Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 10 639 fois
  • 101 J'aime
  • 5 Commentaires

Ma mère, mon initiatrice.

Chapitre 2

Lesbienne

La relation avec ma mère dure depuis quelques mois, mais je n’ai pas rompu avec mon copain, avec qui je passe une nuit de temps en temps. Comme cela arrive de moins en moins souvent, et que je suis de moins en moins demandeuse, il commence à s’inquiéter mais j’essaye de le rassurer en lui disant qu’en ce moment, je pense beaucoup à mes études.

Sarah, de temps en temps, m’invite à déjeuner à la « Rotonde » à Montparnasse, juste à coté de mon lycée et me raccompagne après déjeuner à la porte de celui-ci.

Un après midi, alors que je n’ai pas cours, elle m’invite à passer l’après midi chez Clothilde, ce que j’accepte, puisque je serais seule à la maison, maman travaille.

Arrivées chez elle, Sarah commence à m’embrasser et à me caresser la poitrine, je me laisse allonger sur son lit en sachant très bien que nous allons faire l’amour comme nous le faisons souvent, mais là, elle me dit qu’elle et Clothilde sont bisexuelles et qu’elles aiment baiser avec des hommes aussi bien qu’avec des femmes et aujourd’hui, elle à invité un de leurs amants pour l’après-midi, je lui répond que moi aussi j’ai un copain, mais que je n’ai jamais fait l’amour avec un autre.

La sonnette de la porte retentie, et Sarah va ouvrir, c’est son copain Mathieu qui arrive, Croyant que Clothilde serait la, il a été très étonné de me voir, visiblement, il a l’habitude de venir baiser mes deux amantes. Sarah me présente et comme nous avions déjà commencé, il se joint à nous sans poser de question.

Sarah le prévient que je n’ai pas l’habitude avec les hommes et que je n’ai eu qu’un amant. Il commence à me caresser, et Sarah m’embrasse sur la bouche en introduisant sa langue à la recherche de la mienne.

Doucement, les baisers sur mon corps me donne envie, et lentement mes jambes s’écartent pour laisser la tète de Mathieu me sucer le clitoris et l’anus.

Sous leur caresses, je ne tarde pas à jouir une première fois, et j’envoi un jet de mouille dans la figure de Mathieu Sarah quitte ma bouche, et je me tourne sans que la bouche de Mathieu quitte mon sexe, et je prends le sien dans ma bouche, Je suis dessus et Sarah avait mis un gode ceinture de moyenne taille et après m’avoir passé du gel dans mon petit trou, m’enfonce son gode en moi et dit à Mathieu, elle n’a jamais pris une bite d’homme dans son cul.

Je jouis à nouveau, je ne sais pas ce qui à déclenché ce nouvel orgasme, es ce le gode dans mon cul ou la langue sur mon clitoris, Mathieu s’allonge sur le dos et je prends sa queue pour la faire entrer en moi, je sentais bien sa grosse queue (plus grosse que celle de mon copain, sans toutefois être aussi grosse que le gode de maman). Avant que je jouisse à nouveau, Sarah m’enfonce à nouveau son gode dans mon cul. Je connaissais enfin la double pénétration avec une bite d’homme.

Puis, une fois jouis, Sarah quitta mon cul et je me retirais de la queue de Mathieu, je m’allonge à coté de lui, et celui-ci entre à nouveau sa bite en moi et de suite, je sentis la jouissance montée dans mon corps, Sarah, qui n’avait pas quitté son gode, et après avoir lubrifié le cul de Mathieu, l’enfonçât en lui.

Mathieu se laissait faire, de toute évidence, ce n’était pas la première fois et me dit à l’oreille tout en me baisant, en principe, c’est Clothilde que me baise, puis il éjacula en moi et je sentis tout son sperme inonder ma grotte.

Nous nous allongeons tous les trois l’un contre l’autre, pour récupérer un peu, Puis Mathieu entreprit de faire l’amour à Sarah, comme celle-ci n’avait pas encore jouit, il ne fallut pas beaucoup de va et vient pour jouir de tout son souffle, je m’harnachais du gode pour le mettre dans le cul de Mathieu qui n’attendait que cela.

