Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 10 526 fois
  • 87 J'aime
  • 3 Commentaires

mes 40 ans inoubliables

Chapitre 1

Hétéro

Cette histoire c’est déroulée au mois de mai 2011, cette année là je fêtais mes 40 ans, mon mari avait organisé une petite fête a la maison avec quelques amis. Il ne m’avait pas prévenu et ce fut une vrai surprise pour moi de voir tout le monde ce jour la. La fête bâtait son plein, je fus recouverte de cadeau, mais celui qui me fit vraiment plaisir était celui de mon mari jean. Il m’offrit un bon pour 4 massages dans un institut, il savait que j’étais tendu en ce moment et que mon corps me faisait souffrir a cause de mon travail.


Ce bon me permettait de profiter donc de 4 séances de massages et détente, je pris assez rapidement rendez vous afin de pouvoir en profiter pleinement. Les séances réservées aux rythmes de 2 par semaine allaient me permettre de me remettre d’aplomb.


Je suis mariée depuis 5 ans avec jean, et nous nous fréquentons depuis 10 ans, nous avons 1 enfant de 4 ans, et je ne l’ai jamais tromper ni même penser a le faire. Effectivement, je n’ai pas connu beaucoup d’homme dans ma vie, mais jean me comblait totalement et ma vie était radieuse a tout les niveaux. Je me présente, je me prénomme Nicole, je suis blonde, j’ai les cheveux long, les yeux bleues, quelques rondeurs a mon gout, une très belle paire de fesse bien arrondi selon mon mari et surtout une très grosse poitrine, puisque je fait du 95D. Je suis une femme disons plutôt banale, je ne suis pas un top modèle, mais d’âpres mes amies, j’ai beaucoup de charme, bien sur mon homme et ses amis reste toujours en admiration devant ma poitrine, ayant souvent droit a des propos et des blagues très salaces a ce sujet.


Le premier rendez vous, arrivait, j’étais impatiente et assez stresser par cette séance de massage. J’arrive dans l’institut, ma première surprise fut d’être accueillis par un homme, henry, la cinquantaine, cheveux grisonnant, très galant, il était habillé d’un pantalon blanc et d’une blouse blanche. Il m’indiqua l’endroit ou allait se dérouler la séance. Dans la pièce, tres bien décorée, il y avait de l’encens qui brulait et une bonne odeur de parfum, mes sentiments étaient mélangées entre la joie de profiter de ce moment de détente et l’idée de me mettre presque nue devant cette homme. Il y avait un canapé, et une table de massage, dans le coin un paravent. Il me demanda d’aller derrière celui ci et de me mettre en petite tenue, puis de venir m’allonger sur la table. Une fois installée, il ouvrit le haut de mon soutien gorge, mis de l’huile sur ses mains et commença son massage. Ses mains étaient douce et il savait vraiment ce qu’il faisait. Il massait mon dos, mes épaules et mes jambes. La séance c’est déroulée à merveille, j’étais tres détendus, je retrouvais une nouvelle jeunesse. La deuxième séance c’est déroulé exactement comme la première, mon corps me faisait vraiment souffrir de moins en moins. J’étais tres impatiente d’être a la semaine suivante. Mon mari avait vraiment trouver le cadeau idéale.


La deuxième semaine, je me dirigeais vraiment décontractée vers mon 3eme rendez vous, le soleil brillait, la chaleur, la joie m’envahissait. Je me présente a l’institut et la surprise, un jeune homme m’accueillit, il m’expliqua que henry était en vacance et qu’il était son remplaçant. Je fus prise au dépourvu, mais après tout un masseur est un masseur. Ce jeune homme ne devait pas avoir plus de 30 ans, c’était un tres beau africain, son pantalon blanc et sa blouse blanche mettait sa couleur en valeur. Il avait l’air d’être bien bâti, une tres belle peau, il se prénomme Abou. Je n’ai jamais été attirée par les hommes noirs, mais celui ci était très charmant, très courtois. On entra dans la salle de massage, il me demanda de me mettre a l’aise, je m’installa sur le ventre sur la table de massage. Il ouvrit mon soutien gorge et me le retira, il posa une petite serviette chaude sur mes fesses et me demanda d’ôter mon string. Cette demande me surpris assez, henry ne faisait pas ca, mais bon la serviette cachant mes fesses, j’exécuta sa demande. Il me dit alors que j’avais bien fait de prendre des séances de massages et détente, et me promit que j’allais ressortir d’ici tres détendu. Sa voix était douce .


Il se frotta les mains et pris de l’huile, lorsqu’il posa ses mains sur mon dos, elles étaient chaudes, mais surtout tres douce et ferme. Son massage était beaucoup plus agréable encore que henry. Assez gêner au début, ses gestes faisaient des merveilles, il me massa les épaules, puis délicatement le dos, il insistait sur les points durs comme il disait, je sentais ses mains parcourir mon corps, jusqu’ au haut de mes fesses, la ou était la serviette, il ne lésinait pas sur l’huile afin que ses mains glissent sur mon corps. Il prit ensuite possession de mes pieds et me massa, la jambe, le dessus et l’intérieur, je sentais sa main remonter de plus en plus, je sentais ses doigts remonter le long de ma jambe, jusqu’a arrivée en haut, je sentais ses doigts a quelque centimètre de mon sexe, mais il s’arrêtait a chaque fois avant. Cette sensation me transporta dans un relâchement totale de on corps, je fermais les yeux pour profiter de chaque instant. Henry savait masser, mais Abou était bien meilleur. Il en fit de même avec l’autre jambe. Apres quelques moments de ce merveilleux massage, il descendit légèrement la serviette et commença a me masser mes fesses, je fus tres surprise par ce geste, mais comme c’était vraiment tres agréable, je ne dit rien. Abou massait mes fesses , chacune avec une main, il les faisait rouler, versa de l’huile, et me les remuait dans tout les sens. Il me félicita sur le beau fessier que je possédais. Ces massages et ces mots me troublèrent, mon bas ventre était chaud et mes sens en ébullition. Je ne comprenais pas trop ce qui m’arrivait. D’habitude avec henry le massage s’arrêtait la. Mais Abou me demanda de me retourner sur le dos, ce que je fis. Il posa une petite serviette chaude sur ma poitrine sans en perdre une miette, elle ne le laissait pas insensible vu son regard, et il posa également une nouvelle serviette chaude sur mon sexe.


Abou reprit de l’huile et commença a me masser le coup, il me demanda mon âge et fut très surpris lorsque je lui annonça. Je lui expliqua que mon mari m’avait offert ces séances pour mes 40 ans que j’avais fêter 15 jours au paravent. Il m’expliqua que mon mari avait beaucoup de chance d’avoir une femme aussi belle au prêt de lui. Ces paroles me firent très plaisir. Ses mains douce passèrent de mon cou vers mes hanches, il frôla ma lourde poitrine sur les cotes en descendant. Ce frôlement m’électrisa, il me massa mon ventre en insistant sur le bas de mon ventre. Une chaleur interne envahissait mon corps et je fut rapidement prise dans un tourbillon que moi-même je ne contrôlais plus. Il me massa les jambes par devant, c’était tout autant agréable et excitant. Je luis rappela que la séances arrivait a son terme, malheureusement. La il me répondit que pour mon anniversaire, il me masserais plus longtemps, c’était un cadeau, que de toute façon il n’avait pas de rendez vous avant 2 heures.


Je ne sais pas pourquoi, mais je souhaitais que ce massage continue encore, mais en même temps je sentais que quelque chose d’inhabituel allait se passer..............................


Diffuse en direct !
Regarder son live