Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 3 997 fois
  • 42 J'aime
  • 2 Commentaires

modele particulier

Chapitre 1

Voyeur / Exhibition

Je suis Emilie de bordeaux, j’ai 26 ans, je suis vendeuse en lingerie.J’ai fait la connaissance de Pierre, un ami de ma patronne, il y a 1 an, au cours d’un vernissage.

Pierre, qui a 42a, est un photographe amateur très doué qui pratique depuis plus de 20ans. Dans la vie de tout les jours il est commerçant comme moi.

Nous nous croisons régulièrement, et je dois avouer que je le trouve charmant, bien proportionné, les tempes grisonnantes et toujours bronzé, il est plein de charme.

J’en appris un peu plus sur lui par quelques indiscrétions de Chantal ma patronne, et quelle ne fut pas ma déception lorsque j’appris qu’il était gay.

Un lundi que je baladais ANGIE, mon labrador adoré, sur les bords de la Garonne, nous nous sommes croisés.

Il était entrain de faire des photos, nous avons continué notre promenade ensemble en discutant. Voyant que j’étais intéressée par son travail, tout naturellement il me proposa de venir voir son travail chez lui.

Il habite dans le centre tout comme moi à la seule différence que son appartement dois faire 5 fois le mien.

Après une collation nous sommes allés à son bureau en traversant une grande pièce qui je le devinais de suite lui servait de studio pour ses photos.

lorsqu’il ouvrit son ordinateur, son grand écran, il y avait une multitude de dossier.

On regarda son travail sur les monuments de la ville, le fleuve, des natures mortes.Je lui demandais si il ne prenais jamais des gens en photo, il me regarda en me demandant pourquoi cette question et si j’aimerais être prise en photo. En rigolant je lui dis "pourquoi pas, mais je ne sais pas si je serrai un bon modèle".

En même temps qu’il refermait les dossiers, il me flatta sur mes formes et me confia qu’il serrait ravi que j’accepte de poser pour lui.

"Ah bon et tu me verrai comment? dans un champs de tournesol? à la david hamilton?"

"Non en lingerie,c’est plus toi"

"Coquin"

"Tu sais moi..."

On rigola de bon coeur.

Il ouvrit un dossier de photos noirs et blancs, il y avait pelle mêle des hommes et des femmes aux corps nus musclés, d’autres rondes mais le point commun c’est qu’elles étaient magnifiques par la lumière.

Sur certaines on voyait clairement des sexes en érection, ou des femmes qui ne cachaient rien de leur anatomie et dans des poses provocantes.

"Ben dit donc elles sont limites porno ces photos"

"Un peu oui, mais j’en ai eu fait des encore plus chaudes"

"Ah oui montres..fais voir"

"Ben c’est toi la coquine.."

C’est vrai que de voir son travail sur les nues, d’un coup, cela m’avait chauffé sans vraiment que je m’en rendes compte.

Les quelques photos qu’il me montra ensuite, étaient pornographiques, des hommes qui se suçaient, des couples qui faisaient l’amour ainsi de suite.

"Whaou.."

"Alors toujours envie de venir poser? tu vois tu peux même venir avec ton chéri ça ne me dérange pas"

Un chéri j’en avais plus depuis quelques mois, mais j’avais envi d’avoir de belles photos, et j’étais sure que Pierre saurait me mettre en valeur.

On décida de faire un essai, à la seule condition pour moi que cela reste entre nous, et lui que je lui fasses confiance et me laisse guider.

On se tapa dans la main.

Il fut convenu de se retrouver le lundi pour des photos en lingerie. J’amenais donc le lundi suivant toutes mes parures et j’en ai quelques unes.

Pierre avait préparé son studio, un grand drap blanc sur le mur, quelques projecteurs, un grand parapluie et un ventilateur, dans un coin de la pièce il y avait un paravent.

"Vas te déshabiller"

"Je dois mettre quoi?"

"Viens juste avec les dessous que tu portes aujourd’hui"

J’avais ce jour là un ensemble tanga et soutif rouge.

Pierre me plaça au milieu du mur et me guida dans les poses à prendre, lui me tournai autour me mitraillant.

De temps en temps nous faisions une pause et regardions sur l’écran de l’appareil le rendu.

J’ai enchainé une bonne dizaine d’ensembles, je me sentais de plus en plus à l’aise devant l’objectif de Pierre et il m’incitai à aller de plus en plus loin dans la sensualite des poses. La situation m’excitait beaucoup je me savais la chatte humide.

Lorsque pierre me proposa de continuer la séance entièrement nue, j’acceptais volontiers.

Il s’absenta un petit moment, le temps de prendre un fauteuil ancien dans son salon qu’il plaça au centre, il déplaça les réflecteurs.

Maintenant Pierre me touchait pour faire prendre à mon corps la posture qu’il souhaitait. Il était très concentré et moi je m’appliquais à rester immobile.

Quand il reprenait son appareil, j’obéissais à ses ordres.

"Vas y comme ça, cambres toi bien"

"Prends ton sein avec la main droite"

"Bien continue, tu es belle comme ça"

"Fais la moue..oui..encore"

"Assied toi au bord..oui"

"Relève ta jambe,oui comme ça"

"C’est bien continu.."

J’étais offerte à son objectif, la chatte luisante ouverte, les tétons dures sans aucune impudeur.

J’étais ailleurs, je prenais un pied énorme à m’exhiber ainsi. Pierre s’approcha de moi et dis au creux de l’oreille. "tu peux te caresser si tu en a envie te gène pas pour moi"

Oh que oui j’en avais envie, j’en pouvais plus d’attendre. Tête renversée en arrière, je glissai ma main entre mes cuisses à la recherche de mon bouton que je décalottais pour mieux le caresser, je jouis très vite enfonçant deux doigts profondément dans ma chatte.

je restai dans cette position quelques minutes faisant aller me doigts en moi, lorsque je les retirai j’entendis Pierre me dire.

"Suce les maintenant"

Je m’empressais de le faire en le regardant me photographier.

Notre première séance se termina ainsi..

Depuis il est né une grande complicité entre nous deux.

à suivre

Diffuse en direct !
Regarder son live