Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 132 465 fois
  • 127 J'aime
  • 4 Commentaires

Mon aventure avec ma soeur

Chapitre 1

Inceste

Je m’appelle pascal, j’aime les femmes et surtout les femmes, j’aime leur féminité, les petits détails qui font d’elles un ’objet’ du désir et de l’excitation !! Par exemple je reconnais la façon d’être d’une femme à sa lingerie, une petite culotte cachée sous une jupe ça m’excite terriblement.

J’ai connu une aventure avec ma soeur qui avait 22 ans à l’époque et moi 18 ; ça c’est passé comme suit :

J’avais la manie de lui piquer ses petites culottes (propres, je précise) et elle en a eu marre, elle est venue dans ma chambre elle était habillée d’une petite robe d’été sexy, elle me dit :

— ’Tu va me rendre mes culottes, j’en ai marre !

J’ajouterai entre parenthèse : elle était plutôt différente dans ses choix, soit coton blanc ou string ficelle en dentelle !

Bref, je lui réponds :

— ’Oh ça va ok mais je te les rends si tu fais ce que je te dis’

— ’Quoi ? Tu veux quoi ?’

— ’Je veux voir ta culotte !’

— ’Non ! Je peux pas faire ça !’

— ’Bah, je les connais toutes tes culottes !’

— ’Bon mais après tu me les donnes !’

— ’Oui !’

Elle obéit et lève sa robe, elle portait une culotte rose en satin, ma préférée ! Là j’ai eu une érection terrible et elle l’a vu de suite.

Elle dit :

— ’Dis cochon, ça va comme ça, tu en as vu assez !’

— ’Si tu te déshabilles complètement, je te montre ma bite !’

Elle était encore assez jeune de caractère et elle n’avait jamais vu de sexe d’homme avant.

— ’Tu es vraiment trop con, ok je me déshabille mais je veux la toucher’

— ’Si tu veux !’

Elle commence par déboutonner sa robe et la laisse tomber à terre, ensuite elle dégrafe son sou-tif pour laisser sortir ses gros seins (90C), elle laisse descendre son petit bout de tissu rose et me le lance et elle me dit :

— ’Sent-la ! ?a te plait comme ça !’

Elle avait mouillé sa culotte la salope ! Sa toison est taillée en V et très brune.

— ’Tu es superbe et tu as gagné ça !’

Je sors mon engin en érection (21 cm) devant sa figure.

— ’C’est gros et lourd, je peux te branler si tu veux !’

— ’Vas-y ! Et moi je peux te caresser ?

— ’Oui mais soit doux !’

Elle avait un don exquis pour la branlette et je ne pus me retenir longtemps, j’ai tout déchargé sur son ventre !’

— ’C’est bon ?’

— ’Oh oui mais tu ne perds rien pour attendre’

Elle se relève, s’essuie avec sa culotte et repart contente de cette première expérience qui n’était pas la dernière.


A suivre

Diffuse en direct !
Regarder son live