Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 40 589 fois
  • 72 J'aime
  • 1 Commentaire

la mere...les filles ... la mere....

Chapitre 1

Trash

J’ai remarqué que le fait de mettre en page un récit réel exorcise et apaise ma mémoire, et lorsque je relis celui-ci je me demande si ce fait a bien existé … et pourtant …si !! Tout comme celui qui va suivre, caché tout au fond de moi, peut être parce que c’était mon premier adultère ….

Annie avait vingt ans et moi vingt deux lorsque nous nous sommes mariés, amoureux fou, je ne regardais pas les autre femmes, jusqu’au jour ou Annie m’a dite une phrase qui a résonné en moi comme un coup de tonnerre …

  - Chéri, tu peu avoir toutes les femmes que tu veux ….

Cela a immédiatement réveillé en moi le chasseur qui sommeillait …je me suis mis à tester mon pouvoir de séduction, déjà que l’on m’avait dit que mes yeux parlaient pour moi ….mon dévolus s’est porté sur une femme, une vielle d’au moins trente ans !!! car en plus a vingt ans je n’imaginais pas baiser avec une femme de trente ans !!! Et l’on s’aperçoit qu’au fil des années cette impression recule automatiquement.

Donc marié depuis a peine un an nous avions, Annie et moi, trouvé un appartement dans une petite rue, tous les jours, après déjeuné une femme passait devant chez nous accompagnant a l’école ses deux filles, cela coïncidait avec mon départ au boulot, je me suis donc mis à la détailler, une grande brune aux cheveux courts, fine et jolie, je la fixais en lui souriant , elle répondait de plus en plus a mes sourires, se retournant même sur moi ….

mais comment aller plus loin ??....

Hé bien cela c’est fait tout seul… un après midi, je circulais sur une petite route de campagne que je prenais tous les jours, sur le bas coté, je vois une voiture stationnée, une femme est appuyée sur la portière habillée d’une jupe assez courte a fleurs et d’un chemisier, le tout très aérien, rafraichissant … c’est elle ….elle me fait signe d’arrêter,

  - Haa !! C’est vous dieu soit loué, vous me reconnaissez ??Je m’appelle Sophie je suis en panne, pouvez vous m’aider ??

  - Avec plaisir, si je peu y faire quelque chose ….vous pouvez ouvrir le capot ??

Elle s’assoie sans chercher à retenir sa jupe … j’ai sous les yeux deux belles cuisses…je vais voir sous le capot, a première vue, je ne vois rien…je reviens a la portière pour lui demander comment çà c’est passé, et là je lui parle, mais c’est sa petite culotte blanche que je fixe … elle sait que je vois, mais ne fait rien pour rectifier sa position…

  - Heu… essayez de démarrer s’il vous plait ….

Elle tourne la clé de contact, le moteur bafouille mais ne démarre pas …je

Reviens sous le capot et là je vois deux fils de bougies débranchés …je les remets en place, bizarre qu’ile se soient débranchés tout seul !!

  - Essayez encore ….

Et là, le moteur ronronne !!!Je reviens à la portière... elle à une jambe en dehors de la voiture … les cuisses ouvertes, mais la culotte a disparue… remplacée par un triangle de poils bruns, je réussis à remonter mon regard vers le sien…elle me fixe …et me dit tout naturellement :

  - J’ai envie ….

Aucun son ne sort de ma bouche, mais je bande !!!

Je réfléchis a toute vitesse, sa voiture est garée devant une entrée de pré, bien isolé des regards … j’ai une couverture dans mon coffre … en deux enjambées j’y suis, je m’en saisis et lui dit simplement

  - Vient…

Je lance la couverture a plat sur l’herbe, je me mets a genoux dessus… elle aussi, puis, se laisse tomber les bras ouverts, offerte, désirable …. Je me penche sur son visage ses lèvres s’entrouvrent, nos langues et nos salives se mélangent, une de mes mains se pose sur un sein très ferme, le téton durcit sous mes doigts, le soutien gorge est très léger …. Je redescends ma main sous le chemisier qui n’est pas entré dans la jupe, pour bousculer le soutient gorge et saisir a main nue ce sein attirant…

