Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 2 399 fois
  • 33 J'aime
  • 0 Commentaire

mes premiers pas

Chapitre 2

Voyeur / Exhibition

La suite et bien, n’a pas été aussi simple que vous le croyez.

Malgré ses dispositions que je qualifierai de presque naturel pour l’exhibition, Christelle n’était pas prête pour écouter ce que je voulais lui demander de faire, et je l’avais bien compris.

Donc je la laissais parler et me dire ce qu’elle pensait de la question de cette homme inconnu,( que cherchez vous?) Christelle m’étonna en ne semblant pas avoir conscience d’où je voulais l’emmener en laissant ce Monsieur lui offrir un verre. Donc ma petite prude commença à se lâcher en m’expliquant qu’elle ne comprenait pas pourquoi notre inconnu désirait seulement la mater de plus prés...., que lui dire pour ne pas la braque? Je sais qu’elle est très intelligente et que ma réponse sera cruciale, mais soit je lui disais la vérité au risque de la froisser, soit il fallait que je trouve une façon de lui faire comprendre que l’exhibition n’était qu’un palliatif dans notre épanouissement sexuel. Bien sur je choisi la deuxième possibilité, et je commence à lui expliquer que l’homme voulait en voir un peu plus, et comme il avait croisé mon regard quand lorsque que j’enlevais le string, il avait bien compris qu’une porte lui était ouverte...Elle me demanda immédiatement ce que j’entendais part «une porte», et là je me retrouvais dans la situation antérieure! Donc pas d’autre solution que de lui dire ce que je pensais réellement tout du moins ce que je voulais qu’elle sache....Je tournais un peu au tour du pôt et je fini par lui dire que j’aimerai bien que l’on aille plus loin dans l’exhibition, que de faire mater ma femme quand elle fait l’amour et qu’elle puisse jouir devant un autre homme me plairais énormément, mais que pour cela il nous fallait un spectateur..Il y eu un blanc dans la conversation et à ce moment là je me suis dit que j’avais été trop loin, mais bon: vu que Christelle ne semblait pas comprendre, il fallait bien mettre les points sur les i. Elle sortit de son silence et me demanda si cela faisait longtemps que je pensais à ce genre de plan et si c’était pour cela que je voulais qu’elle s’habille de plus en plus court...Je lui répondis qu’effectivement ceci était un prélude pour l’amener à mes désirs, et que jusqu’à présent elle m’étonnait à chaque sollicitations, je ne l’avais jamais forcé à faire une chose qu’elle n’avait pas envie et même que c’est elle qui faisait à chaque fois un peu plus de ce que j’attendais. Il y eu un autre silence, il était 21 heures et Christelle me demanda si je voulais manger à l’extérieur, je ne compris pas tout de suite pourquoi elle changeait de conversation, je lui répondis oui avec plaisir, cela nous changera les idées (et à moi me permettrait de chercher un moyen pour l’emmener dans mon fantasme).

Nous avons donc été prendre une bonne douche bien méritée, Christelle m’a demandé de la laisser se préparer, je me doutais qu’elle me réservait une surprise et ma belle brune ne m’a pas déçu, elle n’avait jamais autant forcé sur le maquillage et s’était vêtue d’un manière encore plus allumeuse qu’à l’habitude, elle s’était tirée le cheveux ce qui lui donnait l’air très mystérieuse. J’étais sous le charme et je ne savais plus s’il fallait sortir ou bien la garder pour moi.

Donc comme elle avait proposé je lui ai laissé le choix du restaurant, et étrangement elle voulu retourner au bar ou l’inconnu l’avait abordé....proximité de chez nous, ou bien troublée par cette première demande faite par l’inconnu? Les questions se bousculaient dans ma tête, jusqu’où voulait elle aller? A notre arrivée dans le petit bar restaurant Christelle choisit une place un peu à l’écart des regards, je pensais qu’elle s’était rendue compte que tous l’avait maté quant elle est rentrée, moi j’étais très fière de ma femme, elle faisait comme si de rien, balançant son petit cul dans sa mini jupe style écolière ( pour plus de détails elle fait taille 36 et un 90b en poitrine ).

Nous étions pourtant à l’écart mais je pouvais sentir les regards insistant qui se dirigeaient vers notre table, je dois dire que j’étais très excité, je bandais depuis que j’étais parti de la maison, et je voulus voir si cela était réciproque, je passais donc ma main sous la table pour sentir si la culotte de ma belle était mouillée, et surprise pas de sous vêtements, je sais cela n’était pas la première fois, mais là, la jupe était si petite que l’on voyait le bas de ses fesses et Christelle n’avait jamais été aussi loin.

