Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 12 422 fois
  • 323 J'aime
  • 9 Commentaires

Massage en Thalasso

Chapitre unique

Hétéro

Enfin les vacances ! Nous sommes en plein mois de juin avec un temps magnifique, je m’appelle Marina, j’habite la merveilleuse région Bretonne. J’adore prendre mes vacances à cette période de l’année afin d’éviter la foule touristique des mois de juillet et août.


J’ai réservé une semaine de Thalasso avec une amie. Elle m’a dit que c’était magnifique et que ça détend comme jamais. J’avoue que depuis qu’elle m’a montré les photos et vidéos du lieu, c’est plutôt attirant !


Lundi matin, nous arrivons à la Thalasso, je me gare sur le parking de la Thalasso et nous nous dirigeons vers l’accueil avec Emma. Celle-ci est magnifiquement ornée de belles plantes et de jolis mobiliers scandinaves.


— Bonjour, bienvenue à la Thalasso, puis-je avoir votre nom de réservation ?

— Bonjour, c’est au nom d’Emma XXXX.

— Merci beaucoup, vous avez donc la suite numéro 5, voici la liste des activités qui sont comprises durant votre séjour, vous pouvez néanmoins en faire d’autres ou refaire celles qui vous ont plu suivant vos envies moyennant le tarif que vous trouverez dans ce prospectus.


La réceptionniste nous tend notre planning de la semaine ainsi que le prospectus pour les activités en extra et nous nous dirigeons vers notre chambre en suivant le parcours fléché. Le bâtiment est magnifique, orné de verre, bois et plantes tropicales on se sent déjà apaisées sans même avoir commencé les soins.


— Wow c’est trop beau Emma, j’adore !

— Ahhh tu vois je t’avais dit que ça allait te plaire, attends, tu n’as rien fait encore, dit-elle en me souriant.


Nous arrivons devant la porte de notre réservation et découvrons une magnifique suite composée d’une belle entrée florale donnant sur deux grandes chambres avec des lits immenses, une salle de bain grandiose avec une douche à l’italienne ornée de petits galets et de toilettes magnifiquement décorées.


— Wow mais vraiment c’est trop joli ! Dis-je époustouflée par la beauté de l’endroit, j’ai l’impression d’être une star dans un hôtel 5 étoiles.

— Ouais t’as vu c’est magnifique, tu vas voir comment cette semaine de détente va te rendre heureuse et épanouie.

— Je n’en doute plus une seconde.

— Allez va te préparer, je vais te faire découvrir l’espace aquatique.


Nous prenons possession des chambres, installant nos petites affaires et nous enfilons nos maillots 2 pièces, accompagnés des doux peignoirs aux effigies de la Thalasso. Je sors de la chambre et nous partons ensemble vers l’espace aquatique.


C’est très agréable de pouvoir se balader en peignoir dans le bâtiment. Celui-ci est idéalement adapté de façon à ce que personne à l’extérieur ne puisse nous voir ainsi tout en ayant des espaces vitrés amenant une douce lumière à l’intérieur.


Emma me fait découvrir les diverses activités libres de la Thalasso, une belle piscine ornée de baies vitrées avec vu sur la mer, un espace jacuzzi extérieur lui aussi face à la mer, sauna hammam à volonté et des bassins à l’eau de mer.


— Je crois que je t’aime Emma, lui dis-je en rigolant.

— Attends ça c’est que l’espace libre, le plus intéressant c’est les prestations de bien-être.

— Hâte de découvrir ça, en attendant on peut aller au jacuzzi extérieur ?


Emma sort son planning de son peignoir et regarde la journée d’aujourd’hui.


— Alors... Yep on a une heure avant notre première séance.


Nous nous dirigeons vers les jacuzzis, posons nos peignoirs sur une petite rambarde en bois prévue à cet effet et nous nous installons dans celui-ci. Emma tend le bras vers son peignoir et en sort notre planning plastifié.


— Alors ! Première activité, détente à l’argile aux algues et on enchaîne avec un massage tamisé aux odeurs orientales.

— Argile aux algues ? Qu’est-ce que c’est que ce truc ? dis-je en rigolant.

— Ah t’inquiète tu vas voir c’est sympa, juste avant le massage ça donne la peau toute douce et les sensations sont décuplées.

— OK je te fais confiance !


Une heure passe, pendant laquelle nous nous discutons de tout et de rien.


— Allez, Marina, on y va !

— C’est parti !


Nous nous hâtons de mettre notre peignoir et nous dirigeons vers l’espace “bien-être” de la Thalasso où une hôtesse d’accueil nous reçoit.


— Bonjour, nous venons pour le soin aux algues et le massage.

— Bienvenue, Emma et Marina c’est cela ? dit l’hôtesse.

— C’est ça !

— Enchantée, je suis Caroline et je suis responsable de la partie “bien-être” cette semaine. Durant tout votre séjour dès que vous avez un programme détente ou que vous souhaitez en réserver un nouveau, vous pouvez passer directement par moi. Pour votre séance, je vous invite à me suivre.


Nous suivons l’hôtesse dans un long couloir orné de diverses portes menant à différentes salles suivant les soins proposés par la Thalasso. Après quelques secondes de marche, l’hôtesse s’arrête et ouvre la porte à sa droite.


— Voici mesdames, je vous invite à entrer dans cette pièce, à vous déshabiller et à enfiler si vous le souhaitez, un slip jetable mis à disposition dans cette panière. Quand vous serez prêtes, vous avez une porte de chaque côté pour accéder à vos soins.

— Merci c’est parfait ! dit Emma.

— Bonne séance.


L’hôtesse referme la porte et je me retrouve avec Emma dans cette petite pièce bien décorée dans le même esprit scandinave que le reste de la Thalasso. J’avoue être un peu perdue là, on se met nue ? Un slip jetable ? Deux portes ? Je ne comprends rien.


— Euh je n’ai pas tout compris Emma, dis-je un peu perdue par la situation.

— Alors ici tu as des slips jetables pour le soin, il ne faut pas garder tes sous-vêtements avec l’argile aux algues, ça peut tacher et puis ce n’est pas agréable. Ensuite tu as deux portes, car ce sont des soins séparés, mais on se retrouve à la fin dans cette même pièce. Moi perso je ne mets plus le slip jetable, je trouve que ça gêne. Après quand tu es dans la pièce, tu t’installes et quelqu’un viendra te rejoindre pour le soin.

— Ah d’accord, et ça ne te gêne pas d’être nue comme ça ?

— Oh tu sais la première fois ça fait bizarre, mais après tu t’en fous, ils sont habitués, tu sais.

— OK, bon, je vais quand même mettre le slip, on verra sur les prochains, dis-je un peu pudique.

— Ouais t’inquiète, c’est normal tu verras que tu ne voudras pas le garder après, dit-elle en me souriant.


Nous nous mettons nues, de mon côté, j’enfile ce fameux slip jetable, effectivement pas très agréable à porter. Soit, je verrais bien ! Et nous nous dirigeons respectivement vers les portes menant à la prochaine salle.


— A toute Marina ! Profite ma belle !

— A toute !


Je rentre dans cette petite pièce aux lumières faibles et tamisées accompagnées d’une douce musique zen. J’y découvre une autre porte sur la droite, une douche pour se rincer après le soin et une jolie baignoire peu profonde avec une sorte de matelas à eau.

J’avoue que je suis un peu stressée et ne sais pas trop quoi faire.


La porte à ma droite s’ouvre et je sursaute de stupeur.


— Bonjour je m’appelle Louis et... Oh pardon, je vous ai fait peur ?

— Je euh désolé, je ne connais pas trop, c’est la première fois, alors je ne m’attendais pas à vous voir venir d’ici.

— Je m’excuse pour cette arrivée un peu brutale, dit-il en entrant dans la pièce, refermant la porte derrière lui.

— Alors vous êtes ici dans le soin aux algues, je vous invite à vous allonger sur le matelas à eau dans la baignoire ici présente. Je vais appliquer sur vous l’argile chaude qui viendra nettoyer vos pores et vous donner une peau douce et soyeuse. Pendant ce moment de détente, je vais activer la machine qui vous fera un doux massage avec des jets à travers le matelas et vous laisserais seule profiter de ce moment. Je vous invite à sortir de la baignoire dès que la séance d’hydromassage est terminée et vous rincer avec la douche à disposition. Je vous laisse libre de me rejoindre vers la pièce suivante pour votre massage.

— OK super, c’est beaucoup plus clair pour moi, merci.