Je passe un genou entre les siens ; les jambes s’écartent… alors je délaisse le sien pour poser la main à plat sur sa motte gonflée, sa chatte est brulante sous le tissu léger …. Doucement je passe sous l’élastique pour fouiner dans la toison drue, les lèvres sont gonflées et entrouvertes, aucune résistance quand deux doigts passent entre, elle est inondée, je la branle un moment je fais glisser de la mouille sur le clitoris, lui aussi bande …. je le caresse

  - Haaaaa… Ouiiiii, çà fait du bien…..

Puis elle se ressaisie …

  - Attend, je vais t’expliquer … voilà, mon mari est ingénieur, il préfère son travail a ses deux filles et a moi...Il vient de décrocher un contrat de cinq ans à Kourou, en Guyane ….nous partons dans trois jours...la vie là bas me fait peur, et j’ai décidé de m’offrir un dernier moment de plaisir... et c’est toi que j’ai choisis pou cela, je crois que je ne te suis pas indifférente ???

  - Tu m’attire énormément … mais c’est la première fois que je vais tromper ma femme …

  - Si tu refuse, je comprendrais …

Pour toute réponse je descends entre ses cuisses pour lui enlever ce qui me cache sa chatte, elle soulève le bassin pour faciliter la chose, je pose ma bouche sur sa vulve … son odeur de brune me fait chavirer, goulument je lui lèche l’abricot, j’ai de la cyprine jusqu’au nez !!!

  - Ouiiiii Haaaaa, je veux te sucer moi aussi …

Je la délaisse un instant pour me dessaper, ma queue est au garde a vous, je lui présente a hauteur de sa bouche puis je m’allonge a nouveau sur elle, un soixante neuf torride s’engage, je lui enfonce ma bitte au plus loin dans la gorge, tandis que j’ai mon nez sur son petit trou qui se serre et se desserre…. Elle jouie presque silencieusement vu qu’elle est bâillonnée par mon dard… moi, j’ai de la peine à rester sur sa fente tellement elle remue du bassin, je reconnais qu’elle a plus d’expérience qu’Annie pour sucer car ma bitte se raidie et donne des coups dans sa bouche tandis que je lui remplie la gorge de sperme ….

Je me retourne, des filets coulent sur son menton, elle sourie et me tend les bras, à nouveau je suis allongé sur elle mais dans le bon sens cette fois, du moins pour la pénétrer …. elle relève ses genoux, mon gland frotte sur son mont de vénus, glisse lentement vers le bas et tout naturellement trouve la faille du vagin bouillant

  - Ouiiiii va y !!! Enfonce là jusqu’au fond…. elle est bonne, baise moi bien….

Elle se démène en donnant des coups de reins violents à ma rencontre nos pubis s’entrechoquent, elle baise comme une affamée de sexe, je ne vais pas tenir longtemps a ce régime là !!!! J’ai peur de jouir avant elle ….mes poils sont mouillés, c’est une sacrée baiseuse !!!!

  - Hoooooo, je viens …..Je te remplie la chatte … tiennnnnn

  - Ouiiiiiiiiii, je sens les giclées !!!! Hoooooo que c’est booooonnnnnnn….. Je Jouiiiiii !!!!!

Épuisée mais heureuse elle est partie, je ne l’est pas revue, j’ai eu sur le moment du remords, mais le plaisir efface tout ….

Cinq ans plus tard….je me suis fait opérer d’ un truc bénin , mais qui m’a valus un mois de convalescence ….après la première semaine, je me sentais d’attaque pour aller faire un tour en deux chevaux, qui me servais pour aller bosser, un après midi je prend un chemin le long d’un canal, il fait très chaud, arrivé a une intersection je décide de m’arrêter a l’ombre, là encore je prend ma couverture, je ne sais plus si c’était la même !!! Je la pose au bord de l’eau et m’allonge, tout à coup j’entends des rires de filles, je ne bouge pas …

  - Bonjours !!Vous pêchez ???

