Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 2 213 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

Marie, la voisine

Chapitre 1

Divers

C’était en juillet dernier... je suis marié à Cynthia depuis bientôt 3 ans et il n?y a pas l’ombre d’un doute, nous formons un beau couple? Ma femme a tout pour plaire mais elle a surtout une belle paire de seins qui, apparemment, ne laisse pas indifférent les hommes qui croisent son chemin. Elle a d?ailleurs un brin de malice dans le regard qui fait que l’on a envie d’en savoir plus et, ce qui ne gâche rien, elle est très ouverte vers les gens et lie facilement amitié.

    Depuis bientôt un an maintenant nous souhaitions mettre en pratique nos fantasmes de relations en triolisme voire en échangisme, mais le pas est tellement difficile à franchir lorsqu?on est marié et que l?on veut garder une bonne image de son couple.

    Depuis quelques temps, nous avions fait la connaissance de Marie, une jeune et jolie jeune femme qui a 26 ans et qui est ce qu?on appelle un beau brin de femme... une grosse poitrine (au moins du 110 D) des lèvres toujours correctement dessinées et un charme fou. En fait c’est la fille de la voisine qui est de retour à la maison suite à une désillusion amoureuse...

    Lors de nos rapports nous imaginions Cynthia et moi que Marie puisse prendre part à nos ébats torrides.

    J’encensais ma femme en lui disant que Marie devait avoir envie de lui brouter la chatte et que pendant ce temps je m’efforcerais de la pilonner sans vergogne.

    Avec un brin de chance et d’envie mutuelle le rêve est devenu réalité. Comme souvent Marie était passée pour voir un film ’pirate’ que je transmets sur mon téléviseur via mon ordinateur et, par le fait d’un pur hasard, je lançai donc la projection lorsque je me rendis compte que j’avais interverti 2 cd et que je lui avais envoyé un bon film porno amateur où l’on voyait une femme en train de brouter un minou avec un mec qui se masturbait juste à coté.

    Quelle erreur je pensais ! Je m’empressais de jaillir dans le salon où les deux femmes étaient assises (J?utilise un transmetteur d?images sans fil) pour me confondre en excuses mais toutes les deux me dirent en ch?ur que ça ne les dérangeait pas du tout... Venant de Cynthia ça ne m’étonnait guère puisque elle aimait reproduire les scènes que l’on visionnait régulièrement dans notre intimité, mais apparemment Marie était visiblement contente de voir ce type de film. Je dis simplement que j’allais rectifier le tir mais Cynthia, sentant la bonne opportunité, lança à Marie :

    - Ca te dit de mater ce film ?

    Et encore plus étonnant de Marie

    - Ouais j’aime mater des films X mais je ne peux plus en ce moment car je vis chez ma mère qui est très pudique.

    Nous voila donc dans une ambiance érotique avec Cynthia à ma gauche tendrement lovée contre moi et Marie à ma droite qui regarde avec envie le déroulement du film. A un moment un homme vient se faire sucer par une femme et je sens que j’ai la bite qui se raidit car je ne suis pas insensible à une bonne sucette. Cynthia s?en apercevant me caresse discrètement au dessus du short ample que je porte et insiste de plus en plus si bien que je ne peux plus cacher mon érection à Marie qui nous épie maintenant du coin de l’?il. Voyant que Marie ne bronche pas, Cynthia passe la main à l’intérieur de mon short et m’empoigne la queue et me branle de plus en plus fort...

    La Marie me regarde et me sourit.. Ce sourire n échappe pas à Cynthia qui lance, à mon grand étonnement, un : ’Tu veux voir sa queue’ ? et d’un geste de la tête je vois Marie qui acquiesce. Me voila avec la queue à l’air avec Cynthia qui me branle frénétiquement et Marie qui nous mate. Etant toute excitée, Cynthia se penche et descend au niveau de ma tige et commence à m’emboucher et je vois un regard d’envie de Marie qui sous un geste de rappel de ma part tente d’approcher son visage de ma queue. Cynthia s’écarte et voila les deux salopes en train de me bouffer la bite sans retenue. Je manque d’exploser tellement c’est bon et Cynthia vient de se déshabiller complètement devant Marie et elle lui caresse les seins à travers son mini tee-shirt.

    Marie a l’air d?apprécier et accélère la succion si bien que je me mets à lui juter mon jus dans le fond de sa gorge. Quelle bonheur ! Elle avale mon sperme sans coup férir et me nettoie la queue alors que Cynthia descend la jupe et le tanga de Marie et commence à lui caresser la vulve. Aimant ce toucher, Marie écarte les cuisses et délaisse ma tige afin d’inviter Cynthia à lécher son jus qui s’écoule abondamment sur ses cuisses. Cynthia lui bouffe la chatte avec une ardeur de débutante mais il semble que Marie apprécie la léchouille puisque elle se dénude complètement et me laisse découvrir ses énormes seins que je m’empresse de lécher. Elle a les bouts tout durs et elle apprécie qu?on lui bouffe les tétons. Mon sexe est de nouveau dur et je me place derrière Cynthia que j’embroche d?un coup sec. Elle halète et ne tarde pas à avoir son 1er orgasme mais elle continue de bouffer la chatte de Marie qui part elle aussi au septième ciel. J’en profite pour goûter au jus de ma femme que j’aime tant et je remonte vers son petit trou que je pratique souvent car elle adore se faire défoncer la rondelle. Je lui lèche le cul si bien qu?elle s’ouvre rapidement et je la travaille avec 2 doigts pour bien l?ouvrir.

    Marie veut se faire prendre et me demande de la fourrer devant ma femme car ça l?excite. J’abandonne donc ma femme et je m’empresse de donner satisfaction à Marie que j’empale avec joie. Elle est plus étroite et plus chaude que ma femme. Elle vient à la rencontre de ma bite et se déchaîne comme une folle. Mon gland vient à sortir de son antre et à buter sur sa rosette. Je veux la remettre dans sa chatte mais elle me demande de l’enculer car elle adore aussi se faire prendre par le petit trou. Je lubrifie son cul avec sa mouille et je force le passage en faisant des pauses mais elle n?a pas l?air de refuser ma pénétration un tantinet brutale.

    Je suis maintenant au fond de son cul et Cynthia s’est levé et a disparu... par pour longtemps puisque elle revient avec notre caméscope à la main et elle nous filme Marie et moi en train de baiser comme des chiens. Elle en profite pour faire des gros plans et ça m?excite davantage Marie qui ne se rend plus compte que je lui ramone le cul. Quelle partie mes amis ! Malheureusement le portable de Marie en plein milieu de cette scène hallucinante s’est mis à sonner et a coupé court à cette puissante sodomie.. C’était sa mère qui lui annonçait la visite impromptu d’une tante et qui aurait souhaitée la voir..

    La soirée prit fin aussi soudainement qu?elle avait commencé mais on s’est promis de recommencer dès le lendemain soir.. D’ailleurs le lendemain une autre surprise nous attendait... comme quoi il suffit de pas grand chose pour vivre ses fantasmes...

    A suivre...

Diffuse en direct !
Regarder son live