Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 11 499 fois
  • 185 J'aime
  • 3 Commentaires

Mes demi-soeurs

Chapitre 6

L'expédition nocturne

Hétéro

Lundi soir, mon téléphone vibre.



[SMS]

< Ta langue me manque… Viens chez moi d’urgence… Je laisse la fenêtre de ma chambre ouverte, tu pourras passer par le portillon il n’est pas verrouillé. 

Quelques consignes: Tu ne poses pas de questions, ni maintenant ni en arrivant, tu te contentes de satisfaire mon désir de jouir tu repars aussi vite que tu es arrivé… Je t’attend mais fais vite, j’ai froid…


Le message vient évidemment de Luna et il est à vrai dire très excitant. Je sens immédiatement ma bite gonfler. Elle a donc décidé de griller son joker après seulement une journée. Je dois avoir fait un sacré travail avec ma langue pour qu’elle ne puisse pas résister plus d’une journée sans me voir, sans me toucher, sans me sentir entre ses cuisses… Mais je tiens à respecter mon engagement et à satisfaire sa demande du mieux que je le peux. Je sors de mon lit, je m’habille et je prend la voiture en direction de chez Luna.


Sur la route je m’imagine déjà la scène, je m’imagine goûter à nouveau son sexe si doux, et cela ne m’aide pas franchement à débander. Et je risque d’attendre un certain temps avant de pouvoir me soulager car il n’est pas prévu que Luna me touche ce soir…


En arrivant, je me gare juste devant chez elle. Je passe le portillon le plus silencieusement possible et m’approche de la fenêtre de sa chambre qui heureusement se trouve au rez-de-chaussée. La fenêtre est bien ouverte alors je m’y engouffre en silence. 


Il fait sombre mais je distingue malgré tout Luna, du moins sa tête. Elle allongée dans son lit, sous la couette et seule sa tête dépasse. Elle paraît frigorifiée alors je referme la fenêtre. Et je compte bien l’aider à se réchauffer.


Comme elle me l’a demandé, je ne dis rien. J’enlève lentement mes chaussures et ma veste avant de m’approcher de son lit. Je soulève la couette au niveau de ses pieds et me glisse dessous. Je commence alors par caresser ses douces jambes tout en remontant vers son entrejambe. Je découvre avec surprise qu’elle est déjà complètement nue, et n’attend plus que je goûte de nouveau à son sexe que je commence à apprécier avoir entre mes lèvres. Je m’empresse d’y approcher ma bouche, passant mes mains tout autour avant de passer un premier coup de langue dessus. Luna approche ses mains de mon visage qu’elle caresse délicatement pendant que je commence à lécher son clito. J’entend sa respiration s’accélérer, ses mains se font de plus en plus pressantes sur ma tête et elle se tortille de plaisir tout en poussant de petits gémissements. Je sens sa mouille couler abondamment, pour mon plus grand plaisir. Alors j’avale son nectar au fur et à mesure pour ne pas salir ses draps.


Très excité, je m’applique à donner du plaisir à Luna qui prend son pied comme rarement avant. L’entendre gémir et sentir ses mains sur ma tête m’encourage à continuer ce que je fais. Quoi de mieux pour moi que de sentir ma partenaire comblée par mes caresses. Elle pousse de petits cris et finit même par placer un oreiller sur sa tête pour ne pas se faire entendre de sa soeur ou pire, de son père.


Je sens Luna se crisper et sa respiration s’accélérer. Ses mains appuient de plus en plus fermement sur l’arrière de mon crâne, et je continue de titiller son clito tout en ayant la tête plaquée sur sa chatte. Je sens alors sa mouille s’étaler sur mes lèvres et autour de ma bouche avant de l’entendre pousser un cri de plaisir étouffé par l’oreiller. Lorsqu’elle enlève ses mains de ma tête, je remonte alors le long de son corps en prenant soin d’embrasser ses tétons au passage, puis je l’embrasse tendrement, déposant un peu de sa propre mouille sur son visage. Son regard plongé dans le mien témoigne du plaisir qu’elle vient de prendre, que je viens de lui donner comme elle me l’avait demandé. Je l’embrasse une dernière fois, puis je m’éclipse aussi vite que je suis arrivé, comme prévu.


Je retourne aussi silencieusement que possible à ma voiture avant de prendre la direction de mon appartement. 


Sur la route, je repense à ce moment, satisfait de voir que Luna gagne en confiance chaque jour, satisfait également de voir qu’elle adore les cuni, comme moi, ce qui facilite notre entente sur le plan sexuel. Je crois même qu’organiser de nouveau ce type d’escapade nocturne me plairait bien. Après tout j’adore être utilisé par Luna quand il s’agit de la lécher et elle aussi, c’est donc assez simple de satisfaire tout le monde ! Mais je suis convaincu qu’en me débrouillant bien je dois pouvoir négocier des faveurs en échange d’autres escapades comme celle-ci…


Lorsque j’arrive chez moi, je découvre un nouveau message de Luna envoyé juste après mon départ.


[SMS]

< Ce que tu fais avec ta langue, c’est parfait… Tu me donnes tellement de plaisir… Si seulement tu pouvais venir me faire ça tous les soirs avant que je me couche…

> Je pourrai… Mais pas gratuitement tu t’en doutes… Un service d’une telle qualité mérite d’être récompensé…

< Je vais réfléchir à un moyen de te donner envie de venir faire ça plus souvent alors…

> Réfléchis bien alors… Car je commence à aimer un peu trop le goût de ta chatte… Et puis sentir et voir que je te donne autant de plaisir, c’est quand même agréable à voir…

< Oh mais alors tu peux revenir sans contrepartie si tu aimes tant ça… ;-)

> Non non non je ne vais pas me laisser avoir… Tu vas devoir donner de ta personne si tu veux obtenir ce que tu veux… 

> Mais on verra pour la prochaine fois, en attendant va dormir, et essaie de ne pas trop penser à ma langue sur ton clito, mes mains sur tes seins, les tiennes sur ma tête, et tes cris étouffés au moment où tu jouis sous mes coups de langue…

< Ne joue pas à ça ! Tu sais très bien que je ne vais pas dormir si tu continues… Et je peux m’y mettre aussi hein si tu me cherches…

> Oh j’ai déjà trempé mon caleçon moi, tu ne peux plus rien faire de plus pour me frustrer… D’ailleurs je vais aller me soulager puisque tu n’es pas capable de satisfaire mes besoins…

< Tu vas voir toi la prochaine fois si je n’en suis pas capable…


Après cette provocation, je file sous la douche où je me masturbe en pensant à Luna, en pensant à sa bouche, ses lèvres enveloppant mon gland, sa langue léchant mon frein et je m’imagine me masturbant au dessus d’elle tandis qu’elle me regarde, attendant que je lui gicle sur le visage… Cette image me rend fou et je joui très rapidement, en imaginant recouvrir son visage de ma semence.


Si seulement elle acceptait une faciale…

Diffuse en direct !
Regarder son live