Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 14 840 fois
  • 41 J'aime
  • 0 Commentaire

La mère et la fille

Chapitre 2

Avec plusieurs femmes

Le lendemain de notre baise en trio avec la mère puis la fille, nous nous retrouvons aujourd’hui au même endroit. Elles arrivent toute les deux bras dessus bras dessous, comme des amies. Elles sont en petite tenue: simple string très échancré sur les fesses et avec un sac de plage. En arrivant elles m’embrassent chastement sur les joues. J’en profite pour les faire parler: il n’est pas fréquent de rencontrer une mère et une fille qui baisent ensemble. La raison est simple: La mère est veuve et ne s’est jamais remariée. Il a fallu qu’elle compense le manque de sexe de son mari par autre chose et l’autre chose était simplement la masturbation. Mais le temps passait et la fille devenait plus grande. Elle aussi avait des besoins qu’elle satisfaisait également par les masturbation. La mère possédait des godemichés et se faisait reluire avec ça, un jour la fille la voyant en pleine action. Elle ne disait rien, mais profitant de l’absence de sa mère, la fille trouvit le gode et voulût essayer et se faire jouir avec. C’était sans compter sur le hasard: la mère entra et elle vit que sa fille se donnait du plaisir. Elle ne savait pas trop se servir du gode et la mère sans réfléchir vint lui montrer comme faire. En réalité elle branlait tout simplement sa fille. A partir de ce moment elles prenaient l’habitude de se partager les amants ou se branler ensemble en cas de manque d’hommes disponibles.

Je comprenais enfin cette complicité mère fille.

Nous allions au même endroit que la veille. Toutefois nous nous cachons un peu pour éviter les importuns. A peine arrivées sur la dune elles étaient déjà nues et s’enlaçaient en disant tout fort on va bien baiser avec lui. J’en bandais. Je trouvais un endroit bien camouflé. Elles étendaient les serviettes de bain et se jetaient presque sur moi. J’étais le maître de la situation. Je pouvais leur demander n’importe quoi, j’étais sûr qu’elles étaient prêtes à tout.

Je n’abusais pas de la situation: je me mettais entre elles et les embrassais l’une après l’autre. Je commençais par la fille qui répondait bien et ensuite à la mère. Ensuite je leur mettais une main au con. elles ouvraient toutes les deux les jambes pour me permettre de les branler. Je pouvais voir la jouissance arriver sur leur visage. Je bandais comme un âne. Je leur demandais de venir me sucer toutes les deux ensemble.Elles venaient et se disputaient presque la possession de ma bite. Je les voyais la langue tendue vers mon gland. Finalement c’est la fille qui me suçait la queue. La mère s’occupait de mes couilles et de mon cul dans lequel elle mettait trois doigts. Ces doigts rentraient et sortaient de moi comme si j’étais enculé. Je ne résistais pas beaucoup à leurs caresses. Je jouissais et comme la veille, mère et fille se disputaient le sperme.

Je débandais: elles voulaient encore jouir et pour cela elle se branlaient mutuellement. Mais à un moment la mère sortait du sac de plage son godemiché et celui de sa fille. Elles se faisait carrément l’amour, comme deux gouines. Leur jouissance venait plus vite que prévu. Elles faisaient un 69, jouissaient encore et me regardaient me branler. Je cessais pour ne pas jouir dans le vide. La question était laquelle prendre d’abord? La question était vite réglée: la fille venait à moi et me demandait de la baiser, la mère lui disait qu’elle avait raison de baiser en premier: elle aurait encore plus de plaisir, puisqu’elle se baiserait avec son gode. La fille m’enjambait et elle s’embrochait sur ma bite et assurait tous les mouvements. Je voyais ses seins tressauter au rythme de la baise. Elle était mise de telle façon qu’elle se masturbait aussi.

A coté la mère nous regardait faire et donnait son avis sur les positions, tout en se faisant l’amour. Elle jouissait en même temps que nous. je sentais autour de ma bite les spasmes de la fille et je les voyais sur le con de la mère.

Comme la veille elle m’excitaient pour me faire bander. Elles y arrivaient en se mettant leur gode et les agitant dans le con pour la fille et le cul pour la mère. Bien sur je bandais à nouveau. La mère venait sur moi et offrait son sexe pour que j’y entre. Mon intention étais bien de la lui

mettre pas forcément comme elle l’avait choisi. Je voulais la baiser par le coté. Ma bite rentrerait peut être moins, mais le con serait très serré Elle acceptait ma demande et couchés nous baisions comme des bêtes. La fille se faisait l’amour, et comme la veille criait: je jojiiiiiis

Au fond du sac de plage, prévoyantes les deux femmes avaient porté de quoi nous restaurer. En autre il y avait des bananes. Je voyais venir la chose. La fille commençait à se mettre la banane épluchée dans le con et me demandai de venir lui manger le fruit entre ses jambes je devais la manger pour que je la finisse sur son con. Bien sur elle jouissait encore. Pour la mère c’était presque pareil: elle mettait la banane dans sa bouche et nous devions nous embrasser jusqu’à ce que nos lèvres soient l’une contre l’autre. elle en profitait pour: me branler en se branlant.

Ces deux femmes ont le feu au cul. Et lâchement j’en profitais. Demain nous devons nous revoir.

Pourtant demain je n’ai rendez vous qu’avec la fille. Je sais que seule elle doit être encore plus vicieuse que sa mère

Diffuse en direct !
Regarder son live