Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 13 244 fois
  • 17 J'aime
  • 0 Commentaire

Ma mère Nicole

Chapitre 2

Trash

Voilà la suite de mes relations avec ma salope préférée. D?abord, J?ai appris que Pauline est maquée avec un jeune commercial qui a 25 ans et que le truc de la maladie du môme, c?était du bidon. On va voir si ça dure, surtout quand il va apprendre les exploits de sa cochonne d?amour. Depuis le dernier Dimanche, je me suis posé la question de savoir si c?était bien ce que je faisais avec ma mère, nicole. C?est porc et en plus, j?ai envie de la baiser de la façon la plus obscène. J?aime la voir en soumise et en salope. Je me dis que c?est une femme comme les autres, que c?est une magnifique salope et qu?elle a un beau cul et de gros seins. En plus, elle a divorcé. Mais j?ai un peu la honte mais pourquoi ne pas en profiter après tout. Je l?ai invité dans mon appart en cité pour diner tranquillement. J?ai promis que ce serait une bouffe entre mère et fils et pas comme deux obsédés. Je crois qu?elle a honte aussi de se faire tringler par son fils. Elle sonne. Je l?embrasse.

-Dis, phil, j?ai oublié de ramener les pizzas.

-Bof, t?inquiète pas ! y?a de quoi en faire une. Je te verse un truc ?

-oui, mais pas d?alcool, hein ? je rentre en voiture.

Je lui donne un verre de coca. Elle est dans la cuisine et elle prépare la bouffe. Aujourd?hui, elle a une robe complètement moche car elle veut pas que je sois tenté. Elle a coloré ses cheveux en châtains clairs. Elle a fait un effort de maquillage. Elle a sortie de la farine , le pâte et tous le fourbi pour faire une pizza. Je regarde son cul et vu que je suis un gros chaud, je pense qu?a la baiser même si elle n?est pas en pute. Je descend mon verre de rosé et je passe à la cuisine.

-merde ! Phil, mais tu fais quoi ?

-j?ai envie de masser tes gros nichons !

Je dis rien et je passe derrière elle en lui massant ses gros seins à travers la robe. Ils sont bien gros, ferme et rempli. Je la retourne. Je met mes mains entre son col et l?arrache. Les boutons du haut de la robe sautent et ses nénés sortent.. je les enlève du soutient et les suce.

-Oh non ! t?as bousillé ma robe, abruti. Lache moi. Lache?aah?aahh

Elle doit sentir ma langue sur le bout de ses tétons. Je lui dévaste tous le haut car trop en rut. Elle est torse poil. Ma bouche est sur ses lolos en train de téter comme un moutard. J?ai viré le soutient qui traine sur la table. Je la doigte aussi et je sens la mouille arriver. Je la soulève et la fout sur la table. La farine tombe et se répand sur la table. Là, j?ai envie de l?enculer et je la retourne. Elle est sur le ventre sur la table de la cuisine et son cul bien en face de moi à ma disposition.. J?ai viré son string et je commence à introduire ma grosse queue dans son anus. Ses gros lolos sont plaqués dans la farine et ils bougent dedans en suivant le rythme de mes coups de bites.

-AAAhhhh ! salaud, tu m?avais promis ! Aaaahhhh aaaahhhh

-J?en ai rien à foutre de mes promesses !

-Gross poooorcc ! aaahhhrrrrrrrr !

Ses nénés bougent toujours dans la farine sur la table, et elle a en a sur la bouche. Ma queue est grosse et elle doit avoir un peu mal. Mais, à force, ça passera. Je continue lui limer le cul. Je sens qu?elle aime ça car, malgré la douleur, elle commence à bouger avec son bassin.

-Ma robe, elle?elle est fichu?ahhhhrrh

-Tu t?en fous de ta robe, salope. Tu sens ma grosse queue ?

-Aahhrr, ouiiii !Aarrh , elle est grosse et elle me fait mal au cul?

-Hmmm ! Ca va t?entraîner. Sens la , elle va élargir ton trou pour plus tard, hmm

Voilà, je gicle dans son cul. ?a ressort et dégouline. Le sperme lui sort du cul. Elle reste un moment à plat ventre. Quand elle se relève, elle a de la farine sur les seins et la figure. On voit sur la table, les marques des lolos dans la farine.

