m’endors assez vite, quelques minutes plus tard je sens une chose humide et chaude sur mon visage. J’ouvre les yeux et trouve ma cousine mais surtout sa chatte épilée sur ma bouche :

— Ta langue m’a manqué, te fais pas prier lèche moi et fais-moi jouir pendant que je t’avale ta queue.

Et elle se met à pomper et lécher ma bite, mon dieu que c’est bon. Je m’attaque donc à son clitoris déjà bien gonflé et à peine un mouvement de langue qu’elle gémit, je continue donc à la lécher, aspirer ses lèvres qui m’avaient tant manquées. Son odeur de mouille m’envahit les sens et je bois tout ce liquide de jouissance. Ses gémissement se font de plus en plus forts et sa respiration saccadée je décide donc de lui mettre 2 doigts d’un coup et commence un énergique va et vient dans sa chatte de salope. Elodie lache ma bite et se met à crier et trembler, un jet de cyprine m’arrive sur le visage, son orgasme aura été très puissant. Elle se retourne et m’ordonne :

— Aller mon cousin, jouis en moi, baise moi !! Je prends la pilule te retiens pas !!

Et sans me demander mon avis elle s’empalle sur ma queue et la chevauche aussi fort qu’elle peut, la sensation est divine, sa chatte est trempée et ses muscles m’enserrent. Ses petits seins se ballotent et ses cheveux sont déchainés, elle est magnifique. Je la regarde, ébahi par cette femme dont le corps n’a qu’un seul but : Jouir. Soudain elle me met une claque et me crie dessus :

— Baise moi bordel !

Je l’attrape d’un coup et la met en levrette ma position favorite et commence à la ramoner avec le plus de force que je peux, je lui tire ses cheveux en arrière, elle ne retient plus ses cris de jouissance. Et quand je sens ma semence arrivée je lui crie :

— Tu aimes ca salope ??

Et dans un orgasme commun elle me crie :

— OUIIIIIIIIIIIIIIIII !!

On tombe dans les bras de l’un de l’autre ma bite coincée entre ses jambes on se regarde sans se parler et on s’endort comme ça.



Dites moi si la longueur est bonne ou non, si vous avez des remarques à faire n’hésiter pas.

Diffuse en direct !
Regarder son live