Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 56 269 fois
  • 74 J'aime
  • 0 Commentaire

Ma mere

Chapitre 1

Hétéro

J’ai 26 ans et cela fait maintenant 2 ans que je vis seul avec ma mère. Mon père est parti avec une autre femme et moi je suis étudiant... Ma mère ne faisant que des ménages à droite et à gauche, les revenus de la maison ne sont pas extraordinaires et ce n’est pas mon statut d’étudiant qui va arranger les choses mais nous cohabitons dans un petit appartement sympathique...

Les choses ont changé un soir. Alors que je me couchais toujours bien après ma mère j’ai aperçu de la lumière qui filtre sous sa porte de chambre, celle-ci est mitoyenne avec la mienne et dans ma chambre il y en a une autre condamnée.

Je fus donc surpris qu’à 2 heure du matin ma mère puisse être encore réveiller mais bon je me couche aussi et la j’entends des bruits venant de la pièce d’à coté cela m’intrigue, je lève discrètement et tends l’oreille sur le vieille porte qui nous sépare les bruits sont en fin de compte des gémissements qui se termine rapidement par un râle profond. Non je ne rêve pas : Mère se masturbe. De suite je me retrouve dans un état étrange. Je l’imagine nue entrain de se toucher. Je retourne dans mon lit et me branle. Je jouis très vite un peu honteux.

Le lendemain matin, je ne regarde plus ma mère de la même façon, je la trouve belle, changée... Je me mets à me masturber plusieurs fois par jour rien qu’en repensant à ses soupirs. Je surveille tous les soirs le moindre bruit venant de l’autre pièce et 3 jours plus tard la lumière reste de nouveau allumée. J’entends de nouveau des gémissements plus aigus. Cela dure 20 mm. Je me masturbe de l’autre coté, La lumière s’éteint...

Ma mère travaillant toute la journée j’en profite pour inspecter sa chambre. Dans un tiroir je retrouve un livre porno à moi. Je pensais l’avoir jeté. Elle a du le trouver par hasard...

C’est la que me viens une idée. Mon ancienne porte est face au lit et seul de la vielle peinture bouche la serrure je m’applique à déboucher cela discrètement et vérifie. Ma vision donne sur tout le lit... Il ne me reste plus qu’à attendre.

Un soir la lumière de nouveau. Silencieusement, je m’approche et regarde. Ma mère a pris le revue et elle lit. Elle ne porte qu’une nuisette. Elle commence à se caresser les seins puis enlève tout. Je la vois nue. Ses seins sont lourds blancs énormes. Mon sexe me fait mal, tellement je bande. Je la vois se toucher son sexe noir de poils qui luisent à la lumière. Son corps se tend. Je me branle et là pan !!! je glisse ma main, heurte violemment la porte, je me jette sur mon lit. Je n’ai pas le temps d’éteindre la lumière que ma mère entre. Je suis là sur le lit nue le sexe en l’air devant ma mère rouge mais nue aussi. Elle me dit : ’Ne me ment pas, tu me regardais ?’ Je n’arrive pas à parler. Je bredouille un oui et que je l’entendais depuis plusieurs soirs et que cela m’avait excité énormément.

Elle s’assoie au bord du lit et me dit que depuis le départ de mon père elle ne pensait plus au sexe car elle était dégoûtée. Mais qu’elle était tombée sur mon livre et que cela avait réveillé sa sexualité. Pendant qu’elle me parle, moi je la vois la nue sur mon lit. Mon sexe toujours bandé, je n’en peux plus je m’approche pose la main sur son épaule. Elle se retourne les yeux pleins de larmes. La vision de ses seins me fait craquer. Je jouis sans même me toucher. Mon sperme atterrit sur elle. Je ne peux pas m’arrêter. Elle se recule surprise. Je m’excuse en pleurant. Elle me dit que ce n’est pas grave. Je n’arrête pas de pleurer. Elle me console en me prenant dans ses bras. Elle me dit qu elle est flattée de l’effet qu’elle me fait. Je relève la tête et là je ne sais pas pourquoi, je l’embrasse. Elle tente de reculer puis capitule. Sa langue se joint à la mienne. Ma main plonge sur son sexe trempé. Je la couche sur mon lit et la pénètre. Elle jouit immédiatement en poussant de longs cris. Je sens son jus qui coule littéralement sur mon sexe...

Nous endormons sans un mot, dans les bras l’un de l’autre. Au matin, je suis seul dans mon lit. Je me lève. Elle est dans la cuisine et prépare le petit dej...

Je n’ose pas parler. Elle ne dit rien non plus. Elle me porte ma tasse et en repartant me glisse merci dans l’oreille...

Notre vie commune a depuis changer. Nous faisons l’amour de temps en temps. Mais la plus part du temps, on ne fait que se caresser et cela est toujours magique.

Maintenant ma mère a de nouveau un autre homme dans sa vie elle a déménagé, mais on se voit quand même de temps en temps, mais c est une autre histoire, peut être si vous voulez...

Diffuse en direct !
Regarder son live