Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 10 896 fois
  • 73 J'aime
  • 0 Commentaire

ma mère baise

Chapitre 2

Voyeur / Exhibition

Salut, c’est encore moi pour vous faire vivre une autre scène de sexe qui concerne ma mère et son amant. La première histoire s’était déroulée dans la cuisine, celle-ci s’est passée dans la salle de bain et dans la chambre de ma mère. Un samedi matin, au cours duquel je suis sorti tôt pour aller jouer au foot avec des amis, j’ai laissé ma mère encore endormie, en lui disant, néanmoins, que je n’étais plus dans l’appartement. J’ai refermé la porte de l’appartement derrière moi et je suis parti rejoindre mes potes pour une partie engagée.


Alors que le match venait de débuter, mon portable se mit à sonner, j’entendis ma mémé me demander de lui apporter un sac de voyage vide qui était chez nous et que mon papy allait utiliser pour un déplacement imminent en afrique.je fus donc obligé d’écourter mon match et rentrai donc un peu plus tôt. Après avoir ouvert la porte du salon, je n’entendis aucun bruit, je me rendis dans la cuisine où je ne vis point ma mère, je me dirigeai vers sa chambre et je toquai trois foi. N’obtenant aucune réponse, je crus qu’elle était déjà partie faire des courses comme elle me l’avait dit la veille. J’ouvris la porte, elle n’était point couchée, je me dirigeai alors vers sa penderie, sachant que le sac que je voulais prendre s’y trouvait. C’est alors que j’entendis des voix qui provenaient de la douche, il faut savoir que dans ses toilettes, il y’avait un espace vitré pour le bain qui peut accueillir deux personnes en même temps, voire trois.


La porte étant mal refermée, j’entendis des bruits, des voix, suivis de soupirs. Je risquai ma tête dans l’entrebâillement de la porte et là, j’ai constaté qu’elle était dans la partie vitrée, avec son amant, à s’embrasser et à se caresser. Ils étaient nus tous les deux, les mains de chacun, parcourant le dos de l’autre. Au bout de quelques minutes, ils sont sortis, ils ont commencé à s’essuyer, mais visiblement, ils étaient chauds tous les deux. Ma mère était de dos, elle s’est rapprochée de son amant et a commencé à bouger les fesses sur la queue de son amant. Cette dernière était longue, grosse. Son amant a commencé à malaxer ses seins, j’entendis ma mère lui dire : « suce-moi les seins ! ». Il la retourna et avala, avec plaisir, chacun de ses seins. Pendant ce temps, la main de ma mère caressait la longue bite de son amant ainsi que ses testicules. Au bout de quelques secondes, elle s’agenouilla et se mit à sucer la bite de son amant. Ce dernier renversa la tête en arrière, appréciant la douce fellation qui lui était faite.


Ne voulant éjaculer ainsi, il la souleva, la retourna, la plia en deux. Elle posa les mains sur le bidet. Il attrapa sa bite et la dirigea vers le sexe de ma mère, il trouva la porte d’entrée de sa caverne des plaisirs et d’un coup, il s’y enfonça doucement, millimètre par millimètre. Une fois au fond, il s’arrêta, goûtant à la chaleur émanant de la cavité de ma mère. Ensuite, il commença à bouger le bassin, petit à petit. Ma mère, de son côté, elle commençait à gémir doucement et de plus en fort et à crier quand la bite de son amant s’enfonçait de plus en plus vite dans son sexe. Ses fesses allaient à la rencontre de la bite qui fouillait son puits d’amour. L’amant de ma mère avait les mains accrochées aux hanches de cette dernière et je voyais son pubis claquer sur les fesses maternelles, ce qui la faisait aller d’avant en arrière. Au bout de 10 minutes d’une grosse baise, elle a poussé un cri de jouissance qui a eu, pour effet, pendant qu’elle tressaillait, de le faire sortir de son con. Sa bite était encore raide, elle s’est retournée, l’a embrassée et l’a amené dans la chambre que moi, de mon côté, avait abandonné à pas de loup, laissant, néanmoins, la porte ouverte. À peine dans la chambre, il a poussé ma mère sur le lit, la suivant aussitôt.


Il a recommencé à la caresser sur tout le corps. Ne pouvant plus attendre, il a écarté les cuisses de ma mère et j’ai pu voir un buisson très sombre. Il a attrapé ses pieds, les a posés, de part et d’autre de ses épaules, a dirigé sa queue vers le vagin de ma mère, l’a investie d’un coup sec et à commencé à la baiser à grand coups de reins. je l’entendais dire : « ô mon dieu que ton sexe est bon, j’aime te limer, tu sens ce gros sexe en toi, je vais te bourrer salope ! », et ma mère de répondre : « baise-moi chéri, j’aime quand tu me baises, vas-y, continue à remplir mon ventre, creuse mon puits d’amour ! ».


Ma position me permettait de voir entrer et sortir la bite de son amant de son con, de voir la mouille qui était dessus. Je voyais son bassin aller à la rencontre de cette bite qui la mettait en extase. Je l’ai vu se raidir et jouir dans le vagin de ma maman. Il est retombé à côté d’elle et là, j’ai vu le sperme s’écouler du sexe de maman. Il avait dû en mettre une bonne rasade, car cela semblait ne pas s’arrêter de couler. Ils ont commencé à bavarder et moi je suis ressorti, revenant 10 minutes plus tard, pour récupérer le sac de ma mamie.


Diffuse en direct !
Regarder son live