Le site de l'histoire érotique

Mes gentilles cousines

Chapitre 2

SM / Fétichisme

Résumé: J’ai dix-huit ans. Dans le premier épisode, j’ai découvert que ma cousine Delphine (15 ans)n’était pas la petite fille innocente que je croyais et je me suis fait faire une fellation par cette adolescente pendant que sa soeur Elsa (14 ans) dormait dans la chambre à côté.


***********************************************************************************************


Le lendemain de notre première aventure, je m’étais levé de très bonne humeur en pensant que je pourrais aller plus loin avec ma cousine. Malheureusement, il pleuvait et tout le monde dût rester à la maison.


Le soir arriva et j’allai donc dans ma chambre avec amertume en me disant que ce n’était que partie remise. Je me déshabillai et commençai à soulever ma couette quand je découvris ma cousine Delphine, nue, qui m’attendait dans mon lit. Je me glissai vers elle, encore surpris. Je me rapprochai d’elle et glissai ma langue dans sa bouche tout en faisant parcourir mes mains sur son beau corps dénudé. Je sentais ses mains qui se promenaient sur mes fesses puis sur mon pénis bien bandé. Elle commença un lent mouvement de masturbation qui s’accelera ensuite me menant presque jusqu’à l’éjaculation. Ma cousine le sentit et, là encore, arrêta net. Elle se retourna pour se mettre sur moi puis continua à m’embrasser tendrement. J’adorais sentir sa langue se mêler à la mienne et je ressentais une excitation extrême. Elle s’arreta quelques instants et sortit du lit. Je fus très étonné jusqu’au moment où je la vis qui commençai à danser nue devant moi. Elle fit cela pendant plusieurs minutes en regardant l’effet que cela produisait sur moi. Je bandais alors au maximum, espérant qu’elle allait vite me rejoindre pour que nous puissions enfin faire l’amour mais elle avait décidé de me faire attendre car elle s’éloigna encore plus. Elle se dirigea vers le bureau et ouvrit un tiroir. J’eus d’abord du mal à voir se qu’elle prenait mais je finis par distinguer un magnifique gode.


Elle me dit qu’elle l’avait trouvé dans les affaires de sa mère à sa mère. Je n’arrivais pas à y croire. Ma tante pratiquait la masturbation. Ma cousine me confirma qu’elle l’avait souvent entendue jouir alors qu’elle était seule dans sa chambre.


Voyant que je débandais, elle s’approcha de moi et m’embrassa tout en tripotant ma queue qui reprit rapidement de la vigueur. Elle se mit ensuite sur le lit en face de moi. Elle écarta les jambes et posa ses pieds sur mes épaules. Elle se saisit doucement du gode et commença à le frotter contre son bas-ventre. Mon pénis ne se trouvait qu’à quelques centimètres de cet endroit. Au bout de deux ou trois minutes, elle finit par rentrer le gode dans son intimité. Elle se mit très rapidement à jouir puis eut son premier orgasme. Elle attendit un certain temps avant de ressortir le gode de son vagin puis elle le tendit vers moi. J’approchai ma bouche de l’objet encore chaud et je commençai à le sucer. J’avalai chaque goutte de son jus et continuai même après avoir tout ingurgité tellement j’aimais ce goût.


Remarquant cela, elle me dit que c’était encore meilleur à la source et que je devrais essayer. Elle m’allongea, grimpa sur moi et plaça son intimité juste devant ma bouche. Je me mis immédiatement à sucer son clitoris tout en avalant le jus qui descendait. C’est à ce moment là que sa mère (ma tante) entra...


MAXP

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder