Le site de l'histoire érotique

Un mariage surprenant

Chapitre 1

22
5

Une histoire érotique écrite par

Fantasme
publié le
Histoire lue 4 492 fois

22

2

Un mariage surprenant - 1ère partie


Je suis une jeune femme de 30 ans, je m’appelle Samantha.

Je suis une petite rousse, avec une poitrine généreuse, et je pense un fessier digne de ce nom.

Je me demande même parfois si mon futur époux Victor se marie avec moi par amour sentimental ou par amour physique. Toujours est-il que le mariage est dans un mois. Ma sœur Laurie et mon beau-frère Carlos ont décidé de m’emmener dans un magasin pour choisir ma robe de mariée, le traiteur pour la soirée et les musiciens qui seront présents pour l’ambiance.

Nous montons dans la grosse berline de mon beau-frère, direction le centre-ville. Nous arrivons devant le magasin de mariage. Avec Laurie, nous y rentrons pour choisir la robe, deux vendeurs se rapprochent, nous demandent ce que nous souhaitions. Je m’avance en me présentant et en signalant que je suis la future mariée. Je veux une robe qui saura mettre en avant mes formes généreuses afin de faire plaisir à mon mari. Je la souhaite blanche avec un décolleté plongeant. Les deux vendeurs nous emmènent derrière le magasin dans une pièce qui est prévue pour les essayages. Ils nous installent dans un fauteuil, et nous proposent un diaporama avec des modèles qui pourraient m’intéresser. Les images défilent quand apparaît une robe digne de mes rêves.

rygtwyy

C’est celle-ci que je vais choisir. Je n’en veux pas une autre. Laurie valide mon choix. La tenue est blanche, je soupçonne même une légère transparence, sur la top-modèle prit en photo, je trouve même que le décolleté est d’une totale perfection. Nous demandons le prix, qui est aux alentours des quatre cents euros. Le budget que je m’étais fixé correspond au prix. Nous validons l’achat, il y aura trois essayages de prévu par les stylistes, un par semaine avant le mariage afin de régler les derniers détails en cas de perte ou de prise de poids. Je sélectionne les jours de disponible puis nous sortons de la boutique. Je téléphone à Carlos, il revient nous récupérer au bout d’un petit quart d’heure. Il vient de trouver un traiteur à l’extérieur de la ville. Nous décidons tous les trois de prendre un verre dans un bar afin de continuer les préparatifs. Au bout d’une demi-heure, mon beau-frère nous propose d’aller voir le traiteur afin de sélectionner les divers plats que nous souhaitons partager avec les invités. Nous serons sans doute une cinquantaine avec les deux familles et les amis de chacun. Nous arrivons devant une boutique, dans la vitrine s’y trouve une multitude de plat préparée, des produits locaux et ce qui ressemble à des gâteaux d’anniversaire. Nous nous présentons à la vendeuse, nous lui expliquons que je souhaite me marier et faire appel à un professionnel de la restauration. Elle accepte, nous aurons des vérines en entrée, un plat typique du Sud-Ouest en plat principal et une pièce montée pour le dessert. C’est Carlos qui prendra en charge les frais avec ma sœur. Il est l’heure de retourner chez moi. Mon mari nous attend pour prendre un apéritif. La journée fut difficile mais agréable, j’ai pu choisir tout ce don, je souhaitais. Victor nous a préparé des verres de rosé, avec des gâteaux apéritifs et des fruits de mer. Il est très serviable, c’est pour ça aussi que je le trouve à mon goût. La soirée se passe tranquillement. La nuit commence à apparaître. Tout le monde rentre chez soit. Dans deux jours, j’aurais mon premier essayage pour la robe alors il va me falloir beaucoup de repos. Je pars me doucher dans la salle d’eau qui se situe à côté de la chambre. L’eau me procure un effet de massage très agréable. Victor quand a lui m’attend dans le lit.

Une fois la douche terminée, je me sèche et rejoins mon futur époux. Je le prends dans mes bras et lui dis qu’il sera heureux des choix que j’ai faits pour notre mariage. Il m’embrasse longuement, et me dit qu’il me fait totalement confiance. Sa main effleure ma poitrine ce qui me procure quelques frissons dans le corps. Il me prend par les épaules et commence à me lécher le bout de mes tétons, il est de côté ce qui fait que je sens sa verge grossir contre ma cuisse. Tout doucement, sa tête disparaît sous la couverture. Je ressens sa langue chaude parcourir mes lèvres, et mêmes sur mon petit trou. Ce qui me procure un effet électrisant.

Je saisis la couverture pour la projeter en dehors du lit. Il continue de me procurer du plaisir, c’est un expert en préliminaire. Puis tout doucement, il remonte sur moi, le sexe tendu que je sens entrer dans mon vagin. Il fait quelques vas et vient, me saisit par les fesses pour les remonter sur ses épaules, je sens mes fesses claquées de plus en plus fort.

Par la même occasion, le plaisir monte, et je jouis une première fois. Je me mets à quatre pattes pour lui offrir mon abricot qui commence sérieusement à mouiller de plaisir. Il se glisse en moi, je le sens faire des allers-retours rapides. Après quelques instants en levrette, il décide de se mettre sur le dos. Je m’empale sur lui, j’adore cette position en générale, elle nous fait monter très haut dans les tours quand soudain, je sens son sexe grossir en moi et exploser de plaisir.

Il commence à se faire tard, il est l’heure de dormir.