-Aah ! Petit salaud, tu viens de me violer, je te signale !

-Fallait me dire d?arrêter et t?en avais pas vraiment envie, hein ?

— Bon, je m?en vais ! T?as pas tenu tes promesses, espèce de gros pervers.

-Hors de question, ma salope !

Je sors du chatterton et l?assoit sur une chaise. Je la met à poil et l?attache.

-Salaud, tu séquestre ta propre mère !

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

-Oui et c?est pas fini.

Je la baillonne.

-Bon, je vais faire quelques courses et tu vas attendre ici attachée.

-mmh, salaud mmmhhhhhh !

je sors, et je file chez l?épicier du coin. Ma mère est au chaud dans l?appart mais attachée, bâillonnée et à poil. Je reviens avec des bières.

-Voilà, je te vire ton baillon mais tu gueules pas et tu vas boire ces bières. Je lui enlève

-Aah. Sale porc !quelle honte.

Elle en vide quatre. Je la détache.

-Bon, je m?en vais. Ma robe est déchirée, est elle est pleine de farine. Elle tente de remonter les restes de sa robe mais elle est foutue.

-Dis donc, tu me fais pas la morale comme quoi il faut boire ou conduire ?

-et alors ?

-Et alors, tu viens de t?envoyer quatre bières je te signale. Tu vas devoir dormir ici.

-Quoi ? tu m?as piégé ! Sale taré mais tu crois que tu vas pouvoir me baiser comme une pute, hein ? tu rêves mon petit.

-Y?a qu?un lit !

-Je vais le prendre car c?est ta faute si je ne peux pas conduire. Elle s?envoie encore une bière. Elle a attachée sa robe ses hanches et elle se promène dans mon appart, les lolos à l?air. Quand elle marche, ils bougent et ça me fait bander. Elle squatte mon lit. Je vais pas prendre le canap, elle rêve.

-Dégage du lit, pervers.Si tu crois que je suis une salope, tu te goures.

-rien à foutre et je vais te baiser toute la nuit !

-Tu es fouu?ooouhhh

Mes doigts caressent sa chatte. Je lui bouffe les nichons. Ils sont pleins de farine. Je vire le reste de la robe. Je lui lèche dessous les bras, rasés. Je lui lèche son cou et son ventre. Ma langue va dans son nombril. Je lui bouffe la chatte maintenant et comme un clébard en chaleur.

-Aaahhhh, va t?en ! Va t?en aaaaahhhhhhhh, salauddddd !

-Tu veux que j?arrête ?

-Oui, fou le camp !

-d?accord.

Je me lève, la queue gonflée à bloc.

-Oooh, non non, re..reviens mon chéri, reviens je je veux..

-Tu veux quoi, putain ?

-je veux que tu me baises !

-Bon mais dis moi pardon

-Pardon, mon fils chéri , allez !

-D?accord mais la prochaine fois, je file

Je met une capote.C?est reparti. Je lui bouffe les seins et la chatte. Elle gueule de plaisir comme c?est pas possible. Je la retourne et je monte sur elle. Je l?encule à quatre patte sur le lit. Je gicle à nouveau. J?ai encore du jus et j?ai envie qu?elle me suce. J?enlève la capote et lui met mon gros boudin dans la bouche.

-Mhhhhh ! mmmmh ! elle est bonne ta grosse queue.

-Suce la bien, alors, ma salope.

Et elle le fait bien, je jouis dans sa bouche ce qui me restait de jus. Elle avale le tout. On s?endort et je profite encore deux fois des charmes de ma mère. Le lendemain, c?est la galère. Elle n?a rien à se mettre pour le travail et elle est vendeuse de fringue avec sa copine la belle salope de Pauline. Je lui passe un pull et elle file chez elle se changer. Mes voisins, un couple de réunionnais, ont tout entendu et surtout ma mère gueuler comme une truie. Ils pensent que j?ai baisé avec une pute. Hmmm, Ils n?ont pas tout à fait tort. Je compte bien faire plein de trucs avec ma belle salope préferée. Peut-être que je le raconterai.@ +


Ecrit par Filoopp@aol.com

Diffuse en direct !
Regarder son live