Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 42 593 fois
  • 114 J'aime
  • 1 Commentaire

Ma mère... Ma chienne

Chapitre 2

Inceste

L’après-midi, a été très bizarre, je dois l’avouer. Nous étions comme en effervescence... remplis par le désire de faire l’amour, de se toucher, de s’embrasser encore et encore mais personne n’osait faire le premier pas... Je crois que la culpabilité avait repris un peu de place jusqu’au moment où... Ma mère, en passant près de moi alors que j’étais assis à table, à manger, déposa sur ma tête un baiser. J’ai alors très naturellement levé la main et l’ai déposé sur le bas de ses hanches... ou le haut de ses fesses! Elle s’arrêta sur place... et me regarda dans les yeux avec un sourire tandis que ma main glissa sur ses fesses... ça y est, je crois que le jeu à vraiment commencé à ce moment précis. Elle me dit " Tu es un coquin, toi... et bien plus que je ne l’imaginais!!" "ah bon tu t’imaginais des choses à propos de moi? " Rien de ce genre là... c’est justement pour ça que je suis si surprise!" "Et alors... tu aimes ce que tu vois chez ton fils?" ma main caressait ses fesses avec de plus en plus d’insistance... "hummm oui, j’en ai bien l’impression!!" me répondit-elle avec un clin d’oeil. A mon tour, je sourie. J’ai attrapé alors son bras avec mon autre main le tira vers moi pour qu’elle se penche et que nos bouches se rejoignent. Nos langues immédiatement se sont entremêlées et ma main passa sous sa jupe courte, se qui engendra dans mon coeur une sorte de défibrillation cardiaque... Mon coeur à nouveau s’emballait et tandis que ma main s’agitait sur ses fesses, elle me dit "attends... viens avec moi". Je l’ai suivi jusque dans sa chambre, elle se tourna vers moi et ouvrit son chemisier qui était déjà bien décolleté, le fît tomber à terre et ouvrit sa jupe qu’elle laissa tomber sur ses chaussures à talon... (elle ne porte que des chaussures à talon!) Mais de la voir nue avec ce simple petit triangle de tissu devant moi, sa jupe au sol et montée sur ses escarpins m’excita très fortement! Je restais là... bouche bée devant le spectacle magnifique que m’offrait ma mère. Elle s’approcha de moi, un sourire au coin des lèvres et se colla contre moi, j’étais encore habillé! Elle enleva mon tee shirt et baissa mon jeans et s’agenouillant et resta devant mon sexe dressé et comprimé dans mon boxer et me dit " woaw ça m’excite vraiment de voir l’effet que je te fais!!" Je n’ai rien trouvé à répondre que "Maman, si tu savais comme je t’aime!" "Moi aussi mon fils je t’aime très fort!" puis elle baissa mon boxer pour libérer non plus mon sexe mais ma queue car en la sortant elle s’écria "Mon dieu quelle belle queue!!!" Ses mains attrapèrent mes fesses et elle m’avala tout simplement. WOAWW j’étais soufflé par son initiative, je savais qu’à nouveau avec sa bouche experte et faite pour tailler des pipes, je n’allais pas tenir longtemps. Elle savait comment s’y prendre puisqu’elle s’arrêta brusquement en sentant mon désir et mes grognements monter et elle se releva, se retourna et alla vers son grand lit. Elle descendit son string telle une professionnelle du strip-teas et s’installa à quatre pattes sur ce lit que je n’aurais jamais imaginé un jour être aussi mien, toujours avec ses chaussures... C’est la première fois, vu mon expérience qu’une femme faisait ça pour moi... Mais là, en plus c’était ma mère!!!!


Elle tourna la tête, me regarda droit dans les yeux et dit " Tu viens mon chéri... viens me faire l’amour !" Elle me parlait comme une femme parle à son homme et j’étais maintenant son homme celui qui à nouveau allait créer l’orgasme!


L’excitation était à son comble, je me dirigea vers ce cul incroyable et posais mes mains sur ses hanches... L’excitation était telle que je tremblais... mes mains était glacées alors que son corps était brûlant et m’attendait. Je présentais ma queue à l’entrée de sa chatte et je ne sais pourquoi mais à ce moment là... j’ai ressenti une puissance tellement forte que j’ai posé une main sur sa croupe pour la cambré au maximum et je suis rentré presque d’un coup sec... elle cria et dit HOOOUUU mmmmm oui vas y mon chéri!" je n’arrivais pas à parler mais dans ma tête les pires cochonneries défilaient... Je traitais ma mère de salope qui aime se faire baiser par son fils... Mais elle l’ignorait et savourait chaque coup de queue que j’enfonçais dans sa chatte si profonde et accueillante, je ne retenais aucun coup, elle était devenu ma femelle à MOI et moi la mâle dominant. Alors que je continuais à frapper de tout mon corps contre ses fesses, ma main posée sur sa croupe tomba vers son petit trou du cul tout joli.. J’étais comme fou, j’ai mis mon pouce dans la bouche et lui introduisis directement dans le cul... ce petit cul si sexy et merveilleux qu’était celui de ma mère! Et alors qu’elle haletait sous mes coups de boutoir, cette introduction lui fît lâcher un cri si fort que j’ai cru lui avoir fait mal!!! Mais non, elle se retourna vers moi et dit "HHHHOOOOO oui mon chéri vas y encore, c’est tellement bon!!!!" Mon autre main est alors allé se dirigé directement dans ses cheveux que j’ai agrippé bien fort... je les ai tiré en arrière alors que mon pouce était toujours dans son cul et ma queue dans sa chatte et elle râla tellement fort de plaisir que je suis encore aujourd’hui persuadé que tous les voisins ce jours là nous ont entendu!! Je lâchais sa tête, elle s’écroula tandis que je continuais de la baiser le plus fort possible mais j’arrivais bel et bien à mes limites et ma jouissance explosa tandis que je lui donnais un dernier grand coup de rein rageur!!! Je restais là immobile dans sa chatte le pouce dans son cul que je retirais doucement lui laissant échapper un dernier hooouuumm de plaisir et légèrement de douleur... c’est ce qu’elle me révélera plus tard! Ses chaussures pendant nos ébats avaient quitté ses pieds et nous nous allongeâmes l’un contre l’autre afin de récupérer notre souffle et nos esprit.


Ma mère m’avoua ce jour là qu’elle n’avait jamais pris un tel plaisir avant. Je lui demanda si c’était à cause de mon pouce dans son trou délicieux...? Elle m’avoua ne jamais s’être fait sodomisée! Voilà qui me semblait bien irréel... Elle ajouta "Tu es mon fils, je veux te donner le meilleurs de moi et j’ai pris un tel plaisir malgré le fait que ce soit la première fois que quelqu’un passe par là que je n’ai pas pu te dire de l’enlever ou encore de faire attention...! tu m’as fais jouir comme jamais et avec toi je sens que je peux tout faire... J’ai aimé être prise comme une chienne par toi!" Woaw... Quelle révélation!


La soirée s’est déroulée très normalement sauf que nous nous sommes autorisés depuis cette après-midi là, d’autres attouchements que ceux d’une mère et de son fils... ceux de deux amoureux dans l’intimité.


Diffuse en direct !
Regarder son live