Pour la première fois, j’enculais un mec. Notre après-midi continuait de cette même façon, jusqu’à que les uns et les autres nous n’en pouvions plus.

Mathieu se rhabillât et nous quittât en nous embrassant. Sarah et moi, nous sommes restées nues et nous étions serrées l’une contre l’autre. Nous n’avons pas entendues la porte s’ouvrir à nouveau, Clothilde rentrait de travailler et nous voyant allongées sur le lit nous dit: « je viens de croiser Mathieu à l’entrée de l’immeuble, Vous n’avez pas du vous ennuyer ».

Clothilde se déshabillât et vint dans nos bras, sans faire l’amour, et me dit, maintenant, il faut que tu nous amènes ton copain pour que nous en profitions nous aussi comme tu profites de notre amant et que ton copain fasse l’amour à ta mère.

Je quitte Clothilde et Sarah en leur disant que je vais essayer, je rentre à la maison et mon copain Marc m’attendait en parlant avec ma mère, nous nous isolons dans ma chambre, et comme il voyait que je n’avais pas très envie, Marc ne demandât ce que j’avais et pourquoi depuis un certain temps je ne lui faisais pas beaucoup l’amour.

Je lui avoue que je l’ai fait toute l’après-midi avec un homme et une femme et que le soir, je le fais avec ma mère. Au lieu de se fâcher, Marc me surpris et me dit: « Je ne savais pas que vous étiez lesbiennes et ce n’est pas pour me déplaire, J’ai souvent fantasmé sur ta mère ».

Tu sais Marc, ma mère n’est pas bi comme moi, elle a fait l’amour avec mon père, et n’a jamais recommencé avec un homme, il va falloir trouver un stratagème pour la décider.

Marc me quitte en faisant une bise à ma mère, et nous nous retrouvons seules. La soirée se passe comme toujours et je dis à ma mère que j’ais fait l’amour avec Sarah et son Copain Mathieu tout l’après-midi et que je viens de le dire à Marc, celle-ci me serre fort dans ses bras pour me consoler alors que je ne suis pas triste et lui avoue que Marc fantasme sur elle.

Quelques jours passèrent et avec Marc, nous décidons d’un rendez-vous à la maison, mais que j’aurais une ou deux heures de retard et que ma mère serait là.

Marc arrive à la maison et trouve évidemment ma mère seule, j’attends longtemps après son arrivée pour rentrer et je trouve ma mère et mon copain en train de Flirter et apparemment cela plaît beaucoup à ma mère.

Ma mère Sylvie semble surprise de me voir et veux écarter Marc, mais je leur souris et je les embrasse l’un et l’autre sur la bouche et leur dis allons dans la chambre tous les trois nous serons mieux.

En moins de temps qu’il faut pour le dire, nous nous retrouvons tout nus, et je dis à Marc d’aller doucement avec ma mère.

J’écartais les jambes de ma mère, pour lui lécher la chatte, afin de la préparer à faire l’amour, celle-ci pris sans hésiter la queue de Marc dans sa bouche, plus petite que les godes qu’elle suce d’habitude, mais depuis dix-huit ans, elle n’a pas sucé une vrai bite.

Sylvie s’allonge sur le dos, et je saisis le sexe de Marc dans ma main pour le présenter devant la chatte de ma mère et je le laisse entrer tout entier. Ma mère prit un pied comme longtemps elle n’avait pris et Marc éjacula en elle. Ma mère criait de bonheur et garda la semence de Marc en elle.

Ce jour là, je n’ai pas jouis, j’ai laissé Marc s’occuper de ma mère, afin qu’elle ait envie de recommencer soit avec Marc ou à trois.

Après le départ de Marc, j’avoue à ma mère que c’est moi qui ait monté cette situation pour qu’elle redécouvre le bonheur de faire l’amour avec un homme et lui propose d’aller tous les trois chez Clothilde et Sarah et leur amant Mathieu, afin de faire l’amour ensemble et surtout de faire gouter à Marc les joies de la bisexualité en me réservant le privilège de lui enfoncer un gode dans le cul en espérant que Mathieu prendra ma place le plus rapidement possible.

Clotilde, Sarah et Mathieu ont été très surpris de la rapidité de leur accord.

Diffuse en direct !
Regarder son live