Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 4 313 fois
  • 42 J'aime
  • 1 Commentaire

Marie, la fille que je kif

Chapitre 1

Hétéro

Voilà plusieurs années que je flashais sur une fille de ma classe, elle s’appelait Marie, 17 ans à l’époque, tout comme moi, 1m 65, mince au cheveux de couleurs châtains des yeux d’un marron magnifique, une poitrine petite mais bien ferme, des fesses rondes et fermes. Elle s’habillait toujours d’une manière provocante: soutif avec dentelle qui dépassait de son décolleté plongeant, parfois elle ne portait pas de soutifs, souvent très colorés, avec un jeans moulant qui mettait ses fesses en avant avec un petit string dont on voyait les extrémités passés au dessus de son bassin. En bref, la fille parfaite, seulement hors de portée comment un gars comme moi pourrait sortir avec une bombe pareil.


Mais qui ne tente rien n’as rien, un soir ont été invité chez des amis pour une fête, seulement l’ambiance n’était pas excellente, donc Marie décida de rentrer chez elle, je proposa de la rejoindre car les rues ne sont pas très sur le soir (bien entendu c’était un prétexte pour que je sois avec elle, je crois qu’elle l’avait compris), elle accepta avec joie. On partit donc de la fête ensemble, remarqué qu’elle était habillé comme une déesse. Une robe blanche légèrement transparente sous laquelle on pouvait admirer ses seins, elle ne portait pas de soutien . Cette vue m’excita un peu et une bosse se forma dans mon boxer. Je tentais tant bien que mal de le cacher, mais elle le remarqua, et elle dit avec humour, en moins il y en a un qui ne c’est pas ennuyé à la fête, et elle me sourit, on rigola un eu tout en continuant notre route, on discuta et une fois arrivé chez elle, elle me proposa de rentrer pour boire un verre, j’acceptai avec joie (ce qui me permit de voir sa demeure de l’intérieur) on s’installa dans le salon et me proposa une bière l’accepta avec joie, et elle alla la chercher dans la cuisine et revint avec 2 bouteilles de bière. On but tout en continuant de parler, et très vite on driva sur des sujets un peu plus personnels. Elle me demanda si j’avais une petite amie, je lui répondit que j’étais célibataire depuis 3 ans maintenant mais que je kif sur une fille. Elle me raconta que elle était célibataire depuis peu de temps, que son mec l’avait largué parce qu’elle ne voulait pas le sucer. Elle ne se sentais pas encore prête. Ensuite elle me demanda si j’avais déjà baiser une fille ou vu une fille nue. Je lui avoua que je me branlai souvent en pensant à la fille que je kif tant e que je n’avais encore jamais baisé mais que j’avais déjà vu ma nièce nue. Elle riait un peu et je lui demanda d’un air un peu embarrassé, et toi??

