Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 10 153 fois
  • 11 J'aime
  • 0 Commentaire

Mme Gallois

Chapitre 2

SM / Fétichisme

Texte et idée de Pervers Pépère .

Pervers Pépère est à votre écoute sur perverspepere@nomade.fr


Résumé de l’épisode précédent .


Cet épisode ’suivant’ fait suite,vous l’avez remarqué,j’en suis sûr,à un épisode ’précédent’ .

Pour ceux qui se contentent de vouloir bander,ils peuvent allègrement passer ce paragraphe .

Pour ceux, plus pervers,qui veulent aussi suivre l’histoire,ce petit résumé devrait suffire :


Mme Gallois agée de 42 ans,BCBG, est prof de lycée .

Un de ses élèves l’a contrainte à des rapports sexuels que l’on peut à mon avis qualifier en tous les sens du terme de ’complets’ ; fellation,masturbation,pénétration vaginale,

pénétration anale .... (pas de god,pas de chien ....du moins à ce stade du récit...après...ça dépendra ...de vous et de votre courrier...).

Maintenant qu’il a fait tout ça (il a de l’imagination le petit), l’élève ’pervers’ va appeler ’du renfort’ ;en l’occurence , un copain ’black’ nanti d’un sexe impressionant comme l’ont toujours tous les ’blacks’ dans les histoires de cul (ps. : si quelqu’un a déjà vu une histoire X où un ’black’ a un petit sexe,ou même un sexe ’normal’,il doit me l’indiquer ’fista’...) .

Alors que l’affaire avait commencé pratiquement par un viol sous la contrainte,arrivé en fin de récit ,même le plus con d’entre vous peut comprendre que Mme Gallois est plus que satisfaite par sa première expérience ,et qu’elle attend avec impatience la suite du programme ...


Si vous vous en fouter complètement de tout ce que je vous raconte,remerciez-moi au moins pour ce petit texte; en 12 petites lignes je vous ai résumé 14 pages ...

Je sais ,ça fait pas bander autant,mais c’est comme çà ...


Bon,c’était là qu’on en était resté la fois dernière ...

Vous arrivez juste à temps pour la suite ...

La deuxième séance va commencer ...

Les mecs,n’oubliez pas vos mouchoirs ...

C’est un conseil de Pervers Pépère....


Vos gueules,ça commence ......

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

Voilà,la porte s’ouvre ...

C’est lui....!

C’est le Black qui a une queue comme une trompe d’éléphant ! Je le reconnais !


La ferme Ducon !


Ouais , on veut voir le spectacle bordeeellll !


Et c’est parti....Tattalalaaaa !



La porte s’ouvre.

Dans l’encadrement, la carrure athlétique de Christian Laventure,un black athlétique et ’body-buldé’ ,beau comme un Dieu .


C’est avec un énorme sourire carnassier et une voix chargée d’ironie qu’il s’adresse tout d’abord à sa prof .

Bonjour Mme Gallois .

Bonjour Christian .


Avant qu’elle n’ait eu le temps de dire quoi que ce soit d’autre,il s’adresse sur un tout autre ton à son copain ,en faisant comme si elle n’était pas là .


Tu l’as déjà tirée ?

Ouais,ouais !

C’était bien ?

Ouais,ouais,elle est plus en rodage,mais elle tire encore bien !

T’as pas eu de problèmes ?

Non,non,elle fait tout ce que tu lui demandes,elle en redemenderait même...elle est ’en manque’ comme on dit ...

Ok,ça roule,je vois le ’topo’ ...


S’adressant maintenant à sa prof avec une voix chargée d’une fausse déférence voulue ,il enchaine :

Mme Gallois...

Vous êtes vraiment tout à votre aventage ...

Vous êtes vraiment désirable ....

J’espère qu’il ne vous est rien arrivée ...

Bien des hommes n’auraient pu résister à vous voir ainsi ...


Il tourne maintenant autour d’elle comme un chien tourne autour de son os,le trouvant fort à son goût .

Sans gène,il lui soupèse les seins et le cul .

Il se comporte délibérément de la façon la plus grossière qui soit ,ce n’est pas un amant qui apprécie délicatement les formes généreuses qui lui sont offertes,mais un maquignon qui tate la marchandise .


Il s’adresse maintenant à elle avec un accent délibérément ’petit nègre’;une caricature des films pseudo anti-racistes des années 50 de John Wayne .


