Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 7 554 fois
  • 121 J'aime
  • 2 Commentaires

Mon beau-père fait mon éducation sexuelle.

Chapitre 26

le beau-père, la bru, le jeune poney et l'étalon

Orgie / Partouze

Beau-papa

Préface : Si vous suivez mes histoires, vous avez suivi l’évolution sexuelle de Lucie révélée par son beau-père Jean. Sinon recommencez l’histoire à son début. Le « dressage » de sa bru doit finir en apothéose. Il convie pour le bouquet final Claude que connait déjà Lucie, et Patrick dont la réputation n’est plus à faire.

 

Le beau-père, la bru, le jeune poney et l’étalon. 2


Mais Patrick, en homme galant et voyant Claude le sabre au clair et piaffant d’impatience, lui cède la place. Lucie a maintenant devant les yeux la bite de Claude tout aussi appétissante et qu’elle connait bien. Il lui dit, bien moins galant que Patrick :

-Suce-moi salope ! Fais-moi jouir !

Complètement désinhibée, Lucie veut lui faire ce plaisir, le suce et le branle comme il le désire.

— Vas-y rentre ma bite au fond de ta bouche pour que tu la sentes bien remplie.

 

Suite :

Claude saisit Lucie par les cheveux et pousse de plus de plus sa verge dans la bouche offerte. Sentant la résistance de Lucie devant sa précipitation, il lui bouche le nez pour qu’elle avale et ainsi lui rentre entièrement la verge dans sa bouche, entre et sort plusieurs fois sa bite. 

— Salope ! Suce-moi bien, excité comme je suis je vais te jouir dans la bouche !

Claude vient de réussir aussi une gorge profonde pendant que Patrick se fait branler par Lucie.

Je veux mettre mon grain de sel et demande à Lucie si elle peut dévorer les queues à tous les deux.

 

Elle m’obéit et s’applique à engloutir les deux verges exceptionnelles qu’elle a sous ses yeux à tour de rôle, mais pendant qu’elle a la bite de Patrick dans la bouche, Claude approche la sienne, elle essaie d’avaler les deux en même temps mais elle n’y parvient pas.

Claude sent le jus monter dans sa lance, Patrick lui cède la place et il pousse sa bite dans la bouche de Lucie et jouit au fond de sa gorge en l’empêchant de se reculer, la forçant à tout avaler. Moi, il y avait bien longtemps que j’avais fait de même dans la bouche d’Ida…

 

Mais il n’en est pas de même de Patrick, il se dirige  vers la chatte en feu de Lucie qui n’en pouvait plus d’attendre, se penche pour lui murmurer à l’oreille. On dirait qu’elle approuve car il lui fourre directement trois doigts dans la chatte de Lucie qui se sent ainsi dilatée et va et vient comme une furie sur ses doigts n’en pouvant plus et jouissant sous la caresse. 

Le sexe bandé de Patrick est collé contre les fesses de Lucie qui se trémousse de plus en plus sous ses doigts acharnés. Elle lève alors une jambe pour laisser la formidable verge se positionner, la saisit d’un geste vif et la glisse entre les lèvres de son vagin. Elle gémit lors de cette pénétration et j’en rebande à m’en faire exploser la queue ainsi que Claude en la voyant décoller sous la formidable poussée de Patrick.

Patrick accélère plus sensiblement sa pénétration, Lucie lâche des « ohh, ou des ahh », à chaque coup de reins de cet étalon. Quand Ida vient l’embrasser en lui pelotant les seins, son excitation augmente encore, ses gémissements devenant comme des suppliques. C’est le moment que choisit Patrick pour accentuer encore ses coups de reins. Les sexes se rejoignent maintenant avec force, à un rythme endiablé. Ida caresse Lucie dans le dos, puis descend vers son cul, lui massant les fesses et insinuant un doigt dans l’anus de Lucie qui pousse un "ouuuiiihh!" très rauque.

La queue bien raide, Patrick la lime et la lime encore sous les recommandations de Lucie :

-Putain ! Mais c’est qui ce mec ???  Waouhh !  Jamais un homme n’a réussi à me faire jouir de cette façon pendant aussi longtemps. Je croyais pourtant avoir déjà atteint le nirvana dans la débauche.  Tu avais raison Jean. C’est magnifique, féérique ! 

 

Mais Patrick continue le va-et-vient, un peu plus lentement, mais il continue encore et encore. Jamais elle n’a été prise par un homme pendant aussi longtemps. Il est au dessus d’elle, il la fixe, esquisse un petit sourire puis reprend son mouvement de sape amenant Lucie à un énième orgasme. Au bout d’une attente interminable pour Lucie, il se retire enfin, tombe à genoux entre ses jambes écartées. La main gauche de Patrick s’appuie sur le genou droit de Lucie pendant que sa main droite empaume l’extrémité de sa queue prête à exploser dans un râle

— Aaarrrggghhh ! Et nous assistons tous à une véritable averse de foutre. Lucie en a du nombril jusqu’aux cheveux.Quelques gouttes finissent même sur le mur. La puissance de cette éjaculation est dantesque, tout autant que le volume spermique de cet homme. Je connaissais sa réputation mais je ne m’attendais tout de même pas à assister à ça ! 