Je m’installe donc dans la baignoire, le matelas à eau est bien chaud et m’enveloppe le corps. Je suis encore un peu gênée d’avoir les seins à l’air devant un inconnu, mais le voyant naturel et normal avec moi, je me sens un peu plus à l’aise.


— J’applique sur vous l’argile, elle est un peu chaude, la température vous convient ?


Il caresse mon corps avec une douce spatule souple, appliquant généreusement l’argile verte sur ma jambe droite.


— Ah oui oui c’est parfait.


Il continue à m’étaler l’argile chaude sur mon corps, j’avoue que la situation me donne de petits papillons dans le ventre. Mon partenaire de soin est plutôt mignon et cela ne me laisse pas indifférente de me faire caresser comme cela.


Il applique l’argile jusqu’en haut de mes cuisses, proche de mes parties intimes. Je sens la chaleur me monter au visage. De son côté, il semble être indifférent, faisant son travail sans arrières pensés.


— Non, mais ça ne va pas bien Marina, il fait juste son travail, détends-toi un peu ! “ pensais-je.


Je ferme les yeux, essayant de calmer mes pulsions et me concentre plutôt sur ce moment de détente. Mon masseur continue de m’appliquer l’argile sur le reste du corps tandis que je me concentre à ne plus penser à lui.


— Voilà mademoiselle, j’active la machine et vous laisse profiter de votre soin.

— Merci, à tout à l’heure.


Il sort de la pièce, me laissant seule avec une douce musique zen. Je ferme les yeux, enveloppée par le matelas et l’argile chaude, je me sens comme dans un nuage. C’est vrai que c’est sacrément agréable.


Je me laisse porter vers mes pensées, me retrouvant dans un semi-sommeil pendant les 15 minutes de massage à l’hydrojet dans le dos.


La machine finit par s’éteindre, j’immerge tranquillement de mon petit moment de détente et me dirige vers la douche. Je retire le slip jetable et me rince le corps. Ma peau est devenue terriblement douce et sensible. C’est vraiment agréable. Je me sèche, remets un nouveau slip jetable et entoure mes hanches de la serviette blanche me couvrant du nombril jusqu’au milieu des cuisses.


Je toque à la porte suivante.


— Je vous en prie, entrez, entends-je d’une voix étouffée derrière la porte.


Je rentre dans la pièce suivante, l’ambiance est dans le même esprit que l’autre pièce. Lumières tamisées, petite musique zen et cette fois-ci accompagnées d’une douce odeur orientale très florale vraiment agréable.


— Je vous laisse retirer votre serviette pour vous installer sur la table de massage et vous pouvez ensuite si vous le souhaitez venir couvrir vos fesses une fois installée, dit-il en se retournant pour me mettre plus à l’aise.

— D’accord merci.


Je retire ma serviette, m’allonge sur le ventre sur la table de massage et pose maladroitement la serviette sur mes fesses qui finit par tomber par terre.


— Mince je...

— Ne vous en faites pas, je vais le faire., dit-il d’une voix douce et calme.


Il ramasse la serviette et vient la poser délicatement sur mes fesses.


— Merci, désolé.

— Ne vous excusez pas, il n’y a pas de problèmes, dit-il en me souriant gentiment.


Je pose ma tête dans le trou de la table prévu à cet effet et me laisse aux mains de mon beau masseur.


— Je vais régler la hauteur de table et appliquer l’huile de massage, si jamais vous avez trop chaud, trop froid ou que vous avez un besoin, n’hésitez pas à m’interpeller.

— D’accord très bien.


La table remonte afin d’être à la bonne hauteur pour mon masseur et celui-ci applique l’huile chaude sur tout mon corps. Ses mains douces viennent se poser sur le bas de mon dos. Ma peau douce et sensible accompagnée de cette huile de massage laisse glisser les mains de mon masseur d’une façon terriblement agréable. Je relâche toutes les tensions de mon corps, profitant de mon massage.


Il continue de me masser le dos, les yeux fermés, chaque caresse de mon beau masseur me donne de petits frissons d’excitation que je ne sais contenir.

