Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 24 590 fois
  • 186 J'aime
  • 3 Commentaires

Mes demi-soeurs

Chapitre 5

Le défi

Hétéro

Demi-soeurs

Le défi


Lorsque j’arrive près de chez Luna, je l’appelle et elle me rejoint dans la voiture au début de la rue. Elle s’est fait toute belle, les cheveux attachés, un maquillage subtil qui lui donne un air pétillant et sexy, un débardeur avec un beau décolleté et une petite jupe. Elle est superbe. Si seulement je pouvais la prendre sauvagement sur la banquette arrière, mais ce n’est pour l’instant pas d’actualité…


Je l’embrasse et nous prenons la direction de mon appartement. Ce n’est pas bien grand mais assez moderne et surtout très confortable. 


Luna pose ses affaires et fait rapidement le tour, il faut dire que c’est petit. Elle me saute dans les bras, m’embrasse tendrement et me dit:


« Viens on commence le défi, je ne pense qu’à ça depuis hier… ».


Je lui souris, excité par son entrain, et l’allonge sur le matelas comme la veille. Je me place lentement au dessus d’elle et approche mon visage du sien avant de l’embrasser dans le cou, provoquant une réaction de tout son corps. Pour faire monter l’excitation, je lui lui chuchote à l’oreille « Je vais te faire jouir avec ma langue, comme tu en rêves, tu es prête ? ». Elle tortille de plaisir mais ne répond pas. J’enlève alors son débardeur, puis son soutien gorge avant d’embrasser et de lécher sensuellement ses tétons que je sens durcir entre mes lèvres. Je m’applique et chacune de ses actions m’encourage à continuer ce que je lui fait. Sentant qu’elle commence à s’impatienter, je descend vers son entrejambe et soulève sa jupe, admirant ainsi la vue sur son string rouge qui protège encore son délicieux sexe…


« Attend, me dit-elle. Je dois lancer le chrono au bon moment ».


Bien décidé à diriger la partie, j’ignore son commentaire et retire son string pour admirer son sexe prêt à être dégusté.

J’approche mon visage en la regardant droit dans les yeux, jusqu’à poser ma bouche sur ses lèvres humides.


« Tu triches ! Ok je lance le chrono » dit-elle.


Je sors ma langue pour écarter ses lèvres et remonte vers son clitoris. J’entends ses premiers gémissements et Luna pose rapidement ses mains sur ma tête qu’elle caresse en me regardant lui faire du bien. Son regard passionné me permet de voir le plaisir que lui procure ma bouche. Je caresse ensuite ses cuisses et le pourtour de son sexe avec mes mains tout en continuant de la lécher de plus en plus intensément. Ma bouche se fait plus insistante, tout comme ses mains sur mon crâne. Et après quelques courtes minutes, je sens les mains de Luna appuyer fermement sur ma tête qu’elle plaque contre son sexe tout en poussant un cri de plaisir, témoignage du plaisir qu’elle ressent. Au même moment, je me saisis du téléphone et stoppe le chronomètre.


« Cinq minutes et vingt-deux secondes, tu n’es pas très résistante ma petite Luna… » lui dis-je taquin.


Elle me sourit et rougit.


« C’était troooop bien encore une fois… J’aime trop ta langue en fait »


— Allez viens perdre maintenant, viens me sucer… 


Je m’allonge sur le dos en lui disant ceci, attendant sa réaction.


— Ouuuh, c’est qu’il est provocateur… Et directif en plus de ça…

— Tu n’aimes pas ?

— Hmm si justement, ça me plaît…

— Très bien ! Alors déshabille-moi…


Elle approche ses mains novices de mon pantalon, défait ma ceinture puis déboutonne mon jean avant de baisser ma braguette. Je l’aide un peu avec mes mains pour aller plus vite. Elle voit alors le « chapiteau » formé par mon caleçon sous l’effet de mon pénis en érection et cette vue semble lui faire plaisir. 


Je remets le chronomètre à zéro pendant qu’elle retire mon caleçon, puis je le démarre: « C’est parti, à toi de jouer ! ».


Elle s’empare alors de mon sexe qu’elle enveloppe entre ses chaudes lèvres tout en caressant mes couilles avec sa main gauche. Je sens mon pénis durcir encore davantage sous les coups de langue intenses qu’elle donne en insistant sur mon frein. Son regard se perd dans le mien, je peux y voir la passion qu’elle met à la tâche et son envie de bien faire qui m’excite terriblement. Lorsqu’elle retire ma bite de sa bouche pour lécher mes couilles, j’en profite pour jeter un oeil au chronomètre qu’elle m’enlève immédiatement des mains.


« Ne triche pas ! Tu ne dois pas savoir où on en est et moi non plus ! ».


