Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 28 133 fois
  • 282 J'aime
  • 9 Commentaires

Moi, ma copine et sa sur

Chapitre 1

Inceste

Romain


Cette journée commençait comme toutes les journées devraient commencer, avec une bonne pipe.


C’était le samedi matin, j’avais passé la nuit chez ma copine comme pratiquement tous les week-ends. Ma copine, Sarah, qui comme moi avait 20 ans, s’était réveillée la première et dans notre couple, il y avait une règle : le premier de nous deux à se réveiller devait réveiller l’autre avec du sexe.


Et c’est pour cette raison que je me suis réveillé avec ma queue dans sa bouche. Il faut dire qu’elle était vraiment douée, elle prenait ma queue entièrement dans sa bouche avant de sortir un peu sa langue pour me lécher les boules en même temps et la sensation était extraordinaire. Et ensuite, elle reprenait les va-et-vient dans sa bouche comme si de rien n’était.


Avec de telles fellations, je ne tenais souvent pas très longtemps et ce fut le cas encore ce jour-là. Je sentais que j’allais jouir alors je lui attrapai la tête avec mes deux mains et je sentis quelques secondes plus tard que je lui jouissais dans la bouche.


Une fois que j’avais fini, elle releva la tête et ouvrit grand la bouche pour me montrer tout mon sperme qu’elle avait en bouche. Il y en avait pas mal et elle laissa tomber quelques gouttes qui lui coulaient sur ses seins rebondis. Puis elle ferma la bouche et avala le tout. Elle ramassa avec son doigt les quelques gouttes qui lui avaient coulé sur le sein et le lécha.


Je ne m’étais pas encore remis de cet orgasme que Sarah se leva avec seulement sa petite culotte blanche à pois noirs que j’adorais, tellement elle mettait ses fesses en valeur. Elle enfila un t-shirt et se tourna vers moi.


Quand tu seras remis de cette pipe, rejoins-moi à la cuisine pour manger. J’ai trop faim là.

Tu viens pourtant d’avoir un petit-déj’ au lit. Lui répondis-je en montant ma queue toujours dure.

Très drôle, chérie, mais j’ai vraiment faim alors j’y vais.


Et elle partit de la chambre en laissant par inadvertance la porte entrouverte.


J’étais toujours nu, dans son lit avec la queue débandée maintenant et je cherchais la force de me lever pour la rejoindre pour prendre notre petit-déjeuner, je commençais moi aussi à avoir bien faim.


J’étais sur le point de me lever quand je vis du coin de l’il un flash au niveau de la porte toujours entrouverte et j’entendis quelqu’un partir rapidement avant que j’aie le temps de réagir. Je me levai rapidement du lit, enfilai un boxer et je me précipitai hors de la chambre pour tenter de savoir qui venait de me prendre en photo. À part ma copine, il n’y avait que deux autres personnes dans la maison. Sa sur, Alexa, qui avait 18 ans depuis à peine quelques jours ainsi que leur mère, Vanessa, une jolie brune de 45 ans qui, comme ses deux filles, avait une belle paire de seins.


Le couloir était vide, mais je savais que peu importe qui était la personne ayant prise cette photo, elle était dans la maison. Et de savoir que soit la sur, soit la mère de copine allait peut-être se masturber en regardant une photo volée de mon corps nu, ça m’excitait un peu. Même plus qu’un peu, je dois avouer, et Sarah le remarqua quand j’arrivai dans la cuisine et qu’elle vit mon érection à travers mon boxer qui était la seule chose que je portais.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)


Tu aurais pu t’habiller un peu plus, ma famille est là, tu sais.

Oui, je sais. L’une d’elles a d’ailleurs pris une photo nue de moi.


Sarah s’étrangla avec les céréales qu’elle mangeait au moment où je prononçais cette phrase.


Je te demande pardon ?

Tu n’avais pas fermé la porte de ta chambre. Et moi j’étais toujours nu dans ton lit et tout d’un coup, j’ai vu le flash d’un téléphone qui prend une photo. Si ce n’était pas toi, c’est que c’est soit ta mère, soit ta sur.

Et c’est ça qui te rend aussi dur ? Me demanda-t-elle en pointant mon boxer avec sa cuillère.

Peut-être bien que oui.


Je m’assis alors à côté d’elle pour prendre mon petit-déjeuner. Nous mangions en silence, chacun réfléchissant à ce que nous devions faire en pareille situation. Puis Sarah me regarda et me proposa sa solution.


La porte de ma mère grince pas mal donc je pense que c’est ma sur qui a pris cette photo.