Je me redresse, deux jeunes filles très mignonnes ma fois !!!

  - Non !! Mais j’aimerais bien …..Pêcher ….

Elles rient aux éclats et s’approchent de moi …

  - Vous êtes d’ici ??

  - Non, mais je n’habite pas loin ….

  - on peut rester un moment avec vous ?? Nous habitons chez notre grand- mère au hameau juste à coté, pour être tranquille !! C’est tranquille !!! Çà nous change d’où nous étions avant ….

  - Ha ?? Et ou étiez-vous avant ???

  - Nous arrivons de la Guyane, notre père y était pour cinq ans. !!!

J’ai l’impression de rêver tout éveillé …..Serais-ce … les filles de …..Non, ce n’est pas possible ….et pourtant si je fais un calcul rapide, c’est possible!!! Elles pourraient avoir dix huit dix neuf ans ….

  - C’était bien là bas ???

  - Affreux !! Nous avons passé cinq ans sans pouvoir sortir, nous étions mal vus par les noirs, et c’était très dangereux, nous avions une belle maison avec piscine et serviteurs, mais çà ne fait pas tout !! Ici au moins nous sommes libres !!! Mais nos parents viennent de se séparer, ma mère n’en pouvait plus!!!

  - Et votre mère elle est ou ….

  - Elle travaille à l’accueil du super marché, elle nous rejoint le soir chez mamie ….

  - Et… vos prénoms ??

  - Moi, je suis la plus vielle, je m’appelle Katie,

  - Et moi Katia !! Elle est la plus vielle !! Mais pas de beaucoup !! Nous avons dix mois de différence !! Notre père n’a pas assumé !!!!

  - Enchanté !! Moi c’est Georges ….

Là, je viens de prendre une claque … c’est les deux gamines que je voyais passer tous les jours …. et dont j’ai baisé la mère ….

Nous avons papotés pendant un bon moment, elles respirent la joie de vivre très rigolotes !!

  - Bon ce n’est pas tout mais il faut que j’y aille !!

  - Vous revenez demain Georges ???

  - Heuuu… non… oui, je ne sais pas ….peut être s’il fait beau !!!

Intrigué le lendemain j’y suis revenu, elles sont vite arrivées, toujours de bonne humeur !!

  - Ça vous dérange si on va un peu plus loin … on ne voudrait pas que les gens du village nous voient, les ragots sont tellement vite arrivés ….

  - Pas de problèmes !! Montez, nous allons revenir sur le bord du canal ….

Nous avons trouvés un petit coin chouette, j’ai étendus la couverture, un peu serrés a trois mais sans arrière pensées … bien que … au bout d’un moment je n’étais pas prive de voir les petites culottes ainsi que quelques poils qui dépassaient … elles faisaient les folles et se chamaillaient, quelquefois la robe passait sur la tête, je voyais jusqu’au nombril !!! leurs petits seins qui bougeaient, J’étais quand même gêné ….mais il y en a un qui n’est pas de bois…. et un peu a l’étroit dans mon short…. je me suis mis a plat ventre !!!! De voir ces petites chattes serrées sous la bande de tissu, ces petits cul étroits … le faisaient elles exprès ???

Je l’ai sus le lendemain ….même endroit même heure …comme la veille leurs jeux ont repris, et d’un coup, elles se sont éloignées … çà parlait beaucoup a voix basse … beaucoup de gestes …. J’étais au milieu de la couverture les mains sous ma tête, une herbe entre les dents, je regardais les feuilles et les oiseaux… Katie et Katia sont venues chacune d’un coté de moi … elles ont posées leurs têtes sur ma poitrine … une main sur mon estomac, leurs genoux repliés laissaient descendre la robe au bas des cuisses … voyant que je ne bougeais pas elles ont chacune pris une de mes mains pour les poser sur leurs poitrines …. instantanément je me suis mis a bander, j’ai empoigné et malaxé les jeunes seins, tout chauds, bien ronds ….