J’aime bien son côté autoritaire, mais quand elle me suce, c’est moi qui décide. Vexé, j’attrape alors ses cheveux et la pousse à prendre en bouche mon sexe plein de salive. Je lui fait faire des mouvements de haut en bas le long de ma verge et appuie fermement sur sa tête pour la forcer à faire des gorges profondes de temps en temps. La sensation de m’enfoncer au plus profond de sa gorge jusqu’à l’étouffer avec mon sexe me rend dingue, et voir une petite larme sur sa joue me plaît beaucoup. Elle semble aussi aimer ça puisqu’elle prend l’initiative d’en refaire, pour mon plus grand plaisir.


Malheureusement (et heureusement), sa dévotion et son envie aidant, je sens le plaisir monter après plusieurs minutes, mais n’ayant aucune idée du temps passé depuis le début de la fellation, je fais le maximum pour me retenir de jouir et décide de laisser le contrôle à Luna.


Elle saisit alors ma verge de sa main droite et continue de me sucer tout en accompagnant ses mouvements de tête avec sa main. Cette double stimulation me rend fou et je comprends très vite que je vais jouir d’un moment à l’autre. Ma respiration et mon regard me trahissent, Luna comprend que j’approche de l’explosion, elle intensifie ses mouvements de tête tout en caressant mon torse avec ses mains.


Je pose mes deux mains sur sa tête et appuie dessus pour m’enfoncer dans sa bouche jusqu’à sentir ses lèvres sur mon pubis et enfin gicler en elle. Je pousse un râle de plaisir au moment où le premier jet part dans sa gorge. Elle me regarde de nouveau droit dans les yeux, admirant dans mon regard mon plaisir de me vider dans sa bouche.


Tout en gardant mon sexe en bouche, Luna attrape le téléphone pour regarder et arrêter le chronomètre. Elle avale ma semence puis recrache mon pénis et s’écrie: « Oh nooooooon, à vingt secondes près… ».


Je comprends évidemment que je viens de remporter le défi mais je veux rester fair-play:


— Tu sais, j’étais pas loin de le perdre celui-là… Tu n’étais vraiment pas loin de me faire finir avant… On recommencera dans deux semaines si tu veux je suis sûr que tu gagneras !

— Je m’en moque, je voulais gagner aujourd’hui !

— Mais attend, tu te rends compte que tu m’as fait jouir en moins de six minutes alors qu’il y a deux jours tu n’avais encore jamais touché une bite ?

— Je me moque de ça… Je voulais un cuni de plus…


J’ai l’impression d’avoir devant moi une enfant qui fait un caprice, mais je trouve ça mignon et sexy venant de Luna, surtout que c’est pour réclamer un cuni, je suis flatté.


— Si ce n’est que ça, je suis certain qu’on peut trouver un arrangement…

— Comment ça ?

— Si tu tiens tant à ce que je t’offre le droit de réclamer un cuni n’importe où et n’importe quand, tu dois m’offrir quelque chose en retour, c’est donnant-donnant ma belle…

— Je n’en sais rien, c’est toi l’expert tu dois bien avoir une idée derrière la tête !

— Non non non, c’est à toi de proposer quelque chose si tu en as vraiment envie… Avec tous les films que tu as regardés tu dois pouvoir trouver quelque chose !

— Mais je ne suis pas prête à tout essayer…

— Ne joue pas à la petite princesse avec moi Luna… Tu m’as montré qui tu étais et ce que tu aimais sous la couette, tu n’as rien d’une fille qui a froid aux yeux et qui n’a pas d’idées…

— Je suis quel genre de fille alors ?

— Tu es le genre de fille qui aime être dominée, tu prends du plaisir lorsque je me sers de toi pour satisfaire mes propres désirs. Tu prends du plaisir à m’obéir. Il n’y a que lorsque je te lèche que tu aimes dominer l’acte… Je parie même que tu as regardé beaucoup de films porno où la femme est soumise à son partenaire, je me trompe ?

— Bon tu proposes quoi ?


Elle est presque vexée de voir que je l’ai si bien cernée.


— C’est à toi de me proposer quelque chose en échange d’un cuni. Allez, qu’est ce que tu as vu qui te tente ?


Elle hésite.


— Si tu veux, pour ta prochaine pipe, tu peux m’attacher comme tu veux et ensuite t’amuser avec ma bouche, ça te va ?

— Ça me va ! Du coup tu as droit à un cuni quand tu veux, et j’ai quand même ma pipe quand je veux hein !

— Oui oui tu l’as c’est bon arrête de fanfaronner!

— Tu es contente ? Tu vas pouvoir réclamer ton petit cuni quand tu voudras…

— Hmm oui, j’ai hâte…

— Bon allez, je te ramène avant que l’envie te prenne d’utiliser ton joker si tôt !

— Ne t’inquiète pas, je le garde précieusement…


Nous passons à la douche, nous rhabillons et je ramène Luna chez elle.


«  On se voit vite ! » me dit-elle avant de m’embrasser et de filer.

Diffuse en direct !
Regarder son live