Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 12 097 fois
  • 69 J'aime
  • 2 Commentaires

Mary

Chapitre 2

Zoophilie

Je n?arrivais pas à sortir de mon lit


Je restais là, les yeux fermés à penser à tout ce qui m?était arrivée depuis hier ....je m?étais fait lécher puis monter par un chien et çà à deux reprises .Je ne savais même pas que cela pouvait se faire .Par contre , ce que je savais et que j?étais certaine...c?est que je ne serais plus la petite femme modèle qui attendait son petit mari avec impatience et que je ne pourrais plus me passer de ces rapports avec cette bête qui m?avait tant donné comme plaisir


J?en avais la preuve , bien là, entre mes cuisses... je ne pouvais que constater qu?une chose, c?est qu?en repensant à ce qui c?était passé la veille , mes reins recommençaient à avoir des fourmillements ,que mes lèvres de mon sexe avaient doublées de volume et que mon clitoris avait atteint la grosseur de mon petit doigt


Je ne pouvais pas rester dans cet état ,mes mains se sont retrouvées machinalement entre mes cuisses , avec mes doigts sur mon clito que j?ai commencé à caresser tout doucement ,pour finir de plus en plus en plus fort .Je savais que le plaisir n?était plus très loin maintenant et que j?allais me jouir sur les doigts, mais je ne voulais pas prendre mon plaisir toute seule,je voulais surtout que ce soit le chien qui me le donne.J?avais encore envie de lui,de sa bitte rouge,de sa boule dans mon ventre


Je descendis dans le salon pour le rejoindre


Mon dieu comme je le trouvais beau ,il était la allongé de tout son long sur le tapis plus puissant, que jamais. Je l?aimais .....Il était content de me voir de la façon qu?il avait de remuer sa queue. Je lui passais délicatement les mains sur les flancs pour le caresser et le flatter et il me fit vite voir qu?il n?était pas indifférent à ce que je lui faisais , car de suite je pouvais voir son sexe qui commençait sérieusement à grossir


Il se mit à lécher mes doigts qui sentait encore mon sexe et j?écartais mes jambes pour qu?il puisse me lécher le sexe.Ce qu?il fit avec beaucoup d? amour. Sa langue un peu rugueuse lapait mon clitoris qui était déjà bien congestionné par le traitement que mes doigts lui avait fait subir tout à l?heure


J?avais envie de lui de lui rendre tout le bonheur qu?il me donnait et comme si je lui avais toujours fait ça ,je me suis glissée sous son ventre ,pour lui prendre son sexe dans la main et posé mes lèvres dessus


Je la voyais en fin cette boule qui m?avait fait tant souffrir et tant jouir!


Je la caressais avec ma langue,je faisais avec lui exactement comme avec mon mari


Ma langue courait sur sa hampe,lui léchait le noeud qui commençait à enfler sérieusement, pour finalement le prendre entre mes lèvres et commencer à avaler les prémices de sa jouissance.


Je m?en suis vue pour le mettre dans ma bouche et le glisser jusqu?au fond de ma gorge.Il était tellement gros et long que j?étais à la limite de la nausée quand les premières giclées de sperme ont commencé à éclater contre mon palais


Moi , jeune épouse , ayant tout e qu?une femme peut désirer. j?étais couchée au ras du sol en train de sucer un chien, pendant que lui était entrain de me lécher la chatte .Je trouvais cette situation assez dégradante ,et assez jouissive. Je ne me reconnaissais plus et je m?en foutais royalement...j?étais devenue sa chose et ne désirais plus qu?une chose ....c?était de jouir , jouir, encore jouir.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)


J?en voulais encore et encore.J?avalais son sperme à grandes gorgées,mais je ne voulais pas en rester là et avant que son noeud ne soit trop gros je me mis comme un une chienne pour qu?il me prenne comme telle..


Ce qu?il fit aussitôt.J?étais tellement dilatée qu?il n?eut aucune peine à me pénétrer ,et déjà je sentais la boule qui prenait bien sa place et la massais avec mes muscles internes pour qu?elle grossisse encore plus.Il se bloqua enfin en moi et je pouvais sentir son sentir son sexe qui se déversait en mois


Je voulais voir par en dessous et ce que je vis me déclenchât une série de spasmes qui me fît pratiquement perdre conscience


Je voyais et sentais ses boules qui frappaient mon intimité,son sperme qui s?échappait tout doucement entre mes lèvres Son noeud était tellement soudé à l?intérieur qu?il en empêchait l?écoulement de se faire normalement. Nous étions vraiment collés l?un à l?autre ,et mes yeux étaient inondés de larmes ,non pas des larmes de douleur mais des larmes de bonheur


Après un bonne demi heure dans cette position, toujours en regardant par dessous je vis son noeud sortir dans un grand bruit de succion et un flot de liquide s?éjecter de mon ventre et se répandre sur le sol .


J?étais là , toute tremblante de plaisir ,les fesses posées dans cette mare de sperme et n?arrivais toujours pas à croire que j?avais pu prendre ce gros morceau dans mon vagin.


Je n?en pouvais plus ...il m?avait complètement épuisé et surtout j?avais envie de prendre un bon bain....je sentais le chien et mon corps était recouvert de poils tant j?avais transpiré


Quand je suis passée devant le miroir de la salle de bain je me suis fais peur avec la tête que j?avais . Les yeux étaient cernés et complètement au fond de leurs orbites ,les cheveux en bataille le visage d?une pâleur à faire peur...Il faut dire que ces deux jours ont été terribles.Il était toujours disponible ,aussitôt que j?essayais de m?accroupir il essayait de me monter et je me demandais si j?allais tenir le coup pendant longtemps à cette cadence là , étant donné que je voulais en profiter un maximum.Je savais que ça n?allait pas durer lorsque mon mari serait de retour et que sa propriétaire allait bientôt venir le récupérer.


A ce souvenir les larmes me vinrent aux yeux et je me mis à pleurer


Qu?allais je faire sans lui ......Comment allais je pouvoir faire l?amour avec lui quand mon mari allait être de nouveau à la maison


J?avais mal


Le reste de la journée se déroula normalement et t toujours dans la plus simple nudité je déambulais dans la maison .J? aimais rester complètement nue , pour que mon chien (je me le suis complètement appropriée) puisse, quand il le désirait me renifler et me lécher la chatte et les fesses


J?étais devenue sa chose,jétais à sa disposition prête à me mettre à quatre pattes s?il avait eu envie encore de moi ...ce que j?espérais qu?il fasse .


A la nuit tombée je me préparais un petit repas et m?installais sous la véranda .J e restais là à le contempler, et n?arrivais toujours pas à croire que j?étais amoureuse de lui.Et pourtant!!!!


Pendant tout le reste de la semaine je me suis fais saillir ,c?est exactement le terme qui convenait à nos accouplements et je n?avais pas honte de l?employer


Nous étions déjà jeudi ....samedi mon mari allait renter et tout serait fini...


Je décidais que demain je ferais ce que je n?ai jamais donné à mon mari ni à personne.Je lui donnerai mon anus,je voulais vraiment qu?il me sodomise


J?appréhendais cet instant mais j?en avait trop envie ...je voulais lui donné ma virginité anale......


A suivre......(encore trois suites)


les titres trovées sur le site comme ’le cadeau d’Amélie, Mary ,et Mary 2 ont été écrits


par :


emma9838@msn.com

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder