Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 555 fois
  • 6 J'aime
  • 0 Commentaire

Mon ange de Bretagne

Chapitre 1

Introduction : Rencontre sur Internet

Divers

J’ai 21 ans, et je joue souvent sur des jeux en ligne où le but est de vivre la vie de notre personnage, d’avoir une maison, d’obtenir de l’argent, et de faire des rencontres.

Dans le jeu :

Me voilà dans un nouveau monde, avec un peu d’argent en poche, suffisamment pour m’acheter une petite maison dans le quartier habité principalement par des nouveaux arrivant. J’en achète une, et je commence à m’installer. Alors que je commence à m’installer en plaçant mes premiers meubles, j’entends des bruits venant de l’extérieur de ma maison. Curieux, je décide d’aller voir ce qu’il en est. Ouvrant la porte, je vois deux personnes en train de se courir après en rigolant. Très vite, la fille se tourne vers moi, me fixe deux secondes avant de venir me voir.


— Tu es nouveau dans le quartier ? Dit-elle.


Surpris, de la voir venir à cette vitesse, je ne réponds pas immédiatement.


— Allô ! Il y a quelqu’un ? Reprit-elle en rigolant.

— Pardon ? Oui, je suis arrivé il y a moins d’une heure. Répondis-je.


Une conversation s’engage et l’autre personne se joint rapidement à nous. J’apprends rapidement qu’ils habitent tous deux très près de chez moi. Elle habite de l’autre côté de la rue et lui est son voisin de droite.

Plus le temps passe, plus je passe de temps avec elle et on voit de moins en moins notre autre voisin.

Hors du jeu :

Un jour, je lui ai proposé d’aller sur un serveur vocal afin de parler hors du jeu. Souvent, sur ces jeux, les personnages féminins sont joués par des hommes, et en jeu, jouant notre personnage, je ne pouvais pas savoir si c’était un homme ou une femme, j’ai donc supposé que c’était un homme, c’était plus probable.

Quelqu’un se connecte sur le serveur vocal sur lequel je suis et viens me parler. Je m’attends à une voix d’homme d’environ 16 ans.


— Bonjour, ça va ? Ça fait bizarre de parler hors du jeu, on va pouvoir apprendre à se connaître.


Je reste silencieux, impossible de dire quoi que ce soit. Cette voix, c’est une fille et qui plus est, elle est magnifique, elle m’hypnotise.


— Allô ? Ça marche ? Dit-elle.

— Oui ! Pardon, j’ai bugué. Je pensais que tu étais un homme, et entendre que tu étais une fille, ça m’a surpris. Répondis-je

— Ah ! Reprit-elle en rigolant. C’est vrai que la majorité des joueurs sont des hommes et quon na jamais parlé de ce qui était hors du jeu.


Au fur et à mesure du temps, j’apprends beaucoup de choses sur elle. Très vite, je perds mes illusions de la possible copine gameuse lorsque j’apprends qu’elle n’a que 12 ans. Sa voix et ses conversations sont tellement plus matures. Mais la connaissant depuis peu, cette déception passe très vite et l’on continue de parler sans que j’image quoi que ce soit d’autre. Nous partageons beaucoup de choses et devenons de très proches amis. Et parfois parlons même de sexualité, de filles qui me plaisent et d’homme qui lui plaisent.

Le temps passe, j’ai maintenant 25 ans. Un jour, elle m’annonce qu’elle ne veut pas faire une fête pour son anniversaire, j’essaye de comprendre et elle m’explique :


— J’ai pas envie d’inviter ces gamines qui parlent d’amour alors qu’elles n’y connaissent rien. Un jour elles aiment un mec, le lendemain un autre, le surlendemain elles aiment le premier à nouveau.

— Ah, et tu n’as pas d’autres amis avec des conversations plus évoluées ? Lui demandais-je.

— Il n’y a qu’une personne, mais je vais pas lui demander de passer la journée seul avec moi.

— Et pourquoi pas ?

— Parce que c’est un homme et qu’il me plaît.

— Ah !? Mais tu m’as jamais parlé de lui ! Dis-toi que ça peut-être l’occasion de lui dire ce que tu ressens.

— C’est pas faux. Tu voudrais venir pour mon anniversaire ?


Décidément elle aime bien me surprendre.


— Euh... Eh bien, ça me touche ce que tu viens de me dire de manière détournée... Mais...


Je n’ai pas le temps de finir qu’elle me coupe.


— Oh non ! Ça y est, je tai dit ce que je ressens et maintenant je vais te perdre.

— Non ! Calme-toi ! Le problème ce nest pas les sentiments, mais la différence d’âge.

— Mais j’ai plus de 15 ans je suis majeure sexuellement.

— Ouh là, je parle pas forcément de sexe. Dans tous les cas, tes parents ont le droit de porter plainte pour détournement de mineur.

— Ouais, je comprends.

— Et puis je n’ai pas les moyens de faire le trajet, la Lorraine, c’est loin de la Bretagne.

— Oui, je comprends.


Le temps passe et nous parlons toujours. Nous sommes de plus en plus intimes. Nous vivons comme un couple, à distance. On se parle tous les jours et nous nous endormons en étant en vidéoconférence. C’est difficile d’aimer quelqu’un quon na jamais pu tenir dans ses bras.

Un an passe, puis deux... Son 18ème anniversaire arrive bientôt, moi j’en ai maintenant 27.

Diffuse en direct !
Regarder son live