Patrick la regarde en souriant. Son orgasme était largement aussi puissant que celui de Lucie, mais indéniablement, il laisse des traces beaucoup plus visibles que celui de Lucie. Il reprend son souffle, se penche vers elle pour l’embrasser sur une partie de la joue épargnée par sa semence qui a giclée partout. Il me regarde pendant un instant comme pour avoir mon absolution. Lucie joue avec son sperme du bout des doigts, le sentant sécher lentement sur sa peau en murmurant après avoir porté son index à la bouche:

-Hum, j’aime son odeur âpre et son goût salé, mais regarde Jean ! Ce putain de mec bande toujours comme un bouc !!!

 

Toujours aussi galant, maintenant Patrick  s’est couché sur le dos et l’entraine avec lui, il s’occupe de lui lécher la chatte comme elle ne l’a jamais été. Sa langue plus qu’habile la fouille dans tous les recoins. Sa main s’active sur la vulve pour en écarter les lèvres. Ida en profite et a mis son gland énorme devant l’entrée de son vagin pour s’enfoncer le chibre toujours prêt lentement en elle.

 Elle a une petite chatte et ses lèvres intimes semblent exploser tellement cette queue lui remplit le vagin. Ne perdant pas le nord, Claude qui a repris du gourdin s’approche de Lucie, toute abandonnée aux caresses buccales de Patrick et qui ne voit rien venir. Il se déplace et s’approche  de sa tête à genoux, plaçant sa queue juste à coté de la bouche de Lucie pour qu’elle la suce. Je m’approche d’elle et lui propose à mon tour mon sexe gonflé. 

La scène est torride, elle saisit dans chaque main une teub et plonge pour mettre nos deux queues dans sa bouche, puis de nous sucer profondément à tour de rôle. La situation est surréaliste ! Patrick bouffe la chatte et le cul de Lucie qui bouffe nos deux queues pendant que la petite chatte d’Ida broie la grosse bite de Patrick.

Nos cinq corps remuent en cadence et des gémissements de plaisir se font entendre de plus en plus forts.  Nos cinq  corps excités dégagent une chaleur de plus en plus forte dans la pièce, le corps de Lucie est ruisselant de sueur, sa bouche qui accueille deux queues respectables qui plongent tour à tour dedans ruissèle jusqu’à ce que sa bouche grande ouverte se remplisse de mon foutre qu’elle garde sur la langue quand Claude vient y ajouter sa dose.

 

Voyant que Patrick est toujours actif, elle demande à Ida de lui céder la place et vient s’asseoir sur lui.

Sa chatte absorbe de nouveau la bite, elle s’allonge sur lui, gardant la queue dure dans son sexe et joue à la cavalière du désert. Elle attend avec impatience que Claude soit de nouveau en forme et  l’invite à venir rejoindre Patrick dans sa chatte en feu. Je n’aurais jamais crû voir ça, Claude s’allonge sur elle et enfile sa queue bien au chaud au fond du vagin distendu à mort car la place est déjà occupée. Sa queue glisse doucement  et difficilement contre celle de Patrick,  se frayant un passage pour la rejoindre dans la chatte de Lucie.

Elle à deux bites dans sa chatte !!! Un feu nouveau lui déchire les entrailles, les deux teubs se relaient pour s’enfoncer en elle, deux bites qui la pilonnent. Elle se mord les lèvres  pour ne pas hurler. Les deux étalons jouent à chaque aller-retour, amplifiant encore un peu plus les réactions de Lucie qui finit par exploser dans un orgasme fabuleux. Son corps est parcouru de spasmes incontrôlables. Sa chatte inonde d’une mouille crémeuse les deux phallus. Claude peut la limer convenablement, sa queue va et vient sur celle de Patrick qui ne peut pratiquement pas bouger. Lucie mouille comme une folle, les parois de son vagin ressemblent à une éponge obligée de prendre la forme de son contenu. Patrick l’embrasse tandis que Claude caresse ses seins en en serrant fortement les bouts. Lucie passe ses doigts dans le dos de Patrick et le griffe, y laissant des sillons rougeâtres, ça le rend fou et il rue dans sa petite chatte, j’entends des floc/floc.

 

Patrick est endurant, inventif et alterne la douceur et la vitesse dans la chatte de Lucie, il est caressant, puis plus actif mais toujours aussi raide. Lucie a envie d’une double pénétration et  le leurs propose, ils sont évidemment partant et Claude n’a qu’à changer de trou. Elle est toujours empalée sur la formidable verge de Patrick couché sur le dos. Derrière elle, Claude déplace le bout de son membre et frappe à la porte arrière. Son gland se pose sur l’œillet fripé et il pousse doucement, attentif à ne pas lui faire mal, elle l’encourage:

— Tu peux y aller, maintenant j’ai l’habitude, peut-être pas avec de tels pals mais ramone-moi le cul, défonce-moi-bien!!!

A suivre…

Diffuse en direct !
Regarder son live