Elle rougit et me dit qu’elle n’avait encore jamais baisé mais qu’elle avait déjà branlé son ex et qu’elle s’était déjà doigter à plusieurs reprises, surtout cette semaine, on rigola encore un peu et puis je ne pu m’empêcher de regarder sa poitrine à travers sa robe. elle le remarqua, j’étais un peu gêné. Elle me dit que ce n’est pas grave, que c’est normal pour un mec de mater une fille, elle remarqua que ma bosse état réapparue au niveau de mon entre jambe on se regarda dans les yeux et on s’embrassa, c’est lèvres avait un goût exquis. on s’embrassa tendrement et je me mis à la caresser, une main au niveau de son ventre qui remontait petit à petit vers sa poitrine et l’autre main qui remontait le long de sa cuisse vers son entrejambe, mais je ne me risqua pas sous sa robe pour ne pas trop la brusquée mais je fut surpris lorsque je sentis sa main au niveau de mon entrejambe je remarqua qu’elle tenta d’ouvrir mon pantalon je l’arrêta et lui demanda si on ne pouvait pas aller dans sa chambre pour être à l’aise. On monta donc à l’étage je fermas sa porte à clé derrière moi lorsque je me retourna Marie avait enlevé sa robe, elle était devant moi ne portant qu’un petit string blanc qui était déjà bien mouillé, en m’approchant d’elle je retira ma chemise et mon jeans on se retrouva tout deux en sous-vêtements on continua de s’embrasser et on se caressa, je la poussa vers son lit et l’y coucha dessus et descendit ma tête vers ses seins, ses tétons pointait fermement vers l’avant je massais ses seins et léchouille et mordilla ses tétons ce qui eut un effet d’excitation sur elle. Je continua ma descente vers son intimité. je la doigta à travers son string et la caressa, elle commençait à gémir. Puis je lui arracha son string en deux elle fut de plus en plus excitée, je lécha mon doigt et l’enfonça dans sa chatte bien mouillé, tout en la doigtant je joua avec son clitoris à l’aide de mon pouce elle gémissait de plus en plus fort, j’enfonçai un 2ème doigts, puis trois. Elle mouilla abondamment ce qui m’excita de plus en plus. Elle me repoussa et me coucha sur le lit elle se mit sur mon ventre et me caressa les pecs, en m’embrassant puis elle descendit vers mon boxer et embrassa mon sexe à travers mon boxer. puis elle m’enleva mon boxer et fut surprise par la taille de l’engin. En riant elle me dit il est 2 fois plus gros que celui de mon ex et beaucoup plus grand elle s’amusa avec en me léchant du gland jusqu’aux couilles et inversement puis elle commença une fellation tant bien que mal, elle enfonça mon sexe jusqu’à la base, ce fut trop pour moi et je gicla dans sa bouche elle avala tout et nettoya ma bite. Elle était toute molle et elle me fit bander en me branlant avec ses seins. Puis elle me dit: Prends moi. Je ne me fis pas prier 2 fois. Je la mis à 4 pattes et présenta mon gland à sa chatte, avant de commencer mon entrée elle me demanda d’y aller en douceur parce qu’elle était encore vierge. Je lui dis que je me retirerai si je la faisais mal et je m’enfonça cm par cm dans sa chatte qui était très mouillé je glissais comme un couteau dans du beurre. Je fut bloqué et donna un coup de reins pour continuer mon entrée elle cria de plaisir sous se choc et je m’enfonça jusqu’à la base. Puis je fis des va et viens d’un rythme lent et saccadé puis j’augmentai le tempo. Elle gémissait de plus en plus fort, elle mouilla pour une 2ème fois. Je me retira et présenta mon gland lubrifié par sa mouille devant son anus elle ne s’en rendit que compte quand je plaça mon gland sur son antre. Elle fut de plus en plus excitée à l’idée d’être pénétrée. Je me plaça à la bonne hauteur et j’entrai dans ses entrailles. Elle pleura je voulut me retirer mais elle ne voulait pas, je continua jusqu’à ce que mon gland fut introduit, j’attendis un instant qu’elle se remette de la douleur et quand elle hocha de la tête pour dire qu’elle était prête, je m’enfonça d’un coup jusqu’à mes couilles ce qui eut pour effet de lui arracher un cri de douleur, je la limais le cul de plus en plus vite, mes couilles étaient remplies et attendaient se moment depuis 3 ans, au moment de jouir je me retira et m’introduisit dans sa chatte, la je me vida. 5 jets, lorsque je me retira je m’introduisit de nouveau d’un coup dans son cul et la baisa de nouveau ma bite reprit sa grandeur et je continua jusqu’à ce que jouisse de nouveau pendant ce temps je remarqua que mon sperme coulait de sa chatte. elle jouit pour la 3ème fois. Puis je jouis de nouveau dans ses entrailles. Je me retira et elle me suça pour nettoyer ma bite.


Après ce moment chaud on prit une douche ensemble je la massa sous la douche et en récompense elle me suça.

Puis on s’endormit nus dans son lit.


Depuis ce jour on est ensemble et on baise à chaque occasion, tout les samedis, mercredi et souvent quand on se voit durant les autres jours de la semaine.

Diffuse en direct !
Regarder son live