Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 7 038 fois
  • 70 J'aime
  • 0 Commentaire

mes dix huit ans

Chapitre 2

Erotique

-Elle se fait baiser la salope, dit il tout bas,elle se fait mettre dans le lit conjugal ,la garce !. Je vais lui mettre une raclée à cette pute.

Rapidement je le retins par la manche.

-Alors toi tu manques pas d’air,monsieur a le droit de s’envoyer des gonzesses et madame doit rester sage pendant ce temps là.Vous êtes bien tous pareils,vous les mâles!

Il réfléchit quelques secondes puis retourna vers la porte.

Sa femme gémissait de plus en plus fort,en criant d’une vois rauque ce qu’elle ressentait

-Ahhhhh !oui là ... oui c’est bon ! tu es bien dur , ahhhhh.. je te sens bien,encore,enfonce le à fond ! oui comme ça ...ouiiiii ,je te sens dans mon ventre , ahhhhhoui,encore là,là, va et vient,reste encore,c’est trop bon!...

Daniel ne bougeait plus,j"allais le rejoindre.

L’homme était allongé sur le lit,les yeux clos,une très belle femme à la poitrine opulente chevauchait le mâle en remuant du cul comme si elle était assise sur des braises.

-Elle prend son pied,dis je doucement dans le creux de l’oreille à Daniel.

-T’as raison,j’en bande même,quelle salope!

Je mis ma main sur sa braguette,effectivement il bandait dur comme fer je dois avouer.Moi de mon côté je commençais à mouiller sérieusement aussi.

Je fis coulisser sa fermeture éclair ,saisis sa queue dans ma main puis commençais doucement à l’astiquer tout en regardant dans la chambre.Quelques instants plus tard je sentis la main de Daniel partir à la recherche de mon clito,lorsque ses doigts se posèrent dessus mon corps entier tressaillit.

L’homme dans la chambre avait réussi à introduire un doigt dans l’anus de la femelle et du bout de la langue il lui titillait les tétons.Elle prenait de plus en plus de plaisir,si l’on avait pas vu l’homme sous elle l’on aurait pu croire qu’elle faisait de l’équitation.

-Elle prend drôlement son panard cette salope,disait Daniel

-On dirait que le doigt qu’elle a dans le cul lui fait beaucoup de bien.Elle a l’air d’aimer ça. lui dis je

-Et toi , tu aimes ça aussi ?me demanda Daniel

— J’adore

Immédiatement il fit glisser mon string jusqu’au mollet ,mit son pouce dans la bouche et l’enfonça dans ma petite grotte sacrée.La jouissance me prit de plus belle ,je m’efforçais de ne pas crier comme l’autre femelle qui ,elle, hurlait son plaisir.Ma main s’activait de plus en plus rapidement sur le vit turgescent qui bientôt répandit sa liqueur entre mes doigts.A mon tour je partis aussi ,en me retenant contre le chambranle de la porte pour ne pas tomber.

Lorsque nos idées redevinrent plus claires Daniel m’entraîna vers l’entrée de l’appartement

-Viens nous partons,ce soir ça va être sa fête à cette pouffiasse

Une fois dehors il me raccompagna jusque chez moi et me donna rendez vous pour le lendemain.

Avant qu’il ne s’en aille je lui fis promettre de me raconter la suite de sa soirée.

Le soir dans mon lit je me mis à repenser au spectacle de l’après-midi.J’essayais de chasser de ma tête toutes ces images mais ce n’était pas possible.Le couple revenait sans cesse devant mes yeux et cela m’excitait terriblement.Sans le vouloir ma main commença à carresser ma petite moule suintante de cyprine,j’enfonçais profondément un doigt dans mon intérieur puis débutais un va et vient rapide. La jouissance montait en moi, pourtant il me manquait quelque chose.Oui,voilà c’est ça,je n’étais pas assez remplie,il me fallait absolument un artifice qui puisse remplacer une queue bien dure,sans quoi je ne m’endormirais pas de toute la nuit.

Je me levais pour trouver une fausse bite quelque part dans la maison endormie. Sur la table de la salle à manger trônait deux beaux chandeliers avec des bougies,j’en pris une, mais la remis aussitôt en place,pas assez gros.Les bougies c’étaient bon quand j’avais quatorze ans,à dix huit il me fallait plus gros!J’allais dans la cuisine, ouvris le frigo et trouvais enfin ce je cherchais ,un beau concombre de belle taille.

-çà, ça fera très bien l’affaire me dis je

Il était froid ,j’allais donc à l’évier,d’une pour le laver et de deux pour le réchauffer à l’eau chaude.En repassant dans la salle à manger je pris quand même une des bougies du chandelier, en me disant qu’après tout ma rosette pourrait s’en accommoder.

De retour dans ma chambre je m’allongeais sur le lit les jambes écartées au maximum,j’enduisis le concombre avec un peu de salive puis lentement je l’introduisis dans mon vagin.

Ah, que c’était bon,je ne pus m’empêcher de gémir longuement en faisant aller et venir cette fausse bite dans mon ventre.

Lorsque je fus assez excitée je pris la bougie et me l’enfonçais lentement dans mon anus.Je me pistonnai les deux orifices de concert,j’allais le plus loin possible avec.Mon image indécente se reflétait dans la glace de l’armoire qui faisait face au lit,cela me stimula encore davantage.Brusquement,n’y tenant plus,j’explosais littéralement en me mordant les lèvres pour ne pas réveiller mes parents.

-Aaaaahhhhh.... C’est bon,oui,c’est bon la masturbation,aaaaahhhhh.....je jouisssssss!.....

Le concombre s’extirpa de lui même pendant que je jouissais alors que la bougie resta plantée dans mon fondement,je m’endormis avec.

Le lendemain matin,maman vint me réveiller,elle vit tout de suite le concombre que j’avais quand même eue la force de mettre sur ma table de nuit.

-Mais qu’est ce que tu fais avec ce concombre? Tu es végétarienne maintenant ?me dit elle avec un sourire en coin

Je ne savais pas quoi répondre,je sentais que je commençai à virer au rouge.

-Je pense qu’il est temps que tu te trouves un petit copain,ou un mari dit elle sur un ton narquois,car je me doute de ce qu’une petite garce comme toi peut faire la nuit avec ce concombre.Si ça se trouve tu as encore autre chose dit elle tout en tirant sur le drap.

Évidemment elle vit la bougie qui était restée planter dans mes fesses

-Ah! c’est ça dit elle sans colère et presque amusée,un ne te suffit pas il faut que tu te combles tes deux orifices,et bien tu promet d’être une belle petite salope!....

Diffuse en direct !
Regarder son live