Femme blanche est belle !

Femme blanche est bonne !

Laventure aime femme blanche !

Femme blanche pas avoir peur de Laventure !

Laventure est un nègre évolué !

Laventure pas faire mal à la femme blanche !


Mme Gallois se sent profondément humiliée,de la situation d’abord,de l’allusion ensuite...c’est vrai que le parti de son mari ’ne fait pas dans la dentelle’ avec les gens de couleur...


Répondant à l’ironie par l’ironie,Mme Gallois enchaine :

Si Laventure veut sauter femme blanche,Laventure a intérèt à fermer sa gueulle,sinon Laventure est bon pour branlette ...

Femme blanche pas responsable des conneries de son mari !

Laventure devrait se contenter de sauter ’correct’ la femme blanche .

Laventure aura la queue toute contente !

Laventure doit penser que la femme blanche,c’est aussi la femme du maire !

Après avoir sauté la femme blanche,Laventure pourra s’amuser tant qu’il veut à surcharger de cornes les affiches du maire ...

Bref si Laventure sait profiter de la situation,Laventure va pas s’enmerder...

... Mais Laventure doit cesser de se fouttre de la gueulle de la femme blanche !!!


Ah,çà,Mme Gallois,fit-il en arborant une stupéfaction non feinte,je ne m’attendais pas à ça de vous !


Tu verras Christian,aujourd’hui,c’est pas la seule chose qui t’étonneras de moi !


Elle a un peu raison dit son copain ...

Si tu la tires bien ,tu t’enmerderas pas ...


Ok,Ok...

Je disais ça juste pour détendre l’athmosphère ....

Je m’excuse Mme Gallois ,je m’excuse ...

Vous avez su trouver les mots qu’il fallait...


Et aussi,vous avez les arguments ’pour’,fit-il en la prenant brutalement dans ses bras et en lui roulant un pelle qui devait de toute évidence lui siphoner les intestins...


Mme Gallois,pour la deuxième fois cette après midi s’abandonne dans les bras d’un de ses élèves .

Il n’y aura plus pour elle de retour en arrière possible,elle le sait ...autant en profitter .


Mme Gallois est recroquevillée dans ses bras.

Excitation ou coquetterie féminine,qui sait...elle replie avec grâce sa jambe droite ,en faisant reposer tout le poids de son corps déséquilibré sur son pubis qui prenait innocement appui sur l’entrejambe du black ,de son élève, ravi de la situation imprévue .

Elle est superbe ainsi,si fragille,si pleine de promesses,si perverse,dressée sur un seul escarpin,sa tête abandonnée dans les bras du colosse qui s’apprète à la baiser .

Mme Gallois est au paradis,elle voudrait que cet instant dure toujours .

Se faire baiser par deux hommes,ça avait toujours été son phantasme secret,aujourd’hui,c’était le destin qui le lui avait imposé .


Le plus naturellement du monde,il glisse sa main le long de la jupe étroite .

Celle-çi a beau être fort sèrrée,il atteint ce qu’il était venu chercher ;une fente déjà ruisselante à souhait .

Toujours sans un mot,et le plus délicatement du monde, il s’en empare ... la conquète était facile...la capitale s’était déjà rendue....

En peu de temps Mme Gallois connait un puissant orgasme .

Elle est pentelante dans ses bras,elle ne sent plus ses jambes .

Il doit la retenir .

Il la couche délicatement en travers du lit après lui avoir le plus naturellement du monde oté sa veste,et comme pour la soulager.

Une fois allongée sur le lit,il s’attaque à son chemisier... Il le défait lentement Il l’ouvre précautioneussement C’est un amateur,et il sait qu’il a tout son temps;elle ne peut lui échapper .

Il joue avec la femme comme un chat avec une souris .

Son superbe bustier lui apparait maintenant ,’dévoilant’ plus que ’cachant’ une superbe poitrine .

Il pourrait s’en contenter,mais il a bien d’autres idées en tête .

Le plus naturellement du monde,il glisse ses mains dans son dos,et sans la moindre difficulté, il dégraffe le soutien libérant deux seins lourds et fermes .

Il a tout son temps,Mme Gallois émerge progressivement de son orgasme,rien ne presse .

