Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Histoire vraie
  • Lue 7 278 fois
  • 43 J'aime
  • 0 Commentaire

Meilleurs voeux

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

Bonjour,

Je m’appelle Claude et je vais raconter une histoire qui s’est réellement passée il y a quelques années.

(J’ai changé les prénoms pour rester anonyme).

Je vivais depuis 10 ans avec Sylvia, une belle femme de 54 ans, moi en ayant 47. Nous étions parfaitement accordés sur le plan sexe, et on multipliait les rapports et les endroits.

Quand nous faisions l’amour, je lui racontais des histoires sortis tout droit de mes fantasmes, du genre, qu’elle se faisait caresser par un inconnu pendant qu’elle me suçait ou que je la prenait. Elle y prenait un certain plaisir, et avait des orgasmes explosifs.

Elle tenait absolument à ce que cela reste des fantasmes, et je ne lui ai jamais proposé de franchir le pas.

Pour un réveillon de jour de l’an, nous étions seul, et un ami (Arnault) nous a téléphoné pour prendre des nouvelles. Comme il était séparé de son amie depuis quelques mois et qu’il était lui aussi seul, nous l’avons invité à passé le réveillon avec nous.

Il est arrivé vers 19 heures, avec un bouquet de fleurs et une bonne bouteille.

Nous étions tous deux Arnault et moi dans le salon, entrain de boire l’apéro, et nous regardions la météo sur une chaîne publique. Sylvia finissait de préparer les petits fours dans la cuisine.

J’ai fais la remarque que la présentatrice de la météo, était sexy, et que je m’accorderais bien un moment coquin avec elle, et même à trois. N’ayant aucuns secret pour mon ami, je lui ai avoué que j’aimerais aussi voir Sylvia faire l’amour avec un autre homme, et prendrais du plaisir à la voir jouir.

Je dois préciser que Sylvia est une très jolie femme, sexy et toujours habillé BCBG, vu ses fonctions. D’ailleurs ce soir là elle portait une robe noire, assez courte et très décolleté. Je ne savais pas qu’elle avait entendu ma réflexion, et quand elle est venue nous rejoindre, elle avait un large sourire sur les lèvres.

La soirée s’est passé très calmement et nous avons discuté de choses et d’autres.

A minuit nous nous sommes souhaité la "bonne année", et après m’avoir embrassé passionnément, Sylvia est allé embrasser Arnault. Elle l’a embrassé lentement en se serrant contre lui et le dernier baiser s’est terminé sur le coin des lèvres.

Nous avons bu un peu de champagne, Sylvia ne buvant pas s’est contenté d’un jus de fruit, et nous avons discuté encore un peu.

Vers une heure et demi, Arnault nous a fait savoir qu’il allait prendre congé, mais Sylvia lui a proposé de rester la nuit, dans la chambre d’ami, ce qu’il a accepter facilement.

Au moment d’aller nous coucher, Sylvia m’a demandé de me coucher nu sur le lit, avec les mains dans le dos, et les yeux fermés. Sous aucuns prétextes je ne devais ouvrir les yeux ou me servir de mes mains, lorsqu’elle viendrais me rejoindre. Je suis de parole, et je lui ai promis de respecter sa demande. J’étais très excité, car nous avions toujours des jeux très sexy ensembles, et cela finissait toujours par une nuit de folie.

J’ai donc obéi à ces exigences, et j’ai attendu qu’elle arrive, ce qu’elle à fait après être passé par la salle de bain, et passé souhaité une bonne nuit à notre invité.

Je l’ai sentie entrer dans la chambre et s’allonger en travers du lit. Elle m’a embrassé et soufflé à l’oreille que je n’allais pas regretter cette nuit.

Elle à commencé à me caresser la poitrine, le ventre, les cuisses. Je bandais fort et j’avais hâte de sentir sa bouche sur mon sexe. Elle l’a pris dans la main et à passé ses lèvres sur le gland. Sa langue commençait à s’affairer tous le long de ma queue et sa respiration devenait de plus en plus forte et rapide. J’ai pensé qu’elle se caressait en même temps, et le lui ai demandé. Elle m’a répondu que non, elle ne se caressait pas mais se faisait caresser. Mon coeur à sauté dans ma poitrine, et je me suis mis à bander plus fort. Sa bouche coulissait lentement, et je n’avais jamais ressenti ça.

Ses râles devenaient plus fort et je lui ai demandé naïvement par qui elle se faisait caresser. Elle m’a dit d’ouvrir les yeux et de regarder. Le spectacle que je voyais était plus qu’érotique. Arnault était entièrement nu debout derrière elle et lui caressait les cuisses. Je voyais sa main disparaître sous sa robe, et chaque fois que ses doigts passaient sur sa chatte et laissait échapper un râle de contentement.

Elle continuait à me faire une pipe d’enfer, quand Arnault lui a relever sa robe jusque la taille et lui dégageait les seins. Ses deux mains sont remontés le long de ses cuisses, pour finir sur ses hanches. Il a retirer sa culotte déjà très trempée, et elle l’a aidé. J’ai vu son membre tendu à l’extrême, et remarqué qu’il était bien plus gros que moi. Il s’est mis en position dernière elle et à commencé à frotter sa queue contre ses lèvres intimes, allant de sa rondelle à son clito. Elle se tordait de plaisir sous cette caresse, et continuait à me sucer. Jamais elle ne m’avait fait une pipe aussi bonne.

A un moment elle à relevé la tête, l’a tournée et lui a dit d’une voix rauque:

— Vas y défonces moi, mets moi ta grosse queue au fond, et fais moi jouir comme une salope, et toi rempli moi la bouche et vides toi les couilles.

Je ne l’avais jamais entendu parler comme cela, et je dois dire que cela à décuplé mon envie.

J’ai vu Arnault la défoncer, et elle hurler de plaisir.

Ces paroles étaient de plus en plus débridées et salaces.

— Oh le salaud comme il me baise bien, vas y prend moi comme une pute et baises moi à fond avec ta grosse queue, et après tu me défonceras mon cul de putain.

Elle à joui avec une force inouïe et m’a fait vider tout mon jus dans sa bouche, qu’elle a avalé pour la première fois. Arnault s’est retiré et a juté sur son dos, sa robe, dans un râle de vainqueur.

Cela à été mon meilleur jour de l’an de toute ma vie, et jamais je ne l’oublierai.

Nous avons fait l’amour tous les trois toute le reste de la nuit, elle a joui tellement de fois que j’ai arrêté de compter.

L’histoire ne s’arrête pas là.

A suivre

Diffuse en direct !
Regarder son live