Leurs mains à elles ont commencées une ronde de plus en plus large, pour finir sur ma bosse de mon short, aucun mot échangé, elles respiraient profondément, leurs poitrines se soulevaient beaucoup, surement stressées … comme moi !!!

  - Georges …

  - Oui ??

  - Tu as compris ce que nous voulons ???

  - Heuuu…. Non ….

  - Menteur !!!!... tu voudrais bien nous faire l’amour … ???

  - Vous estes folles ??? Voyons, réfléchissez ….

  - C’est tout réfléchis, tu en a envie, tu bande !!Aller !! fait de nous deux des femmes !!!

  - Haaaaa !! Parce que, en plus, vous estes vierges ???

  - Hé oui … Ce n’est pas en Guyane que nous pouvions faire çà !!! Et ici il n’y a que des ploucs !!!

  - Désolé, mais je n’ai pas de capotes ….

  - Mauvaise excuse !! De toute façon, nous avons fauchées des pilules à maman!!!

Katia se lève et vient à cheval sur mon torse ? Relève le bord de sa robe et recouvre ma tête, pendant que Katie ouvre mon short, et libère ma queue qui ne ment pas, elle a envie de baiser ces deux petites effrontées.

Une petite bouche avale mon gland, manquant de pratique, elle serre un peu trop les dents, alors le mâle se réveille ….

Je passe mes mains sous ce petit cul pour le porter a hauteur de ma bouche, Katia se soulève un peu pour écarter le slip humide, mes lèvres font ventouse sur les siennes, ma langue s’insinue au plus profond de la vulve aux lèvres a peine formées, provoquant l’étonnement de la vierge… j’en profite aussi pour entrer un doigt dans ce fourreau étroit… pas de doutes, l’hymen est bien là ….

  - Houaaaaa …. Que c’est boooooonnn !!!Katie !! Je meurs !!!! Ouiiiii !!! C’est çà !! Je Jouiiiiii

Le jet de sa première cyprine coule dans ma bouche ….je me délecte de ce nectar….

  - Vient !!! Prend ma place … n’est ce pas elle peut ???

  - Ho oui !! Au point ou nous en sommes ….

  - Tu va voir comme c’est bon une bitte !!!

Vite fait elles échangent leurs places !!! Mais Katie a pris le temps d’enlever sa petite culotte et comme sa sœur elle pose sa motte sur ma bouche encore maculée des sécrétions de l’autre chatte, là, aussi j’exécute une petite vérification gynécologique …. et de deux !!!

Elle mouille autant que la grande !! Et apprécie aussi ma langue, par contre l’ainée suce mieux, je ne sens pas les dents raboter mon gland, je pense que c’est elle qui va avoir droit a mon sperme …. d’ailleurs…

  - Attention Katie je vais … Haaaaaaaa, trop tard … je Jouiiiiii

Hé bien la petite ne s’est pas dégonflée, elle ne s’est pas retirée toute ma liqueur est avalée…

Par cotre Katie n’a pas joui, elle se soulève, Ha !! Je respire un peu mieux !!

Je pensais m’en tirer comme çà, mais elles ne perdent pas le nord !!

  - Bon, Katie tu veux commencer ??

  - Non, non !! Toi, vas-y la première …

  - Comme tu veux, mais ne te dégonfle pas après !!!

Décontractée et résolue Katia s’allonge, enlève sa petite culotte, comme une grande replie les genoux ? Son petit con baille ….

  - Voilà Georges je suis prête ….

Bon dieu !! J’ai un peu la trouille … mais elle est si bien décidée ….

  - Tu ne le regretteras pas ???

  - J’aurais du regret si tu ne le fais pas … aller viens….baise moi ….

Je finis de me déshabiller, je m’agenouille devant cette chatte minuscule ….la queue a la main, un long moment je frotte les lèvres entrouvertes, la jeune fille souffle et ferme les yeux

  - Va-y !! Maintenant n’ai pas peur ….