Pendant plusieurs minutes il joue à lui enlever,puis à lui remettre le soutien s’émerveillant toujours de ce tableau changeant .

C’est un gosse qui joue avec son jouet,avec une poupée Barbie grandeur nature qui a pour nom Mme Gallois ,une Mme Gallois qu’il a envie de tringler depuis fort longtemps !


Vous revenez parmi nous Mme Gallois ?

Euh Oui.... fit-elle,un peu gènée de s’être laissée aller si vite et si fort dans les bras de son élève .

Je vais avoir besoin de vous pour la suite....

C’est à dire ?

J’aimerais bien que vous otiez votre jupe;elle est étroite,et je sens qu’Alexis voudrait vous dire deux mots pendant que vous,de votre côté,vous me ferez une branlette espagnole .

A première vue,vous avez tout ce qu’il faut ’pour’ ...

Excusez-moi,mais c’est quoi , une branlette espagnole? Désolée,je ne sais pas !

Oh ! C’est vrai,MmeGallois,je suis désolé moi aussi croyez-le bien .

J’oubliais que votre mari n’aime pas les étrangers ...

Et bien , une ’branlette espagnole’,c’est aussi une ’cravatte de notaire’ ...

J’ai été plus préci comme ça ?


Oui Christian,fit-elle ,arborant un air faussement fâché en dégrafant une nouvelle fois sa jupe étroite ,la laissant apparaitre nue,vêtue de son seul porte-jarretelles et de ses bas à coûture,qui mettent si bien le galbe de ses jambes en évidence ...


Le black se déshabille lui aussi .

Le spectacle de toute évidence ne laisse pas Mme Gallois indifférente,c’est vrai que Christian a un corps d’athlète superbe ,et que ses muscles sont superbement mis en valeur par la sueur qui perle sur tout son corps .

Devant ce tableau,et oubliant toute pudeur,oubliant ses deux élèves qui ne la quittent pas des yeux,Mme Gallois se masturbe frénétiquement la vulve,en attendant d’avoir plus à se mettre sous la dent ...

Elle ne tient plus,sa respiration s’accélère,elle rejette sa tête en arrière dans un hurlement de plaisir ..nouvel orgasme... des orgasmes à répétition...ça faisait longtemps que ça ne lui était plus arrivé ...


Christian est maintenant entièrement nu.

Elle s’étend sur le lit,impatiente et soumise .

Christian s’avence,sûr de lui,conquérent .

Il la chevauche ,se mettant à genoux au dessus d’elle .

Son sexe dressé comme un obélisque repose entre ses seins.

Il est près à la chevauchée fantastique .

Alexis est allongé à côté d’eux,un peu en retrait ,il ne la quitte pas des yeux .


Mme Gallois sans un mot,et sans quitter la bite du noir des yeux,empoigne sa somptueuse poitrine,et en fait un délicieux nid dans lequel le sexe de Christian commence à s’activer .

A chaque passage,Mme Gallois essaye de l’avaler,mais ’taquin’,il s’éloigne aussitôt la laissant sur sa faim .


Alexis sait que le moment est venu,la femme est beaucoup trop occupée,et surtout beaucoup trop excitée pour se rendre compte réelement de ce qui se passe.

Profitant de la situation,il glisse délicatement sa main dans sa chatte .

Comme il s’y attendait,toute à son affaire,la femme ne semble se rendre compte de rien ...

de toute évidence,elle devait croire tout au plus qu’il avait décidé de lui faire une ’gâterie’ supplémentaire.... et elle n’y voyait aucun inconvénient .

Quand elle se rendra compte de ce qui se passe,il sera trop tard se dit-il ....

Les choses se présentaient on ne peut mieux pour lui ; la fente de la femme jutait à souhait ,et son bassin ondulait accompagnant de son rythme le puissant pistonnage du noir .

La pièce était remplie de ses halètements de plaisir .

L’instant était propice....

Un doigt,puis deux,puis trois rentrent absolument sans difficulté aucune dans la gorge profonde.

On aborde la phase délicate ,il le sait d’expérience,mais contrairement à son attente le quatrième doigt rentre lui aussi sans trop de difficulté,en tous cas sans que la femme ne fasse rien pour s’y opposer .

Le cinquième doigt sera plus difficile ,c’est ici que tout se joue .

Il lui faut d’abord replier sa main dans le sens inverse des aiguilles d’une montre avant de la ramener dans l’autre sens en laissant le vagin ’avaller’ le pouce .

Il y a d’autres méthodes,mais c’est celle qu’il préfèrre .

Mme Gallois commence à se rendre compte de ce qui se passe ,mais contrairement aux craintes de son jeune amant,les mouvements de son bassin font au contraire ’tout’ pour avaller cette main qui s’est aventurée déjà loin au delà des limites du raisonnable ....

Incroyable...Sa main est entrée en entier...L’avant bras n’a plus qu’à suivre ,c’est maintenant un jeux d’enfants .


Vision irréelle ; Mme Gallois si BCBG entrain de baiser avec deux de ses élèves ...

Elle pourrait être leur mère !!!

Elle est déchainée,sans retenue aucune,un monstre de perversité ,une femelle en rut .

Aux mouvements de la femme,le black se rend compte que de son côté,Alexis est arrivé à ce qu’il cherchait...

Il faut dire qu’ils se connaissent tous les deux...ce n’est pas la première fois qu’ils se partagent une femelle ...

Christian connait bien les petits ’péchés - mignons’ d’Alexis...

Il y a longtemps que pour eux deux, sodomiser une femme, c’est du ’classique’...

Il faut donc bien trouver quelque chose...

Le ’fist’ est encore ce qui donne le plus de satisfaction,il faut bien l’admettre .

On peut le pratiquer en tout temps,même ’plein beurré’.

On peut le pratiquer aussi longtemps qu’on veut,et ’en société’ le spectacle fait toujours ’recette’ ... surtout si on est dans un cas comme ici,où la dame ’participe’ vraiment ...


Dans un viol ....,c’est pas mal non plus...

C’est à la fois terrorisant,et pas mal humiliant pour la femme de se voir ainsi empalée par un sexe monstrueux...

A défaut de détendre l’athmosphère,ça détend les orifices ....

Toujours ça de pris pour la suite ...


Christian ne veut rien rater du superbe tableau qui lui est offert.

Il quitte prestament sa position,laissant Mme Gallois quelque peu sur sa faim ,mais elle déjà bien prise par ailleurs... enfin,si j’ose dire ....

Il se couche à côté d’elle et n’a aucune difficulté pour passer son bras sous son torse de telle façon qu’il puisse s’emparer de ses deux seins et étirer ses deux grosses mamelles,sans pour autant rien perdre du spectacle fascinant qui se déroule sous ses yeux .

Il a beau être habitué,ça fait toujours ’quelque chose’ de voir une main,voire même tout un avant bras planté dans un sexe de femme monstrueusement distendu par ce qui pourrait être sans difficulté aucune comparé à un sexe d’âne....

Un sexe d’âne dans la chatte d’un de ses professeurs...l’idée est terrible....


De son côté,Mme Gallois est au paradis;ses deux seins sont carressés,et triturés comme ils ne l’ont jamais été ,tandis que sa chatte est envahie par une main experte qui ne cesse pas de s’activer de toutes les manières possibles et imaginables compte tenu de l’exiguité du conduit ...

Elle ne peut s’empècher de rechercher à chacun des ’va et vient’ de sa vulve le contact de l’avant bras sur son clitoris .


Sa vulve dégouline ,elle est prète à tout;Alexis s’en rend compte ,c’est un expert....

Un par un maintenant, il referme ses doigts.

Ce n’est plus une main qu’elle a dans sa chatte,mais un poing,un gland gigantesque...

Tout en ricannant discrètement,il la besogne de toute ses forces.

Il se délecte du pouvoir fantastique de ce sexe monstrueux .

Il se délecte de ces coups de buttoir fabuleux .

Il se délecte de ce bruit de succion caractéristique,à la fois horible et charmant ...


Ainsi prise,Mme Gallois ne tarde pas à connaitre un nouvel orgasme,un orgasme d’une puissance encore inconnue pour elle .

Ses deux élèves,ces deux gosses dont elle pourrait être la mère, lui ont fait connaitre des sommets de jouissance inconnus !

Et de toute évidence pour elle,la journée est loin d’être finie ...

Que va t’il lui arriver encore ?

Elle ne va pas tarder à le savoir ....


Et bien ,Mme Gallois,vous êtes de retour parmi nous ?


Euh,oui,oui....


Bon et bien je crois qu’on va enchainer dit le black, toujours couché à ses côtés, en arborant une splendide érection.

