Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 24 118 fois
  • 206 J'aime
  • 5 Commentaires

Mes demi-soeurs

Chapitre 8

Hétéro

Les mots de Margot résonnent dans ma tête et m’excitent terriblement. Elle est là, à genoux devant moi, me regarde avec des yeux de chienne battue derrière ses lunettes, en attendant que je fasse d’elle ma « petite pute ». Et bien elle va être servie car si il y a bien une chose que j’adore, c’est abuser de la bouche d’une chienne comme elle, prendre le contrôle et la voir subir mes envies et satisfaire mes désirs. Margot semble faire partie des filles qui aiment la soumission, encore plus que sa soeur Luna, et cela suffit à me faire bander.


Je m’empresse de déboutonner mon pantalon, de baisser mon caleçon pour lui montrer mon pénis en érection qu’elle fixe des yeux. Elle semble apprécier la taille et la forme de mon engin qu’elle regarde avec désir mais toujours sans bouger.


— Qu’est-ce que tu en dis ? Lui demandé-je.

— J’en dis que j’ai hâte que tu me baises la bouche avec ta grosse bite, elle est magnifique…


J’adore sa façon de parler, vulgaire et en même temps soumise, attendant que je fasse d’elle ce que je veux…


— Tu la veux dans ta bouche de pute hein ?

— Oui s’il te plait.

— Alors ouvre grand que je te la remplisse.


Elle s’exécute et je m’empresse de lui enfoncer ma bite sur laquelle elle referme ses lèvres. Ses yeux fixent les miens et cela m’excite énormément. Je sens sa langue lécher mon gland. Elle en fait le tour plusieurs reprises et variant la vitesse et l’intensité et lèche mon frein avec maitrise. Je laisse alors échapper de petits gémissements de plaisir qui semblent plaire à Margot qui comprend facilement qu’elle est en train de me faire du bien. Elle a l’air de savoir faire, si seulement son copain savait ce qu’il rate… 


— Oh putain c’est bon… Il sait pas ce qu’il rate ton cocu de copain…


Je vois dans ces yeux que ma réflexion lui fait plaisir, et elle s’applique encore davantage à me sucer, commençant à glisser le long de ma verge, étalant sa salive sur mon membre dur comme la pierre. Elle se lance ensuite dans une gorge profonde que j’accompagne avec mes mains posées sur sa tête, et elle réussit du premier coup à poser ses lèvres sur mon pubis sans que j’ai à forcer pour l’aider. Elle sort alors sa langue pour lécher mes couilles, gardant mon gland au fond de sa gorge durant une dizaine de secondes avant de reculer sa tête pour reprendre son souffle.


— Tu sais y faire, t’es une bonne salope Margot, continue…


Elle est en train de me rendre fou, je trouvais que sa soeur était une bonne suçeuse mais je n’avais encore jamais connu ça… Margot maitrise ce qu’elle fait et je prend mon pied comme jamais je ne l’ai pris en me faisant sucer.


— Tu aimes ça sucer ma bite hein salope ?


Elle fait « oui » de la tête sans relâcher mon membre qu’elle déguste avec toujours autant de gourmandise. Cela doit faire bien longtemps qu’elle n’a pas sucé car elle met beaucoup de coeur à l’ouvrage et semble se régaler avec ma bite dont elle s’occupe parfaitement. Et pour mon plus grand plaisir ! Ses yeux pleins de passion me disent presque « merci » tandis que sa bouche me lustre la verge.


En seulement quelques minutes, rattrapé par mon excitation, je maintiens la tête de Margot et commence à donner des coups de rein pour lui baiser la bouche. J’enfonce à chaque fois mon membre jusqu’au fond de sa gorge, et Margot n’oppose pas la moindre résistance. Une vraie soumise qui ne veut pas me décevoir, c’est de la folie ! Le bruit de ma bite remplissant sa bouche se fait de plus en plus fréquent et intense. L’excitation monte encore davantage et je sens que je suis proche de jouir. 


— Tu veux que je te gicle dans la bouche ? Tu veux gouter mon sperme ?


Elle répond « oui » d’un clignement des yeux tout en me regardant avec ses yeux de chienne battue, tout en se faisant remplir la bouche par son membre.


— Tu es une vraie salope… Viens là que je te remplisse la bouche…


J’accélère encore, et encore et au moment fatidique, j’appuie de toutes mes forces sur sa tête pour enfoncer mon membre dans sa gorge. Ses lèvres sont plaquées contre mon pubis et je gicle en elle tout en poussant un râle de plaisir. Margot essaie de me repousser, je l’entend gémir mais au lieu de céder, je maintiens mon étreinte et lui ordonne « Avale tout salope ».

Je l’entend avaler difficilement ce qu’elle a dans la bouche avant que je relâche sa tête pour la laisser respirer.


Elle reprend son souffle à grandes bouffées d’air tout en s’essuyant les lèvres avec sa main droite. Elle se lève rapidement et me passe un mouchoir pour m’essuyer.


Je m’essuie alors la bite avant de me rhabiller.


— Ton copain ne sait pas ce qu’il rate… Tu sais y faire je te l’accorde…


Margot me regarde et sourit. Ma remarque la ravie.


— J’en déduis que tu es d’accord pour qu’on se revoit ?

— Et comment ? Si j’avais su que tu suçais si bien j’aurais pas attendu que tu me demandes…

— Tu vois, j’avais raison d’être confiante…

— C’est vrai je comprends mieux, coquine va…

— Et encore tu n’as rien vu pour l’instant… Tu seras surpris…

— Ah bon comment ça ?

— Je t’ai « que » sucé, il y a encore tellement de choses à faire…

— Je pense qu’il y a pas mal de choses que j’ai faites que tu n’es pas prêtes d’essayer ma petite Margot…

— Justement… Tu seras surpris…

— Hmm j’ai hâte…

— Allez on redescend les rejoindre, je dirai que tu as réparé mon ordi ne t’en fais pas…

— Parfait !


Nous sortons de la chambre de Margot et avant de descendre les escaliers, Margot m’attrape par le bras et me dit tout bas:


— J’aime bien ton sperme... Il m’en faudra un peu plus la prochaine fois...


Je lui souris et nous descendons.

Diffuse en direct !
Regarder son live