Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 60 826 fois
  • 65 J'aime
  • 4 Commentaires

Mon beau-père

Chapitre 1

Inceste

Le jour ce lève un fois de plus. Comme chaque matin, mon beau-père est réveillé le premier. Je descends vêtue d’un simple tee shirt, appartenant à mon frère, qui m’arrive sous les fesses. Je pars salué mon beau-père. Une description bref de lui: 43 ans et plutôt bien converser pour son âge. Il est assez musclé, mesure 1m85. Brun aux yeux bleus ciel. Son prénom: Peter.

Comme tous les matins, je lui fais la bise. Je dois avouer que ces yeux bleus me fondre. Ma mère et mon père se sont séparés quand j’avais 10 ans, mon frère en avait 15. Elle s’est mariée avec Peter il y a 2 ans.

Peter dépose les assiettes sur la table, et la mienne en face de moi. Je le remercie d’un sourire. Il s’assoit en face de moi. Coup de chance, ce matin il est torse nu. Une occasion d’admirer ces beaux pectoraux. Dès qu’il sent mon regard sur lui, il dévie son regard de la télévision pour le poser sur moi, je baissa les yeux aussitôt.

Une journée banale commença. Je reviens de mon travail vers 21h30. Je travaille est tant que serveuse pour le moment. Peter était sur le canapé avec mon frère. Je leur fais signe de la main et monte me doucher.

Après mettre mise en petite nuisette, j’entendis des bruits de pas dans le couloir. Je sortis et vis mon beau-père aller dans sa chambre, chacun avait une salle de bain à lui. Il partit prendre sa douche. Ce qui tombe mal, j’avais besoin de récupérer ma brosse à cheveux dans la salle de bain de mes parents, je fais parti de ces filles qui aiment que tout soit parfait sur elle-même. Tant pis, je pars m’aventurer dans la salle de bain parentale. La vapeur c’était déjà propagée dans la salle de bain. Le rideau de douche était assez transparent. Assez pour voir les jolies petites fesses de Peter ce qui me fais légèrement mouiller, oui je l’avoue. Je pris ma brosse à cheveux mais Peter avait sentit ma présence et me demanda:’Que fais-tu ici?’ je répondis tout en étant gênée car il s’était retourné, ce qui me permit de voir son fabuleux sexe un peu flouté par le rideau de douche:’Je suis venue reprendre ma brosse!’ il répondit simplement:’Bien!’ Ça n’a pas l’air de le déranger plus que ça. Je souris et sortis. Je retourne donc dans ma chambre me brosser puis je m’allonge dans les draps frais et m’endormis.

Le lendemain, ma mère partis en voyage d’affaire pendant environ 1 à 2 mois à Los Angeles. Voilà qui me laissera le temps d’admirer Peter avec envie. Je ne vous cache pas qu’il m’attire. Et ma mère n’est pas idiote et en profite chaque soir. Toutes les nuits je peux entendre leurs ébats sexuels et me dit que j’aimerais être à sa place. Vue la façon avec laquelle elle joui, cela me fait mouiller dans mon lit.

Revenons à nos moutons, je descends en nuisette au grand étonnement de mon beau-père. Je lui souris et lui dis bonjour. Je pars faire mon petit déjeuné, j’ai envie de changement ce matin. Je prépare mon café. Je sens Peter me frôler ce qui me fais frissonner. Je le regarde du coin de l’oeil. Il a dû remarquer ce frisson car il me regarde et souris avant de continuer son déjeuné. Je commence à grogner et le regarde: ’Cette cafetière déconne encore’. Il me dit d’attendre et il vient derrière moi. Il était collé à moi, cela ne me déplaisait pas. Il règle le problème de cette cafetière. J’ignore comment il se débrouille pour la refaire fonctionner. Je le remercie et pars m’assoir sur le canapé avec ma tasse. Je la pose sur la table basse et m’allonge sur le canapé. Peter prenait plaisir à regarder mes fesses qui étaient légèrement dévoilées. Ma petite culotte devient assez vite humide.

Après le petit déjeuné avalé, il me rejoint sur le canapé. Je pose mes jambes au sol et m’assois à ses côtés. Il me complimente, me disant que j’étais jolie dans cette tenue. Je rougie et le remercie. Je rallonge mes jambes du côté inverse de tout à l’heure. Le dos contre lui. Il joua avec mes cheveux, les déplaçant, les laissant tomber le long de mon dos. Il joue ensuite avec la bretelle de ma nuisette. Je sens ses lèves chaudes sur mon cou. Je me mords la lèvre intérieure. Ses baisers me font frissonner. Il laissa tomber la bretelle et glissa sa main chaude à l’intérieur de ma nuisette jusqu’à mon sein qui se mit à pointer. Il malaxa mon sein tout en m’embrassant dans le cou. Je mouille ma petite culotte. Son autre main glisse le long de ma cuisse jusqu’à mon entre-jambes. Il posa sa main sur ma petite culotte trempée. Il me caresse par dessus le tissu et faufile sa main à l’intérieur. Il caresse mon clito de son index puis rajoute son deuxième doigt, il les fit glisser le long de la fente et remonte. Il fait des va et viens avec ses doigts, ce qui chatouille mon clito et me fait gémir légèrement. Je déboutonne son jean et passe ma main à l’intérieur, une bosse dur c’était formée. Cela m’excite d’avantage. J’écarte un peu plus mes jambes et passe ma main dans son boxer. Je caresse sa tige et sors son pénis du jean. Je le branle au rythme de ses va et viens dans ma fente. Je jouis et lui également, le sperme s’éjecte assez vite et s’éclate contre ma poitrine. Le liquide coule entre mes seins. Je me redresse et me mets accroupie devant le canapé tenant toujours son sexe dans ma main. Je le met dans ma bouche et suce de plus en plus vite. Il éjacule dans ma bouche. Je lèche le gland et lâche son sexe. Il m’a l’air bien excité. Il enlève ce qui était sur la table basse, me surélève et me pose sur la table. Il écarta mes jambes en m’embrassant partout. Il remonte à ma bouche et m’embrasse. Nos langues jouent ensemble, elles font plusieurs tours et continuent leur danse. Il caresse mes hanches et me pénètre d’un coup. Il fait des va et vient de plus en plus rapides. Je jouis de plus en plus fort. Heureusement que mon frère est déjà parti. J’appuie mes mains sur ses fesses et me courbe pour mieux le sentir. Je pousse des soupirs de plaisir à chaque mouvement qu’il fait. Il joui en moi et se retire, il m’embrasse et descend jusqu’à ma chatte bouillante et mouillée. Il embrasse mon clito et le lèche. Je gémi à nouveau. Il passe sa langue dans mon petit trou et remonte au clito. Il fait des mouvements de langues qui me font courber. La mouille coule dans ma raie des fesses. Après quelques minutes de jouissance. Il remonte en me frôlant et m’embrasse au cou.

Cette partie de jambes en l’air avec lui était parfaite. Tellement parfaite que tout cela n’est que fantasme. Malheureusement, je doute que ça se réalise un jour.

Diffuse en direct !
Regarder son live