Il remonte le long de mon dos et vient se positionner juste devant ma tête pour me masser le cou. Je ne sais pourquoi, mais à ce moment-là, j’entrouvre légèrement les yeux. Voyant à travers le trou de la table, les jambes de mon masseur en face de moi ainsi que... son entrejambe qui visiblement... ne semble pas si indifférent que cela, me présentant une belle érection venant tendre le tissu de son pantalon.


— Je lui fais de l’effet aussi ?” pensais-je.


Cette pensée ne fait qu’attiser mon désir. Celui-ci continue son massage, se dirigeant cette fois-ci vers mes jambes, remontant délicatement de mes chevilles jusqu’en haut de mes cuisses, me donnant des frissons à chaque passage à l’intérieur de mes cuisses, navigant à seulement quelques centimètres de mon entrejambe humide.

Des bouffées de chaleur me montent au visage, terriblement excitée, je n’arrive plus à me contenir et je commence inconsciemment à écarter un peu les cuisses, faisant glisser un peu la serviette de mes fesses jusqu’au creux de mon dos, laissant une petite vue sur mes parties intimes à mon masseur.


Celui-ci continue son massage.


Je sens malgré moi mon pauvre petit slip jetable devenir terriblement mouillé.


Ses caresses ne font que remonter davantage vers mon pli de l’aine me donnant des décharges dans le corps. J’ai de plus en plus de mal à contenir mon excitation, ma respiration s’accélère tandis que mon masseur vient caresser l’intérieur de ma cuisse gauche remontant délicatement jusqu’en haut de celle-ci, venant frotter sa main contre mon slip jetable laissant sortir en moi un petit soupir d’excitation :


— Mhhhhh.


Mon masseur pensant sûrement avoir été trop loin prend peur :


— Pardon ! je suis désolé !

— Non non, aucun problème ! lui dis-je d’un ton rassurant.


Il reprend son massage, mais ses gestes sont devenus plus hésitants et sécuritaires.


Pour l’aider dans sa quête et lui faire comprendre mes intentions réciproques, je viens tâter aveuglément de ma main gauche, la tête toujours enfoncée dans la table, le pantalon de mon masseur. Venant caresser du bout de mes doigts le pénis de celui-ci à travers ce fin tissu de coton.


De petites tensions sanguines péniennes viennent confirmer le plaisir que je lui procure en retour.

Je l’aide en relevant légèrement les fesses, ouvrant le passage à mon masseur et faisant tomber la serviette au sol.


Mon masseur reprend de l’assurance, posant ses deux mains sur le haut de mes cuisses, remontant sur mes fesses en passant sous mon slip jetable et vient retirer celui-ci jusqu’au bas de mes pieds.


Je suis à ce moment-là dans une espèce de transe, prête à tout pour assouvir mon désir avec mon beau partenaire. Celui-ci ne se fait pas prier et vient de ses mains huileuses remonter jusqu’à mon entrejambe, caressant délicatement mon clitoris déjà terriblement dur et sensible.


Impossible de me contenir davantage :


— Mhhhhh ouiiii continue !


Tout en me procurant du plaisir, je remonte ma main vers le pli de son pantalon élastique, l’agrippe et vient d’un geste ferme descendre son ensemble jusqu’au milieu des cuisses. J’agrippe son pénis chaud et dur et commence des va-et-vient du mieux que je peux la main tendue le long de mon corps.


— Mmhhhhh vas-y donne m’en plus ! dis-je dans un souffle d’excitation.


Je sens deux de ses doigts passer de mon clitoris à l’entrée de mon vagin, je me cambre davantage, lui ouvrant celui-ci et il les plonge, m’écorchant un râle de plaisir.


— Mhhhh putain c’est bon !


J’entends de son côté son souffle s’accélérer au rythme du mien, me pénétrant davantage avec ses doigts.


Toujours allongée sur le ventre, la tête dans la table de massage, l’entrejambe mouillé comme jamais, je prends mon pied découvrant pour la première fois cette sensation étrange d’un plaisir interdit.


— Viens. Lui dis-je en tirant son pénis vers la table.


Il enlève ses deux doigts de mon vagin et je l’entends retirer son pantalon ainsi que sa chemise. Il monte sur la large table de massage, se mettant entre mes cuisses écartées. Je ne me fais pas prier et je relève mes fesses venant me mettre à genoux la tête toujours sur la table donnant un magnifique point de vue sur l’état de mon entrejambe procuré par mon masseur.