Mettez vous à genoux,dos à moi,et montez la dessus Mme Gallois.

Non,non... Pas dans le con,dans le cul Mme gallois,dans le cul !

Elle est ’grosse’,mais il y a des limites...

Après ce qu’Alexis vous a fait subir... Dans le con,vous risqueriez de ne plus rien sentir...


Mme Gallois ne répond même pas.

Elle a envie d’être baisée et le reste, elle s’en fout .

Les allusions,les quolibets,elle s’en fout.

La seule chose qui compte maintenant c’est de baiser .

Comment peut-on en être arrivée là en si peu de temps;elle s’en fout aussi ....

Ce n’est plus une femme,c’est un sexe !

Un sexe avide de sensations nouvelles !


Mme Gallois a tôt fait de trouver le bon trou et la bonne position ,le black est aux anges .

La femme est à genoux sur son pieu d’ébène qui la défonce sauvagement .

Les mains puissantes du noir sont fermement appliquées sur les hanches de la femme.

Elles jouent avec son porte-jarretelles tout en ramenant à chaque fois avec plus force son bassin jusqu’à ce qu’il puisse sentir son pieux énorme buter au fond de son cul .

Alexis de son côté s’est mis debout sur le lit,et se fait tant bien que mal copieusement sucer le dard par une bouche avide ;la position est excitante,mais pas fort stable ,le matelas oscille...


Cesse de bouger comme çà dit le black à Alexis ,tu fais bouger le pieu !

Ramènes-toi plutôt ici,on va la prendre en sandwich ...

Attends... Je termine ce que j’ai ’à faire’ ....

Deux minutes ...

N’est ce pas Mme Gallois  ?


Oui,oui,n’arretes pas,n’arrètes surtout pas ....c’est bon,je viens ,je viens ...!!!!


Tu vois dit-il s’adressant à son copain ....

Il n’y en a plus pour longtemps ....


Allez Mme Gallois,encore un petit effort  !!!!


Mme Gallois s’en fout;ils ont beau la considérer comme une pute ,comme une femelle en chaleur,comme un tas de viande,elle s’en fout ;la seule chose qui compte c’est son pied qui arrive et qui va la submerger !

Un hurlement déchirant de femelle en rut retentit une fois encore dans la pièce exigue .

Une fois encore le corps de la femme est pris de violents subresauts avant qu’elle ne s’effondre en arrière dans les bras puissants du black .


Voilà,c’est fait,tu vois que j’ai pas été long ,hein.!....


Ouais,c’est bien !

T’es ’un brave’ .

Je t’inviterai encore ...


Mme Gallois, Hou-Hou,Mme Gallois ,C’est nous !....


Euhhh.... Oui... Excusez-moi ....


Bon Ca va....?

On va reprendre ....


Euh,oui,oui... Excusez - moi,je suis un peu ’stone’....


C’est pas grave Mme Gallois...

Vous allez voir,ça va aller...

Jusqu’ici,ça a été  ?


Euh... Oui !.


Et bien ca va continuer à aller ....

Un petit sandwich ’spécial’ , ca vous va ?


Euh... Oui ,dit elle , en faisant une moue à la fois intriguée, épuisée et impatiente .


Allez,dit Alexis . On reprends ....

Toujours dans la joie et la bonne humeur...


Fais une petite sucette à Christian,et quand elle sera de nouveau ’à point’,tu t’empaleras sur sa grosse queue de nègre .

Y A Bon Banania !


Mme Gallois,malgrès son état,ne se le fait pas dire deux fois ...


La queue du black ne tarde pas à s’ériger à nouveau sous les coups de langue experte de Mme Gallois .

C’est maintenant un gigantesque pal qu’elle a en bouche,et dont elle se délecte ....


Bon ça suffit salope  !


Retournes-toi.

Ecartes bien ton cul avec tes deux mains,comme çà il pourra t’enculer bien à fond !

Ouais comme çaaa,continue....

Voilàaa ...

C’est plus possible d’aller plus loin....

T’es ’à fond’

Gardes bien la position salope !

Reste bien ’plantée’ !

Couches-toi sur Christian !

Voilàaa,c’est çà...

Ecartes tes jambes maintenant !

Je veux voir ta chatte luisante bien apparente !

Voilàaa

Super !

