Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 20 191 fois
  • 63 J'aime
  • 3 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

Modèle doggy style

Chapitre 1

la décadence

Zoophilie

Michel nous fait signe et nous demande si on est libre le lendemain, on lui confirme que oui, et il me demande de venir avec Ko vers dix heures. Dix heures tapantes, on est là, Michel nous ouvre, on se fait la bise, et il nous dit qu’il voudrait faire une séance privée spéciale avec Ko.


On entre, il y a deux autres personnes avec des appareils photo et des caméras, une femme d’un certain âge, on nous présente et Michel nous présente madame qui est Michèle (50 ans), les hommes Dominique (55 ans) et Jack (60 ans). Ils demandent à Ko si elle aime les animaux, elle répond que oui, ils font venir deux magnifiques danois (des chiens), elle est surprise, mais ne recule pas, ils viennent la renifler et lui tourner autour.


Le scénario sera le suivant, Ko à poil photographiée avec les chiens dans des poses suggestives, Ko donne son accord et se déshabille devant tout le monde, à poil, elle est superbe pour ses 60 ans. On allume les projecteurs, les chiens tournent et viennent se frotter contre elle, ils reniflent son cul et sa chatte, et les mecs mettent toutes leurs machines en route. Michèle semble excitée par ce début de spectacle. Ko caresse les chiens et joue avec eux et commence à prendre des poses, les chiens suivent tous ses mouvements et deviennent de plus en plus entreprenants.


Ko se met à genoux et leur caresse le ventre, et touche leur fourreau par jeux et par accident, tant ils sont énervés, et puis j’en vois un dont le pénis sort en partie du fourreau, une bite toute rouge et pointue. Ko ne semble ne rien voir, toute à sa représentation. Les flashs crépitent et les caméras tournent. D’un coup, je vois Michèle enlever sa robe et rejoindre Ko sur la scène. Michèle n’hésite pas et caresse aussi les molosses et Ko au passage, ça fait un quatuor bizarre, puis Michèle devient de plus en plus entreprenante avec Ko en l’embrassant et en lui caressant le corps.


Ko la laisse faire et lui rend la pareille et lui caresse la vulve longuement, Michèle se cabre et se laisse faire et ouvre les cuisses pour laisser libre accès à son intimité. Ko n’hésite plus et lui enfonce un doigt dans la chatte, sa partenaire s’offre à elle. Les chiens n’ont rien perdu du spectacle et se mettent à bander de plus en plus, ils ont des mandrins d’au moins vingt centimètres, pointus au bout et puis plus épais au centre. Michèle renverse Ko sur un banc et lui lèche la chatte, un chien vient se mettre derrière Michèle et puis joue un peu avec son corps avec ses pattes.


Puis il tente de la monter, mais il loupe son coup, elle est trop basse et lui trop grand. Michèle demande à Ko de se pousser sur le banc, et se met à genoux sur le banc, le chien revient à l’attaque et là il la pénètre d’un coup et donne plusieurs coups de reins et on voit son nœud se former et se coincer dans le vagin de Michèle, qui lèche Ko comme une malade. Elle demande à Ko de se mettre à genoux à l’autre bout du banc. L’autre chien vient se mettre en position et tente de monter Ko, mais n’y arrive pas.


Dominique et Jack lâchent leurs appareils et viennent aider Ko et le chien, l’un met Ko en position à genoux cul en l’air et l’autre attrape la bite du chien pour la guider dans la chatte de Ko, Dominique qui est devant Ko, bande comme un âne et sort son mandrin en pleine érection et le donne à sucer à Ko, elle accepte et lui fait une belle fellation en décalottant son gland en le léchant, en caressant ses couilles et en caressant la base de son pénis. Inspiré par ça, Jack se met derrière son copain et donne sa bite à sucer à Michèle. Le chien qui baise Michèle se met à gonfler son nœud et à se bloquer dans Michèle, et dans le même temps, il éjacule des quantités incroyables de sperme, ce qui provoque l’orgasme de Michèle. Quelques minutes plus tard, le second clebs éjacule dans le con de Ko qui jouit, et tout ce beau monde reste collé.


Le chien de Michèle se décolle et vient lui lécher les fesses, Jack éjacule, Dominique éjacule dans la bouche de Ko et le chien qui était dans ses fesses finit par éjaculer et se retirer au bout de quelques minutes. Je suis dans une érection démente et Michel aussi, on se fout à poil et j’enfile Michèle, pendant que Ko se fait enfiler par Michel, on en profite tous les deux pour enculer nos partenaires et bien se vider les couilles.


Pause pour tout le monde, on va se doucher et boire un coup, puis je prends Ko et Michèle à part et je leur propose un coup pour la suite.

Reprise des hostilités, Ko et Michèle se mettent en place sur la scène et on amène le chien, personne ne s’est rhabillé, on est tous à poil.

Ko et Michèle commencent à caresser les chiens, et les obligent à se mettre sur le dos, ils sont dociles et se mettent en place. Les deux femmes se mettent tête-bêche avec les animaux et commencent à les caresser et à surtout tripoter leurs fourreaux, ils se mettent à bander et nos deux chéries commence à faire une pipe douce et profonde aux deux chiens qui se tournant vers leurs compagnes leur lèchent la chatte, on a un super 69 en route et tout le monde fait son boulot comme il faut, un moment, les pénis des chiens sont entièrement sortis de leur fourreau, et ça fait presque vingt centimètres, les filles n’arrivent plus à les prendre en bouche et doivent se contenter du sucer les sept premiers centimètres.


Par contre, les langues de chiens les rendent folles de plaisir et Ko commence à jouir et à arriver à l’orgasme, Michèle en fait de même en hurlant. Les langues sont longues et douces.

Je me couche derrière Ko, Dominique se met aussi derrière Michèle et on cherche à enculer les filles, mais en faisant ça, on se met à la portée des langues des chiens, on est surpris, mais c’est tellement doux qu’on comprend leur jouissance, on se laisse faire et après avoir bandé comme des ânes, on encule nos partenaires de bon cœur. Lorsque nos pénis ressortent de leur gaine, les chiens nous lèchent encore et nous donnent du plaisir, pendant plusieurs minutes, on laisse faire tellement c’est bon. On arrête de baiser, on aide les femmes à se relever et on se dirige vers les douches.


Après une pose de trente minutes, je propose de refaire une partouze avec les chiens, on fait mettre les filles à genoux sur les bancs, on fait mettre les chiens derrière elles, ça semble les intéresser, les chiens bandent et je me penche sur celui de KO, je le branle doucement, il bande de plus en plus, je l’enduis de lubrifiant, il sort tout son pénis. Il commence à vouloir monter Ko, je l’aide, mais je l’empêche de l’enfiler et je le guide vers son anus, là je le laisse faire et Dominique fait de même avec celui de Michèle, les deux clebs enfoncent leurs mandrins d’un coup, les filles sursautent, mais se laissent faire. Les molosses commencent leur mouvement de reins, mais s’arrêtent rapidement, leurs nœuds se gonflent, et là, les filles gémissent de douleur, un rectum n’est pas un vagin, les chiens ne bougent plus et commencent à éjaculer en abondance, le jus sortant de partout, les filles ne disent plus rien.


Plusieurs minutes passent, puis les chiens débandent et leur pénis sortent du cul des filles, laissant une quantité abondante de liquide sortir de leurs entrailles.

Là tout le monde à son compte, Jack présente sa queue à sucer, Dominique aussi ainsi que Michel, les filles le font sans enthousiasme, trop c’est trop.

Mais ce fut une expérience à peut-être recommencer.

Diffuse en direct !
Regarder son live