Le site de l'histoire érotique

Ma mère, cette déesse

Chapitre 1

Partie 1

90
5

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
publiée le
Histoire lue 43 358 fois

90

10

Je vais vous raconter mon histoire qui se passe avec ma mère depuis maintenant quelques années.

Je précise que j’ai 23 ans et ma mère 42 ans.

Ma mère et moi sommes proches depuis tout petit et partageons plein de moments ensemble en allant au cinéma ou bien d’autres sorties. Depuis le plus jeune âge, j’ai toujours eu une attirance pour ma mère qui n’est pas une mannequin, mais elle a de belles formes et attire toujours les hommes malgré ses 42 ans et qu’elle soit mariée avec mon père depuis plus de 20 ans.


Avec ma mère, tout a commencé il y a maintenant deux ans lorsque mon père nous a annoncé qu’il partait un mois à l’autre bout de la France pour y travailler, mais nous ne pouvions le suivre, car il y avait mes frères et sœurs scolarisés et nous travaillons tous les deux (ma mère et moi).

Ma mère ne s’est pas opposée au départ de mon père ce qui me réjouissait de l’intérieur, car je me suis dît que j’aurai l’occasion de parvenir à mes fins avec ma mère.


Nous arrivons le jour J, mon père vient de partir pour un mois et je me retrouve seul avec maman ainsi que mes frères et sœurs. Les jours passent sans que mon père et mon attirance et mes envies envers ma mère se fassent ressentir de plus en plus, mais mes frères et sœurs sont là et il ne me reste qu’à espérer un jour où ils ne seront pas là, ne serait-ce qu’une fois.


Nous voilà au jour tant attendu, nous sommes au samedi de la seconde semaine et mon frère et ma sœur annoncent qu’ils ne seront pas là du week-end, car ils vont chez leur chéri.

Au fond de moi c’est une énorme joie, je me dis que j’aurai l’occasion d’essayer un rapprochement avec ma mère. Il est 18h30 et tout le monde est parti, je suis enfin seul avec maman dans la cuisine, je lui fais un petit compliment comme quoi son repas a une très bonne odeur et je lui fais un bisou dans le cou auquel elle ne réagit pas, juste un haussement d’épaules, je ne force pas et je me dis que j’attendrai le soir pour voir ce que ça donne vraiment.


Le soir venu, il est 21h et comme tous les soirs maman monte à l’étage se changer en tenue de nuit que je trouve assez excitante, maman prend donc la salle de bain et j’attends derrière la porte afin de lui montrer mes désirs , elle en ressort avec une petite robe de nuit de couleur rose assez fine et l’on peut voir qu’elle est en sous-vêtements en dessous. Aussitôt j’en ai le sexe qui se redresse et maman s’en aperçoit, mais elle ne réagit pas, je m’approche alors d’elle et lui fais à nouveau un bisou dans le cou qu’elle repousse cette fois-ci, mais pas méchamment, je ne réagis pas et vais à la salle de bain à mon tour tandis qu’elle se dirige dans son lit, mais je n’ai pas dit mon dernier mot, car c’est aujourd’hui ou jamais. Une fois sorti de la salle de bain je me dirige vers son lit et m’ installe tranquillement à côté d’elle en lui faisant un bisou sur la bouche cette fois-ci, elle crie et me repousse, je lui explique alors qu’elle ne peut pas nier et qu’elle en a envie elle aussi et je lui dis qu’une fois ce n’est rien, elle finit par craquer et vient déposer ses lèvres délicatement sur les miennes et nous échangeons un magnifique baiser, tout doucement elle se dirige vers mon sexe et le met goulûment dans sa bouche, elle sait y faire je dois le reconnaître qu’elle me fait cracher sur les draps assez rapidement et je lui fais part que c’était la meilleure suceuse ce qui fait rougir maman qui me demanda de lui montrer ce que je savais faire avec ma langue, je m’appliquais donc à lui lécher ses parties de la meilleure des manières et ça ne la laissait pas insensible puisqu’elle mouillait assez fortement et je l’entendais gémir assez fort.


Le moment vient enfin de rentrer au plus profond de ma mère, je m’appliquais donc à faire mes premiers va et viens et je sentis que ma prenais du plaisir, car sa respiration se faisait de manière différente, je prenais donc soin de ma mère comme d’aucune femme au monde, j’alternais les coups rapides et les coups lents dans ma si belle et bonne mère, après une trentaine de minutes je sentis que j’allais venir et j’en préviens ma mère qui me répondît :

Oui mon fils vient au fond de maman, continue de me faire jouir

Moi : oui maman tu es tellement bonne je vais te faire jouir extrêmement

Maman : oui mon fils tu es trop bon, baise-moi avec ta bonne bite

À ces mots j’accélérais mes mouvements et j’éjaculais sur le ventre de maman tandis qu’elle avait un de ces orgasmes.

Je viens m’en blottir contre ma mère et nous nous embrassons, j’en profitais pour la remercier pour ce moment inoubliable, et elle aussi était ravie et elle me dit que je la faisais jouir largement plus que mon père.

À cette phrase je rétorquais : ça veut dire qu’on recommencera

Maman : bien sûr que oui, une femme épanouie sexuellement avec autant d’orgasmes en redemandera toujours.

J’avais les yeux qui brillaient comme des étoiles et fin heureux de la suite qui nous attendait.

Durant ce weekend-là nous n’avons pas cessé de faire l’amour et c’était toujours aussi bon et je voyais que ma mère prenait plaisir dans l’inceste tout comme moi.

Cela fait maintenant deux ans que ça dure et ma mère va très prochainement divorcer de mon père je pense. Depuis ce jour-là elle n’a plus jamais pris plaisir avec lui et elle ne peut plus le voir.

Une suite arrivera sûrement très bientôt selon les événements familiaux ou si mon père part loin pour son emploi.


N’hésitez pas à me contacter et allez au bout de vos envies notamment avec votre mère, vous n’aurez pas à le regretter