Branles-toi la chatte maintenant !

Voilàaaa

Super,super ...

C’est bien Mme Gallois...

Ca me fait vraiment plaisir de vous voir ’participer’ dit-il sur un ton plein d’ironie ...


Alexis se penche sur la chatte béante qui lui est offerte .

Il l’hume délicatement,en connaisseur ...parfum ravissant de femelle !!!

Délicatement il introduit un doigt,deux,puis trois ...

Encore un ’fist’ se dit Mme Gallois !

Non ! Il s’allonge sur elle,il la pénètre de toute la longueur de son membre !

La sensation est irréelle,ces deux sexes qui la prennent à la fois...

C’est la première fois de sa vie qu’elle est prise de la sorte .

C’est la première fois de sa vie qu’elle s’exhibe ainsi sans retenue à un homme,ou plutôt à deux hommes,ses élèves mêmes !!!!


Alexis et Christian la besognent ’en cadence’ .

Ils ont de l’expérience à deux...

Ils savent comment pratiquer avec une salope pareille ....

Mme Gallois ne tarde pas à connaitre un nouvel orgasme...le quantième  ? elle n’en sais rien ...elle en a connu tant aujourd’hui ....


Alexis bande encore vigoureusement,mais à sa plus grande stupéfaction,il se retire,en profittant au passage pour taquiner son clitoris maintenant tendu à l’extrème .

Mais que fait-il ?

Il ne va pas l’enculer à son tour ?

Mais, si,mais si !!!!!

Mais ça ne rentreras jamais !!!


Mais,si,mais si...malgrès la présence imposante du sexe du black,Alexis parvient à faufiler son sexe dans l’étroit conduit .

Ils sont maintenant à deux dans son cul !!!

Conscients de la précarité de la situation,ils entreprennent de la limer avec calme et modération ....

Ils ne prendront pas leurs pieds de la sorte,mais la situation est très grisante ;à deux dans le cul d’une salope..de son prof en plus...quel exploit..quel humiliation pour la femme...quel pied !!!


Sâgement ils décident de se retirer .


Mme Gallois en est soulagée;la distension de son cul devenait fort génante !


T’as pas fini salope !

Mets - toi à genoux  !

Tu vas nous sucer tous les deux !


Soulagée de la fin de son sandwich ’spécial’,Mme Gallois obtempère sans se faire prier .

Avec une satisfaction non feinte,elle s’empare des deux bittes qui l’ont déjà tant baisée !!!

Elle les branle et les suce tour à tour ,puis les deux ensemble ,comme une folle ;

Elle les sent venir !

Ils se retirent ????

Que vont-ils faire ???


Ils explosent,ils éjaculent tous les deux sur elle ,elle en a partout !!!

Le sperme dégouline sur ses cheveux,ses joues,la commissure de ses lèvres...

Il s’écoule entre ses seins ,il glisse vers son pubis ...il y en a tant ....

Quelle humiliation,mais aussi quelle satisfaction de sentir sur elle le sperme de ses deux jeunes amants qui la badigeonnent littéralement de leur semence  !


Enfin !, se dit-elle mi - comblée, mi - soulagée que cette après midi prenne fin .

Elle n’en pouvait plus !

Elle ne sentait plus ni son con ,ni son cul;tous les deux avaient été soumis à un tel traitement,à de telles distensions monstrueuses,mais tellement ’agréables’ aussi ,il fallait bien l’admettre ...


Ca va Mme Gallois ,dit Alexis ?


Ca va ,répondit-elle tout en se rabillant....

Euh...... La semaine prochaine,vous n’amèneriez pas des copains ?


Bien sûr Mme Gallois répondit Alexis un peu interloqué ...

On va trouver...

Ne vous en faites pas ...



Tat ta la laa !!!!

C’est fini !!!!!

Bon si il y a quelqu’un qui a une idée pour la suite,il faut m’écrire !

N’hésitez-pas !!

Moi,je sais plus ce qu’on pourrait lui faire à cette salope...


Enfin ’si’,mais pas en restant ’raisonnable’ ....


Et ce site de cul est un site ’raisonnable’ ...pour ’gens biens’ ...




perverspepere@nomade.fr



For Amusement Only !



A lire avec modération ...

C’est un conseil du ministère de la santé ...

La masturbation rend sourd !!!

Diffuse en direct !
Regarder son live