Super. Et on fait quoi ? J’aime bien Alexa, mais je n’ai pas prévu de me faire prendre en photo par ta petite sur.

Je vais lui foutre un coup de pression, ça la calmera.


Elle mit son bol dans le lave-vaisselle avant de se retourner vers moi une nouvelle fois.


Tu ne devais pas aller faire un truc avec ton père aujourd’hui ?

Ah merde, j’avais oublié !


Je courus dans la chambre de Sarah, m’habillai rapidement, l’embrassai et sortis de la maison en trombe pour vite rejoindre mon père qui m’attendait à la maison pour refaire la peinture du salon.


*

Sarah


Romain venait de partir rejoindre son père en me laissant là, dans le salon, à moitié dévêtue et avec des questions plein la tête. Je me demandais comment j’allais faire avec ma sur, car j’étais maintenant quasiment sûr que c’était Alexa qui avait pris cette photo. Je retournai dans ma chambre, récupérai quelques habits avant d’aller me doucher. Je pris une douche rapide et en sortant de la salle de bain, je vis que ma sur était sortie de sa chambre et prenait son petit-déjeuner.


On discutait de choses et d’autres et je savais que j’allais devoir aborder la question sur la fameuse photo de mon copain nu. Mais je n’avais aucune idée de comment jusqu’au moment où elle m’a tendu une perche.


Apparemment, vous avez passé un bon moment hier soir. Tu sais que maman et moi, on vous entend quand vous baisez ?

Oui enfin, ça ne doit pas trop te déranger vu que tu prends des photos de lui nu.


Et Alexa devint blême quand je prononçai ces mots. J’avais donc raison, c’était bien elle. Évidemment que c’était elle, comment ai-je pu pensé que cela pouvait être notre mère. Elle bafouilla quelques secondes avant de réussir à former sa phrase.


Je... je ne sais pas ce qui ma prise. La porte était entrouverte, il était là, nu, et j’ai pris une photo.

Mais enfin, pourquoi ? On ne fait pas ce genre de chose.

Oui, je sais, mais... mais je n’avais jamais vu de mec nu en vrai.


Je fus assez surprise de cette révélation. Alexa était très jolie, avec de belles formes et elle avait déjà eu deux ou trois copains et je pensais qu’elle avait déjà coucher avec eux.


Mais, tu as déjà eu des copains ? Je pensais que tu avais couché avec le dernier, comment il s’appelait déjà ?

Hugo et non, on n’a pas couché ensemble. Il voulait, mais j’ai paniqué et on s’est quitté.


Je voyais qu’elle s’en voulait d’avoir pris cette photo, mais il faut dire que Romain était bien foutu alors je comprenais ma sur. Alors une idée me vint en tête et rien qu’en y pensant, je sentais que mon sexe commençait à bien mouillé.


Alexa, suis-moi dans la chambre, ça sera mieux.


Et elle me suivit, quelque peu interloquée, mais sans poser de questions. Une fois dans la chambre, je fermais la porte de ma chambre, baissai mon pantalon et invitai ma sur à faire de même.


Bon alors, je n’ai pas baisé ce matin, je lui ai juste taillé une pipe alors voilà ce qu’on va faire. Je vais te raconter ce qu’on a fait hier soir et je vais me masturber en même temps. Et toi, tu vas faire pareil.

Pardon ? Non, il n’en est pas question.

Oh si si. Tu as pris une photo de Romain nu alors tu vas faire ça pour moi. Tourne-toi pour que je ne voie rien de toi si tu veux. Lui répondis-je en enlevant ma culotte.

Oui, d’accord Sarah.


Alexa se tourna, enleva son pantalon de pyjama, mais garda sa culotte. Je me posai au milieu de mon lit, les jambes un peu écartées, et je commençai à me toucher. Ma sur était assise sur le bord du lit et était un peu inquiète.


Je commençai alors à lui raconter ce qui s’était passé la veille. Comment Romain avait retiré ma culotte avec ses dents pendant que j’étais allongé sur le lit, comment il m’avait léché le minou. Je lui décrivis les sensations que cela procure et je la vois alors glisser sa main dans sa culotte et je l’entendis gémir doucement. Je continuai à lui raconter le reste de la soirée comme quand Romain, remonta un peu sa bouche pour me sucer un sein pendant qu’il me doigter. Il retira alors son pantalon alors que j’écartai un peu plus les jambes et je le décrivis rapidement comment son sexe était dur.


Je voyais du coin de l’il son bras s’activer de plus en plus rapidement quand je lui racontai comment Romain avait attrapé mes jambes avant de me fourrer avec sa queue. Je lui décrivis le sentiment d’avoir une queue à l’intérieur de soi, de le sentir faire des va-et-vient, pendant qu’il me sucait les seins.