Sans avoir besoin d’en dire plus, il vient de son pénis chaud, caresser mon entrejambe de mon clitoris à l’entrée de mon vagin. Déjà terriblement prête à l’accueillir généreusement, je viens m’enfoncer sur lui, lui lâchant un soupir de plaisir :


— Ohh c’est bon !

— Vas-y mon beau, prends-moi !


Ni une ni deux, il pose ses mains sur mes hanches et vient claquer ses cuisses contre les miennes, me pénétrant énergiquement.


— MMhhhhh continue !!!! dis-je en criant de plaisir, ne pouvant me contenir.


Je me sens comme dans un rêve, c’est la première fois que je prends autant mon pied avec quelqu’un, est-ce la situation ? Le massage ? Ce beau partenaire ? Aucune idée, sûrement un peu de chaque ! Quoi qu’il en soit, je prends mon pied, ou plutôt, nous prenons notre pied !


Je viens me mettre sur les mains me donnant en levrette, celui-ci accélère la cadence, continuant ses va-et-vient en frappant ses cuisses contre mes fesses. Après 5 bonnes minutes, rien à faire, impossible pour moi de me contenir davantage :


— Je... Je vais !!! MMMHHHHHHHHHHH.


Je jouis avec de violents spasmes venant malgré moi me retirer de lui et me coucher sur la table de massage ne lui laissant pas le temps de finir à son tour.


— Mmhhh je... Désolé...


J’essaye de m’exprimer, mais il m’est impossible de sortir une phrase cohérente tellement le plaisir est intense.


— Non je t’en prie, c’est la première fois que... que je vis une expérience aussi folle et intense ! me dit-il d’un ton joyeux et fier du moment passé.


Mon masseur descend de la table, la gaule toujours bien présente, je reprends doucement mes esprits, me redresse sur la table et viens me mettre à genoux devant lui.


— Qu’est-ce que tu... ?


Sans lui laisser le temps d’en dire plus, j’agrippe son pénis tout humide et chaud.


— Non, mais tu as cru, j’allais te laisser comme ça ? dis-je d’une voix coquine.


Je viens caresser du bout de ma langue son gland dur, lui donnant de petits spasmes d’excitation. Sa respiration s’accélère de nouveau et sans dire un mot, je plonge son membre dans ma gorge lui lâchant un plaisir de soulagement.


— Wooww !! Mhhhh merci.


J’entame une fellation appliquée, voulant rendre la pareille à mon partenaire.


— Ohh c’est bon !


Désireuse de vouloir le faire venir comme il se doit, j’enfonce toujours plus son pénis dans ma gorge, accélérant au passage la cadence de mes mouvements.


Après seulement 1 minute d’intense fellation, je sens ses fesses se contracter.


— Je vais... je vais venir !


Il tente de se retirer, mais je souhaite faire les choses jusqu’au bout et je le renfonce dans ma bouche le faisant venir en moi.


— MMHHHHHHHHHHHH.


Ma bouche se remplit de sperme pour la première fois, la sensation est étrange et déroutante, mais terriblement satisfaisante au vu du plaisir que je procure à mon partenaire.


— Ohh c’est bon !


Je retire mon étreinte après avoir reçu jusqu’à la dernière goutte de son précieux liquide, et viens cracher celle-ci sur la serviette tombée tout à l’heure au sol.


Tout gêné après m’avoir vu recracher son sperme, il se hâte de prendre sa bouteille d’eau dans le coin de la pièce et vient me la tendre.


— Je suis désolé, je ne voulais pas forcément que tu... enfin voilà...


Je viens rincer ma bouche et me redresse devant lui en souriant.


— Ne t’inquiète pas Louis, je voulais faire les choses jusqu’au bout, lui dis-je en apposant sur ses lèvres un doux baiser.

— Je... j’ai passé le meilleur moment de toute ma vie, dit-il.

— Moment partagé !


Nous nous rhabillons et comme si de rien n’était, je retourne voir ma copine Emma d’un air innocent. Je pense prendre quelques extras supplémentaires pendant mon séjour !



J’espère que ce récit vous a plu, n’oubliez pas de mettre un petit j’aime à l’histoire pour me conforter dans mes prochaines écritures, cela me permet de voir vos préférences dans mes différentes story.


A bientôt !

Diffuse en direct !
Regarder son live