Christelle me sourit et me demanda d’aller chercher l’apéro, le bar était positionné de façon que la salle du restaurant ne soit pas visible je pense pour des raisons de proximités je suppose, mais dans le contexte cela ne m’arrangeait pas car je perdais des yeux ma belle créature, j’allais nous chercher nos verres, mais à peine le coin de la salle passé, j’ai vu une ombre se déplacer rapidement vers notre table. Moi je ne voulais rien perdre de la façon donc ma femme allait se comporter, pour moi cela était très excitant de la savoir en manque de moi, ou tout du moins de ma protection...Je reviens avec mes deux verres et mon instinct ne m’avait pas trompé: un homme était bien à notre table, et comble du sort il s’agissait de notre inconnu, il se leva je croyais qu’il voulait s’éclipser mais non, il voulait me saluer, Christelle avait déjà une tenue corporelle très subjective et l’homme l’avait bien remarqué, je fis remarquer à ma femme que nous étions servi mais qu’il manquait un verre, elle se proposa pour aller lui en chercher un et il accepta. Nous étions les yeux rivés sur son cul, quand elle entra dans le bar les hommes sifflaient pas trop discrètement et cela fit sourire notre invité et compris à qui il avait à faire, Christelle revient très vite nous rejoindre, nous fîmes rapidement connaissance, il s’appelait Pierre, entre 45 et 50 ans, bien bâti, les cheveux rasé et très sûr de lui, il me dit directement qu’il comptait baisser ce soir, Christelle ne semblait pas avoir entendu. Ouf le con, il allait tout foutre par terre. La table était petite et nous étions un peu à l’étroit et tout en buvant mon verre je laissais ma main glisser entre les gambes de ma salope, j’aime l’appeler comme ça dans nos moment intimes..Sa chatte était ruisselante, elle écartait légèrement ses cuisses pour ne pas trop toucher avec son genoux celui de notre invité, bien sur Pierre avait vu le manège, et n’ésita pas à mettre lui aussi sa main sous la table et lui écarta brusquement la cuisse qui le touchait, Christelle eu un réflexe de non soumission, ce qui n’était pas pour me déplaire, mais au deuxième assaut, elle laissa ses cuisses bien ouvertes, offerte à nos mains. Personnes ne pouvaient voir ce qui se passait au fond de cette petite salle et déjà les doigts de Pierre entraient dans l’intimité de ma belle, son visage était radieux, je ne l’avais jamais vu comme cela, mais le serveur arriva et cela stoppa Christelle, respectueux nous fîmes comme si de rien était et je demandais à ma femme ce qu’elle voulait manger, la réponse me surpris quand elle dit au serveur qu’elle n’avait plus faim mais qu’elle reprendrait volontiers un autre verre et donc j’approuvai cette décision le serveur pris la commande et reparti.

Pierre ne voulait pas laisser refroidir cette petite chienne et replongea directement ses gros doigts sur le clitoris et s’amusait avec, je ne savais plus trop ce que je devais faire, elle semblait si soumisse, ou était ma femme? Devant moi j’avais tout mes fantasmes, Christelle se laissait faire sans dire un mot, seul des gémissements sortaient de sa bouche, je l’embrassais et lui pris sa main pour la mettre dans mon pantalon que j’avais déboutonné, elle prit mon sexe et le branlât lentement d’une main experte, Pierre fit de même de son coté, je n’en revenais toujours pas quel pied! Pierre habitué de la chose la pris par la nuque elle ne résista pas et il lui fit entrée sa grosse bite dans la bouche, elle me lâcha pour ne s’occuper que de ce membre inconnu, j’avais "vue" sur son petit cul, je ne pu m’empêcher de me mettre à genoux pour lui faire une petite langue, les mouvements de va et vient se précisaient et je sentais Pierre se raidir sous la table, la salope n’avait jamais avalé de sperme et je décidais de voir si elle en était capable, Pierre ne lui demanda pas son avis et l’a tenu par les cheveux pour qu’elle ne laisse rien passer à coté: il n’y eu pas grande résistance et je me dis que si j’avais su …..Christelle se releva et bu le restant de son verre, toujours sans aucun mot elle pris ma bite et se remis à sucer comme une folle en un rien de temps je senti que je venais et je fis comme je venais de voir et je lui ai tenu la tête pour qu’elle n’en perde aucune goutte mais mon geste était inutile ma femme était en total soumission comme dans mes rêves, elle avala goulûment ma semence et se leva et dit d’une voix que je ne connaissais pas «on y va» ! Mais on allait ou? Il était minuit le bar fermait et le serveur ne nous avait même pas amené notre commande n’y l’addition non plus, donc je l’appelé à haute voix, et je le vis sortir de derrière une cloison le cochon nous matait et je lui dit sans me démonter que le service était compris bien sur ..Le jeune serveur me dit qu’il avait fini son service et que si nous voulions il pourrait se rendre utile, je regardais ma femme qui me fit le plus grand de tout les sourires que j’avais jamais vu. Ce n’était pas possible Christelle avec trois hommes mais comment allait elle faire, elle qui ne veux pas de sodomie là elle va être obligé....Je voulais voir ça le bar n’étant pas très loin de chez nous, la petite allumeuse marchait devant nous comme pour nous mettre l’eau à la bouche, nous entrons rapidement dans l’appartement et je proposai un verre à tous le monde. Christelle la première repris un rosé et le but cul sec, et en redemanda un directement, du coup aucun de nous trois n’a désiré boire. La salope était prête, elle se coucha sur le lit, sur le coté comme si elle voulait dormir, Pierre se plaça derrière elle et sans aucun préliminaire la pénétra violemment un cri de plaisir sorti et me fit totalement fondre de plaisir, le petit serveur lui, sorti une bite énorme et se mit devant Christelle pour se faire sucer ce qu’elle fit sans demander son reste, je fis bouger tout le monde pour qu’elle chevauche Pierre qui lui s’était mis sur le dos, elle savait ou je voulais en venir, et cette petite cochonne se pencha pour me laisser entrevoir son anus vierge, elle voulait me l’offrir, moi j’avais prévu un tube de vaseline depuis bien longtemps dans mon tiroir et elle le savait et me fit signe de le prendre, elle était serrée comme vous pouvez l’imaginer mais le va et vient de Pierre me rendait la tache plus facile, sa jouissance était telle que l’on sentait, les saccades de son vagin sur nos membre....Mon dieu encore une fois quel pied je ne pouvais espérer un meilleur week-end. Nous étions tous vidés et nos invités partir dans le petit matin, Christelle n’avait toujours rien dit, elle rentra dans la salle de bain y resta un bon moment puis en ressorti en bayant, l’air de rien, je ne pu m’empêcher de lui demander ce qu’elle avait pensé de cette soirée, et là et oui la surprise, elle me dit qu’elle soirée.........


FIN

Diffuse en direct !
Regarder son live