Alexa était de plus en plus bruyante. Elle avait complètement baissé sa culotte pour être plus à l’aise et s’allongea sur le lit, se moquant que je puisse tout voir tellement elle était concentrée sur sa masturbation. Je lui décrivis enfin le sentiment quand un homme jouit à l’intérieur. C’est d’ailleurs à ce moment-là qu’elle atteignit l’orgasme. Je n’avais même pas eu le temps de lui raconter comme je l’avais sucé juste après pour nettoyer son pénis. Et la voir sur mon lit, à moitié nue, haletante de sa masturbation, cela m’excitait beaucoup et j’atteignis moi aussi l’orgasme peu de temps après.


C’était... intense, je dois l’admettre. Me dit-elle.

Et encore, ce n’était pas toi qui t’es fait baiser. Lui répondis-je en rigolant.


Nous étions sur mon lit, toutes les deux sans rien en bas, quand ma sur me fit une nouvelle confidence (cette journée est définitivement pleine de surprises).


Tu sais la photo de Romain que j’ai prise tout à l’heure ?

Oui et ?

Bah, ce n’est pas la seule.


Et elle me montra son téléphone et dessus, il y avait plusieurs photos et vidéos, soit de Romain nu dans mon lit comme ce matin, soit de lui et moi couchant ensemble. Elle avait tout pris en cachette et il devait y en avoir une dizaine au total et je sentais que cela l’excitait beaucoup.


Et de temps en temps, le soir dans mon lit, je me touche en regardant ça.

D’accord. Je vois. Euh... je ne sais pas quoi te dire, Alexa.


Elle se releva d’un bond du lit, toujours sans rien en bas, et me regarda avec des yeux tristes :


S’il te plaît, Sarah, ne m’en veux pas.

Je ne t’en veux pas, ne t’inquiète pas. Écoute, va te doucher et fais ta vie. Il faut que je parle avec Romain et selon comment ça se passe, je te préviens d’accord ? Mais tu ne prends plus de photos ou de vidéos pour l’instant.


Je regardai d’un il coquin Alexa qui renfilait sa culotte et son bas de pyjama et qui sortit de la chambre en direction de la salle de bain. J’avais eu une idée, je n’étais pas sûr que cela plaise à Romain, mais nous n’étions plus à ça près dans notre relation.


*

Romain


J’étais épuisé de ma journée. Avec mon père, on avait repeint tout le salon en déplaçant les meubles à chaque fois et je n’avais qu’une envie, c’était de me doucher, manger quelque chose et aller chez Sarah. Mais mon père ayant était plus rapide que moi, je devais attendre qu’il sorte enfin de la salle de bain pour me doucher. Je regardai mon téléphone et vis que Sarah m’avait envoyé un message me demandant de l’appeler quand je pouvais. Je me posai sur mon lit, branchai mon téléphone qui n’avait plus beaucoup de batterie et je l’appelai.


Oui chérie, tu voulais que je t’appelle, tout va bien ?

Si on veut. Dis-moi, est-ce que cela te dérange si quelqu’un nous regarde pendant qu’on baise ?

Je ne sais pas, ça dépend qui regarde. Attends, ne me dis pas que...

J’ai parlé avec ma sur et il s’avère qu’elle a plusieurs vidéos et photos de nous en train de coucher ensemble. Elle est toujours vierge et je veux qu’elle voie en vrai ce que c’est.


Je déglutis difficilement. Sa petite sur nous avait filmés plusieurs fois à notre insu et aucun de nous deux ne s’en était rendu compte ? Je ne savais quoi répondre à Sarah. D’un côté, cela m’excitait, sa sur était une bombe et j’adorerai la voir se masturber pendant que je baiserai Sarah, mais de l’autre, c’était sa petite sur. J’avais peur que cela soit trop bizarre.


Tu es toujours là ou tu es partie te branler déjà ? Me dit-elle sur un ton moqueur.

Je suis toujours là, Sarah. Je sais juste pas trop quoi te répondre.

Écoute, viens à la maison dans la soirée et on en discutera avec elle. Et avant de raccrocher, elle et moi, nous nous sommes masturbés tout à l’heure pendant que je lui racontais comment tu m’avais baisée hier soir. On a toutes les deux adoré ça.


Et je n’eus même pas le temps de répondre quoi que ce soit qu’elle avait raccroché. Je dois admettre que ma douche était un peu plus longue que prévu, mon esprit et ma queue étant concentrés sur Sarah et Alexa se masturbant ensemble.

Diffuse en direct !
Regarder son live