Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 37 117 fois
  • 119 J'aime
  • 4 Commentaires

Ma mère cette inconnue

Chapitre 1

Inceste

Je m’appelle Alexandre, j’ai 19 ans et je vis avec ma mère, Lucie qui a 38 ans. Je n’ai jamais connu mon père qui a disparu lorsque ma mère l’a informé qu’elle était enceinte. Je fais des études d’ingénieur informaticien. Ma mère est secrétaire de direction. Elle est petite, cheveux noirs, avec des rondeurs que je trouve très sexy. Elle se trouve trop grosse.

Quand j’étais petit, elle était très proche de moi et je dormais souvent dans son lit. Comme elle dort toujours nue, je connais très bien son corps et il est magnifique. Elle est bien en chair, mais sans une once de cellulite, des seins lourds, des fesses rebondies, des cuisses magnifique et des chevilles fines avec des petits pieds parfaits.

Quand j’avais 9 ou dix ans, elle me câlinait me caressait partout et me disait que j’étais son petit homme. Lorsque j’ai eu mes premières érections j’étais très gêné et en même temps très troublé. Ma mère m’a dit que je devenais grand et que je ne pouvais plus dormir dans son lit. J’étais horriblement triste.


Un après-midi où j’étais seul à la maison je suis allé dans sa chambre et dans son lit pour sentir son odeur. Elle avait oublié une culotte sale sur son lit. J’ai mis mon nez dessus et là, j’ai eu une érection et j’ai commencé de me toucher puis de me frotter avec sa culotte. J’ai eu ma première éjaculation. Je ne savais pas ce qui m’arrivait sauf que c’était un plaisir immense.

J’ai commencé à me branler tous les jours (je ne connaissais pas ce mot à l’époque), j’ai aussi commencé à regarder des sites pornos et à échanger des revues avec les copains. Le sexe a pris une place considérable dans ma vie, mais malheureusement sans partenaires.


Quelques années plus tard, j’avais 16 ans et ma queue avait pris sa taille d’adulte, j’ai repensé à ma mère et comme cette culotte m’avait provoqué autant de plaisir, j’ai ouvert la commode ou ma mère rangeait ses sous-vêtements. En farfouillant, j’ai trouvé des jouets de toutes sortes et des cassettes vidéo sans titres.


Je suis descendu au salon avec mes trouvailles et j’ai mis une première cassette dans le lecteur.

Et là, j’ai oublié de respirer … Ma mère, nue, couchée sur un lit, les jambes écartée, une main s’agitant entre ses jambes. Une voix féminine dit : « continue, tu es tellement belle quand tu te branles. Ma mère lui répond oui c’est bon, mais c’est encore meilleur quand tu me suces et que tu me baises ». La voix lui dit « Ne t’inquiète pas, je vais te sucer partout et te remplir la chatte et le cul tout à l’heure, mais pour l’instant continue … »


Je bandais a en avoir mal lorsque j’entends la porte et ma mère qui entre. Je n’ai pas le temps d’éteindre la vidéo ni de remettre ma queue dans mon slip. Ma mère est là, bouche bée, les yeux écarquillés.


La vidéo continue, mais maintenant la voix est devenue une femme magnifique, rousse, la chatte épilée, qui s’approche de ma mère. Elle lui dit : « Maintenant, c’est François qui film, si il arrive à tenir la caméra avec la trique qu’il en tient » et elle plonge entre ses cuisses et suce alternativement la chatte et le cul de ma mère. Maintenant une voix masculine dit « Vous êtes vraiment des belles salopes, maintenant vous allez vous mettre en 69 et vous bouffer vos chattes et vos culs de grosses cochonnes »

J’avais ma main sur ma queue et ma mère était toujours rigidifiée et silencieuse, puis soudain elle se précipite vers la vidéo pour l’arrêter. Je suis plus rapide qu’elle et je l’empêche de presser le bouton. Je la repousse jusqu’au canapé.

La vidéo continue, maintenant elles s’enfilent mutuellement des godes dans la chatte et grognent de plaisir, la rousse enfile un doigt dans le cul de ma mère.


C’en est trop et j’éjacule sur le tapis. Ma mère toujours silencieuse à les yeux fixés sur la vidéo et respire de plus en plus vite…

La belle rousse a maintenant enfilé le gode dans le cul de maman qui gémit. François dit : « Je mets la caméra sur un pied et j’arrive ». Un homme d’environ 30 ans, la queue bandée en dehors de son pantalon arrive et ma mère le prend dans sa bouche. Après 30 secondes il jouit dans sa bouche.


Maman se caresse et je m’approche d’elle, ma queue de nouveau en pleine érection. Soudain elle me regarde et me dit « Non ça ne va pas du tout, va te coucher » Elle se lève et cette fois je ne suis pas assez rapide, elle arrête la vidéo et sort la cassette. Elle s’en va dans sa chambre et ferme la porte à clé. J’ai beau appeler, taper sur la porte, elle ne m’ouvre pas. Je lui crie que j’ai encore cinq cassettes, mais pas de réponse.


Je vais dans ma chambre et je me branle, Je m’endore avec pleins de projets pour le lendemain.

Diffuse en direct !
Regarder son live