Alors, j’y vais, je mouille mon gland avec ma salive, et je pousse … elle ouvre la bouche en grand retenant sa respiration … voilà... J’entre …il est là …et, c’est elle qui s’empale en poussant un grand cri

  - Ouiiiii !!!! Aieeeee !!!!! Çà y est !!!! Il est rentré !!!! Katie !!! Je ne suis plus pucelle !!! Tu va voir !! C’est booooonnnnnnn… va y Georges, baise moi maintenant, fait moi jouir avec ta bitte je n’en reviens pas d’avoir un si gros truc dans le ventre !!!!Mais c’est boooooonnn

La petite n’en perd pas une goute elle est tout prés ….et regarde ma queue…

Je prends appuis sur mes mains, mon piston entre et sort plein de mouille avec un petit filet de sang, j’accélère ….

  - Hoooo Ouiiiii, je meurs de bonheur !!! Que c’est bon de baiser !!!! Oui, oui, oui !!! Çà vient …Haaaaaaaa çà coule ….décharge moi dans la chatte je veux savoir ce que çà fait …..

  - Ouiiiii, tieeeeennn…. voilà prend çàaaaa !!!!!

Je sens nos jus qui coulent, il n’y a plus de place même pour mon foutre !!!!

Lentement je me retire aussitôt les lèvres reprennent leurs places, seul les poils souillés de mouille et de sperme, attestent qu’elle vient de baiser.

  - Aller Katie !! A ton tour, tu va voir c’est super !!!!

  - Je préfère ne pas voir …

  - Alors a quatre pattes !!!

  - Oui, c’est çà …je préfère ….

Elle n’en mène pas large !!! Mais prend très bien la position, la tête a terre, les fesses bien hautes son abricot est bien en saillie … çà me fait bander encore plus !!!

Sa sœur la réconforte en lui caressant les cheveux, moi je m’avance, j’écarte de deux doigts son petit réceptacle, le trou est encore plus réduit que l’autre…. Je passe un doigt elle mouille bien… mon gland est bien centré, je la prends aux hanches et l’amène sur moi lentement …. c’est impressionnant de voir s’élargir les chairs, doucement le jeune con avale ma bitte, tout comme pour sa sœur je m’arrête au point crucial ….

  - Tu me dis si tu te sens prête ???

Et avant qu’elle n’ait ouvert la bouche, je pousse un grand coup … la membrane cède sous l’impact, ma bitte est entrée au trois quarts…

  - Aiiiieeee … hoooooo !! Ouiiiii !! C’est booooonnnnnnn, Haaaaa…. c’est drôle ce truc … çà frotte partout …. Çà fait du biennnn !! Va y a font...Enfonce tout ….ouiii, c’est long... çà touche au font de mon ventre …

  - Oui, tu va voir quand il va décharger … çà fait du bien ….mes couilles viennent frapper la motte de plus en plus fort, je ne cherche pas a me retenir quand je sens la purée monter

  - Voilà Katie … je Jouiiiiii, Hoooooo… petites cochonnes vous m’avez vidée les couilles !!!!

J’ai le gland en compote !!! Elles sont ravies de leur nouveau statut de femme, le lendemain elles ne sont pas revenues, et c’est mieux comme çà ….

Par contre je suis allé voir au super marché …c’est bien elle … Sophie, cinq ans de plus lui vont bien ….elle parle avec des clients et s’arrête net lorsqu’elle me voit ….un sourire, un petit signe …..J’attends, nous avons parlés…..le lendemain je lui enlevais à nouveau sa petite culotte, pendant qu’elle me racontait son calvaire et celui, de ses filles

  - Elles ont beaucoup changé depuis quelques jours, l’air de la campagne leurs a fait le plus grand bien !!!!!!

Je l’ai baisée pendant quelques semaines et puis elle a trouvé un mec et j’ai pus me consacrer a nouveau a Annie !!!!! Peu après nous nous sommes lancés dans l’échangisme, jusqu’à maintenant !!!!!!

Diffuse en direct !
Regarder son live