Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 11 134 fois
  • 82 J'aime
  • 0 Commentaire

Merci Laura

Chapitre 1

Hétéro

L’histoire suivante c’est passé il y a 3 ans jour pour jour. J’avais 18 ans et j’étais très ami avec Laura une fille de ma classe depuis le CM2. La terminale se passait bien mais un soir sur MSN elle me raconta que son copain l’avait plaquée à cause de son physique: Laura est une fille un peu ronde. Malgré cela je la trouve très bien faite avec de jolies fesses et une sacrée paire de seins. Je rêvais souvent à cela et lorsque elle était près de moi, je ne pouvais m’empêcher de mater dans son décolleté toujours très généreux.

Elle me demanda si je pouvait la consoler le lendemain. J’acceptai sans hésiter, loin de me douter ce qu’il allait m’arriver.

Lorsque je l’aperçu elle ne me sembla pas très triste. Mais plutôt heureuse de me voir. Quand me penchant pour lui faire la bise, elle toucha mes fesses. Un peu déconcerté: en pensant qu’elle n’avait pas fait exprès. Puis on s’est assis et là elle mit sa tête contre mon épaule et là je regardai ce qu’elle voulais que je vois. Personne aurait pu résister devant ce superbe décolleté, la vue était très plongeante et je trouvais cela superbe.

"Mlle xxx si vous êtes fatigué je vous conseille de rentrer chez vous et de laisser l’épaule de votre camarade tranquille!"

" Oui madame"

Vieille chouette!! Je t’ai rien demandé moi!!

Pendant le reste de l’heure elle me caressa la cuisse. Je commençais à comprendre ou elle voulait en venir mais je n’osai trop y croire car je suis loin d’être un Apollon. Mais pendant la récréation j’eus la confirmation. Assis sur un banc avec d’autres copains, elle est venue nous rejoindre avec d’autres copines. Elle s’est mise assise sur mes genoux en rigolant. Elle alors tourné la tête vers moi, pris un de mes doigts et le mis dans sa bouche en le suçant délicatement. Le frisson que j’ai eu!! Je me suis mis à bander directement, heureusement qu’elle était assise sur moi sinon tout le monde l’aurait vu. Elle me chuchota à l’oreille

"Oh on dirait que je te fais de l’effet

— C’est ce que tu cherche depuis ce matin?

— C’est vrai et tu m’a promis de me consoler hier non ?

— Oui mais je n’ai jamais penser une seule minute à ça!!

— Je sais. C’est ça qui est excitant, te prendre de court.

— Tu viens à peine de te faire plaquer par ton copain et tu veux déjà baiser?

— Oui!! Ça fait 3 semaines qu’il ne m’a pas baisée, à croire qu’il avait prévu son coup à l’avance.

— D’accord mais...

— Je veux une bite!! Et je veux la tienne!!

— Mais pourquoi moi?

— Tu est mon meilleur ami et de plus tu as toujours été là pour moi. Je veux te remercier comme il se doit!!

— Tu n’est pas obligée...

— Mais je le veux!! alors garde ta bite au chaud et rejoint moi dans les toilettes des filles à la fin de la récréation "

Je la regardai avec des yeux ronds et elle rigolât.


La récréation venait de finir et mes potes me demandèrent si je voulait aller en ville avec eux pour acheter à boire pour l’EPS après. Je leur répondit que j’avais un DM à finir.

La peur au ventre je m’avançais vers les toilettes des filles du bâtiment de la cantine ou il n’y à plus personne depuis 6 semaines. Je n’arrive toujours pas à y croire, je pense qu’elle s’est fichue de moi qu’elle m’y attend mais prévoit de me faire un sale coup ou quelque chose dans ce genre.

A l’intérieur il n’y avais personne. Me préparant à ressortir je fut happé dans une cabine par Laura. Sans avoir le temps de dire quelque chose, elle me mit assis sur la cuvette et quand j’ai ouvert la bouche pour parler elle me fourra sa langue dans ma bouche. Sa langue était si douce. Je sentais ses fesses se tortiller sur mon membre qui grossissait. J’ai commençé à palper ses fesses doucement, elle gloussa de surprise. Elle me lança un regard très coquin,que je me rappelle encore aujourd’hui. Son regard était inoubliable, cela en disait long sur ses intentions. Elle se leva et se mit à genoux et entreprit d’enlever ma ceinture et baisser ma braguette. Mon sexe déjà gonflé, sortit d’un coup de sa prison telle un diable à ressort qui sort de sa boite. Elle me branla doucement d’abord puis elle s’arrêta avant de l’enfourner dans sa bouche. Elle me pompa tel un aspirateur. Elle me lécha le gland à une vitesse ahurissante. Je lui fit signe que j’allais venir, elle a alors arrêté et se leva. Elle enleva délicatement son pantalon et se penchant en avant pour montrer ses fesse à mesure que son jeans descendait. Elle avait un string blanc très simple. Elle eut vite fait de s’en débarrasser aussi. Elle se mit alors à ma place et mit ma tête en face de sa petite chatte rasée. J’entrepris un cunnilingus en fouillant dans son intimité avec ma langue puis après quelques secondes un doigt s’accompagnait avec. Elle commença à mouiller abondamment. Je titillais son clitoris avec mon pouce. Elle avait l’air d’aimer cela. Ensuite elle se leva et je me remis à sa place. Elle enleva son T-shirt et son soutien-gorge et je découvris enfin l’objet de tout mes désirs. Ses seins me semblaient encore plus gros. Je voulus les toucher mais elle m’en empêcha. Elle me gratifia d’un large sourire et alors elle pris alors un de ses seins et suça son téton toujours en me regardant. Au bout de deux minutes d’intense supplices (elle voulait toujours pas que je les touche), elle prit mes mains et les plaqua contre ses deux magnifiques monts. Je les palpai, je lui suçais les tétons pendant 5 bonnes minutes. Elle saisit mon sexe, m’enfila une capote et diriga ma verge vers son intimité mais je n’allais pas me laisser faire. Je stoppai sa main en faisant non de la tête. Je pris mon sexe et le frotta contre ses deux lèvres pendant 3 minutes. Elle n’en pouvait plus. Je lui ai dit que c’était pour la punir du coup qu’elle m’a fait avant. Elle me dit qu’elle était désolé et m’embrassa. J’en profitai pour la pénétrer. Ciel que ce fut bon!! Un enchantement, son intimité chaude me fit bander encore plus fort. Elle poussa un soupir de satisfaction. Je commençai quelques va et vient mais elle pris vite les devants et s’empala littéralement sur ma queue à une vitesse phénoménale. Elle en voulait vraiment "en témoigne ses cris" qui résonnèrent dans les toilettes. Je lui pinçait les tétons, je m’amusai avec mais elle prit mes doigts et les suça goulûment. Je pris alors ma main de libre et plaquai ses seins contre ma bouche et j’entrepris de rouler ses tétons avec ma langue. Cela en était trop pour moi.

"Je viens!!"

Elle accéléra encore le mouvement, le bruit de ses fesses qui claquent contre mes cuisses m’excitait encore plus. Je lâchai ma semence dans son ventre à coup de jets puissants.

" Putain que c’est bon!! Plus jamais je passerai 3 semaines sans bite !!

" J’ai pas été trop rapide ?

" Ca va même si j’ai l’habitude de baiser plus longtemps, tu ne peux que t’améliorer.

" T’est incroyable !!

"C’est ce qui fait mon charme !

Diffuse en direct !
Regarder son live