Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 2 831 fois
  • 4 J'aime
  • 0 Commentaire

La Mere de Mon ex.

Chapitre 1

Hétéro

e souhaite vous raconter une histoire qui m’est arrivée il y a quelques temps.


Durant 2 ans, je suis sorti aves une fille dont j’étais très amoureux mais durant ces 2 années, j’étais aussi attiré par sa mère. Cette dernière dégageait une sensualité qui me rendait fou. Durant ces 2 années, je me contentais de fantasmer sur elle, quand j’en avais la possibilité, je partais discretement à l’exploration des ses sous-vêtements. Cela ne me suffisait pas mais je ne voulais pas prendre de risque et perdre ùa petite amie à cause de mon attrait pour sa mère.


Après 2 ans, nous nous sommes séparés et plus jamis revu. Par contre, lors d’une soirée, j’ai eu la chance de croiser sa mère. Elle se trouvait seule et est venue directement vers moi. Ma surprise fut énorme et cette appartion me plongea immédiatement vers mes fantasmes. Nous discutions longuement à propos du passé et de ma nouvelle vie. Tout au long de cette discussin, je la sentais se détendre et être plus proche de moi. Je brulais d’envie de luia vouer mon attrait mais ma timidité et les 20 ans nous séparant m’en empéchaient.


Elle portait une robe d’été, boutonnée sur l’avant. Sa poitrine se dressait vers moi. Etant donné que j’avais eu auparavant de voir et toucher ses sous-vêtements lors de mes explorations, je savais qu’elle portait du 100 bonnet D.


Il n’y avait plus que quelques centimètres qui nous séparaient. Subitement, elle me dit qu’elle doit aller aux toilettes, après m’avoir fait un clin d’oeil, elle me tourne le dos et se dirige vers les toilettes. Je la vois disparaître et me pose des questions. Considérant que je n’ai rien à perdre, je la suis à quelques mètres et rentre dans les toilettes. Je vois ces portes, allignés, dans laquelle est-elle, j’entends que plusieurs sont occupées, je me décide d’attendre qu’elle sorte. La voilà enfin, nos regards se croisent, je me dirige vers et sans qu’elle ai le temps de sortirde sa cabine, je me mets au tarvers de la porte, la pousse vers l’intérieur et ferme la porte derrière nous. Après un moment de surprise, elle porte ses lèvres aux miennes, progressivement nos langues se mélangent et nous entamons un baiser passionné. Je la pousse contre une des parrois, ma main droite remonte tout doucement le long de sa cuisse, de ma main gauche, je caresse sa joue, je descend vers ses épaules et éffleure ses seins. Ces derniers ont toujours eu un attrait incroyable vers moi et je me décide à m’en occuper, ma main droite qui se rapprochait de sa petite cullote s’occupe maintenant des boutons de ra robe. Je la déboutonne tout doucement, je veux profiter du pectacle. Maintenant, les 4 boutons du haut de sa robe sont détachés, je vois ses seins incroyablement gros et gonflés par son soutien gorge de couleur bleu.


Je ne peux m’empêcher de poser mes lèvres sur son soutien, je la vois basculers a tête vers l’arrière. Au travers de la dentelle, je mordille ses tétons, mes mains libèrent ses seins et me font découvrir bien en chair le spectacle de mes fantasmes, je les prens à pleine main, je les presse, les lèche, les mordille, les suces, je suis comblé. Ses soupirs se font de plus en plus pressant, ma main droite redescends vers ses cuisses et remonte le bas de sa robe, je la remonte à hauteur de sa taille et découvre son slip de couleur bleu assorti à son soutien. Elle est fabuleusement exitante, je glisse mes doigts sous son slip, ses poils sont humides, je découvre son clitoris, j’efonce un puis deux doigts dans son intimité. Elle déboutonne mon jeans et sort mon sexe de mon caleçon, elle prend l’initiative et m’assied sur la cuvette, je la vois debout devant moi, les seins à l’air et la robe au dessus de la taille, elle écarte son sexe, en profite pour porter ses doigts à son sexe et vient s’empaler sur mon sexe.


C’est elle qui imprime la cadence, ses ses soupirs sont de plus en plus audibles et on pourrait nous entendre mais nous nous en foutons et continons, mes mains explorent sa poitrine et ses fesses, elle est vraiment exitante cette femme. Son sexe est de plus en plus humide à chaque pénétration, j’entends son humidité, elle porte sa main à son clitoris et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, explose de plaisir, elle me regarde, s’excuse de sa rapidité. Elle est heureuse et confuse à la fois. Elle se retire, s’ccroupit et me termien en me faisant une fellation du tonnere. A mon tour, j’explose dans sa bouche, elle avale tout ce qu’elle peut, se redresse et m’embrasse en me faisant partager mon sperme qui restait dans sa bouche. Nous nous essuions, avant de se quitter, je lui demande une dernière faveur qui de garder sa petite culloteafin de garder son odeur auprès de moi. Elle accepte, je renifle la culotte, la mets dans ma poche et nous nous rhabillons. Nous nous quittons en nous promettant de nosu revoir. Aujourd’hui, j’ai toujours cette culotte auprès de moi.


L Log

Diffuse en direct !
Regarder son live