Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 27 921 fois
  • 86 J'aime
  • 1 Commentaire

Ma mère la pute du quartier

Chapitre 1

Hétéro

L’histoire que je vais vous raconter sur ma mère ( Marie, 52 ans blonde au yeux bleu, 1m72, 65 kilos, 100 c de tour de poitrine, et un cul qui ferai baver le pape, une chute de rein à la J-lo, sûrement dut à ses origine italienne ) et totalement vrais.

Tout commença cet été un soir de juillet vers 0h00, mon père routier était en déplacement. Nous habitons dans un immeuble, dans un quartier un peu chaud, j’étais dans ma chambre avec mon pote Jonathan (19 ans comme moi, 1m75, 74 kilos, châtain clair, yeux gris vert, se vante régulièrement de sa longue bite et d’une grosse paire de couilles ). Nous faisions une partie de ps3, ma mère était au pieu depuis un moment déjà. Puis Jo me dit « Mec: faut que j’aille pisser ». Je lui répondis « Pas de blème mec, moi je vais me coucher en partant ferme la porte à clef et fou les clefs dans la boite à lettre en bas de l’entrée… », il me dit « Ok! à plus mon pote … ». Que j’était naïf, je m’endormis assez vite et c’est ce qu’attendait Jonathan. Il était rester derrière la porte de ma chambre pour s’assurer que je dormais, et il a foncé dans celle de ma mère qu’il trouva en string et soutif brésilien noir ( string qui rentre de la chatte et le cul ) hors des draps à cause de la chaleur. Il commença par s’avancer et se foutre à poil, puis se glissa dans les draps. La chambre de mes parent se trouvait en face de la mienne, le moindre bruit me réveil instantanément, alors quand j’entendis m’a mère dire « Mmmmh tu rentres bien tard mon chéri » je me suis dit « C’est parti pour une baise bruyante !... » Ma mère n’a pas remarqué que ce n’est pas mon père mais Jo qui c’est blotti contre elle en lui doigtant l’anus dans des petit « floc floc floc » bien audible de ma chambre. Mais ce qui m’a fait sauter du lit c’est quand ma mère a dit à celui que je prenais pour mon père « Viens je vais te vidanger les couilles … », je sortis de ma chambre et entrouvris la porte de celle de ma mère. Il faisait trop sombre pour voir quelque chose, quand soudain ma mère eu une brillante idée « attend Didier je vais ouvrir la lampe de chevet … CLIC ! …. JONATHAN !! » J’étais choquer mon meilleur pote était la debout sur le lit de mes parents, tenant sa longue queue (au moins 28 cm "et une de ses pairs de couille" ) face à la bouche grande ouverte de ma mère qui devait être choquer. Et là sans que ma mère ne puisse réagir, il lui dit « SURPRISE!!…PREND CA !!! » Il lui avait enfoncer sa bite jusqu’au fond de la gorge, en lui tenant la tête il lui envoyait des coups de reins magistraux en faisant claquer ses grosse couilles contre le menton de ma mère dans des « GGGGGGGLLLLLOPPPPP GLOP GLOPGGLOPP… » jusqu’à l’éjaculation « HHHAAAA !! MARRRRRRIIIIEEE !! HAAAAAAA… JE…JE…JE JOU…JE JOUIE !!!! » Dans un dernier coup de rein il fit claquer ses couille dans la gueule de ma mère qui devait avaler « GNOUUUUFFF ?!!!! GLOORRP…HAaaa » Là je vis le regard de ma mère changer, elle poussa Jo sur le dos et s’empala sur sa bite « A MON TOUR JE VAIS TE BAISER!! » puis je fus le témoin d’une baise ahurissante:


Ma mère s’empalait tellement fort sur la bite de mon pote, que le sommier du lit défonçait le mur « BAM BAM BAM …, OUI OUI OH PUTAIN OH QUEL PIED!! OH PUTAIN CE QUE TU METS…OH JONATHAN ! » Son 100c de tour de poitrine volait dans tous les sens, puis mon pote lui dit « FOU TOI SUR LE VENTRE LE CUL RELEVER JE VAIS TE PETER LA BOITE A CACA!!! » Il commença à enculer ma mère avec de long coups de bite profond en claquant ses couilles sur sa chatte, puis il se déchaîna littéralement comme un malade jusqu’à l’orgasme « CLAC !CLAC ! CLAC FLOP FLOP !FLOP…GGAAAH !GHAAA… OH OUIIIIIII JONATHAN PLUS FORT PLUS PROFOND ! » puis des clac et l’abaissement du lit annonçait que les lattes cassaient une par une, mais ça n’arrêtait pas Jo qui enculait ma mère avec tellement de rage que ses coups de reins soulevaient ma mère qui bavait carrément de plaisir « TIENS TIENS TIENS ! RRRRRRrrr ! PREND CA MARRIIEE !! OH ET CA !! ET CA !! ET CA AUSSI !! OH…OH…OH…OH OUI HAA HA JE JE JOUIS: TIENS PRENDS CA !! SALOPE !!! OH PUTAIIINNN… »


Depuis se jour là je soupçonne ma mère de se taper d’autre pote du quartier, mais je ne les ai pas vu faire.


Je vous rappel que cette histoire et vraie, il n’y a pas de suite mais si quelqu’un veut en inventer une il peut.

Diffuse en direct !
Regarder son live