Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 30 544 fois
  • 158 J'aime
  • 17 Commentaires

MON DADY CHERI

Chapitre 1

Inceste

Jenny est vautrée sur le canapé et raconte à sa meilleure amie Chloé sa dernière aventure avec son dady. Dady est le surnom qu’elle avait donné à son père, lorsqu’elle était petite fille. Alex est dans le coin de la porte du salon où, il tend l’oreille et écoute discrètement ce que raconte Jenny. En tous cas, ça a l’air assez croustillant.  


Une poignée de secondes après, il vient à pas de loup vers le canapé et là, sa fille chérie interrompt la conversation. Il faut dire qu’Alex vit, depuis le décès de sa femme dans un tragique accident. Et, de ce drame, avec sa fille Jenny, est née progressivement une complicité qui a peu à peu dérapé et, c’est transformée en rapports incestueux.


Il s’assoit auprès d’elle et lui dit :


 - Bonjour ma chérie. Mais, qu’est ce que tu racontais au téléphone ?

 - Excuse moi dady..., bonjour quand même. Ben, c’est Chloé qui m’appelait et me racontait qu’hier, elle avait couché avec son frère. Alors, je lui ai dit que moi aussi, je faisais l’amour avec mon dady chéri. C’est tout !

 - T’es sûre qu’elle ne dira rien à personne ?

 - Oui dady..., je connais Chloé. C’est une fille à qui on peut confier un secret.

 - Alors d’accord ! Parce que, j’ai pas envie que tout le village le sache.

 - Là dessus, ne t’en fais pas..., elle peut être muette comme une tombe !   


Mais, pendant ce temps, Jenny c’est collée à son père et, a commencé à lui caresser la cuisse puis, discrètement sa main est rapidement venue chercher son sexe par dessus son pantalon. Et là :


 - T’as envie de quelque chose ma chérie ?

 - Oui dady..., ton gros bâton. Regarde, je suis toute mouillée !


A ce moment là, elle relève sa jupe, écarte ses cuisses et :


 - Mets ta main dady !


Alors Alex, en bon papa amoureux, avance sa main, la plaque sur sa chatte et aussitôt, son majeur se glisse entre ses lèvres et la pénètre profondément pour la doigter. Effectivement, elle est mouillée et même très mouillée, au point que cette petite salope de Jenny se met aussitôt à gigoter et à gémir sur le canapé. Puis :


 - Dady, dady..., ouiii !

 - Tu aimes ça..., petite salope !

 - Oui dady..., mais j’aime encore plus ton sexe ! Tu veux bien ?

 - Oui chérie..., en attendant joui encore..., vas y !


Comme ça, il lui doigte sa chatte et même, poursuit par son trou du cul. Et là, Jenny se met à crier :


 - Ooooh salaud que c’est bonnn..., oui dady ! Tu me ramoneras mon trou, tout à l’heure ?

 - Bien sûr ma chérie..., bien profond, comme tu aimes ! En attendant, fais moi bander !


Là, Alex retire son doigt de son trou du cul. Il se lève du canapé, Jenny aussi puis, elle dégrafe la ceinture du futal de son père, extirpe sa bite encore molle, la prend dans sa main et se met à la masturber puis à la sucer


Une minute plus tard, l’engin a trouvé une forme très intéressante. Et là :


 - Dady prend moi s’il te plaît !


Alors, elle se met à quatre pattes sur le canapé et aussitôt, elle sent le manche de pioche de son paternel lui investir sa moule débordante de son jus de jeune femme.


A peine le premier va et vient passé, voilà que cette petite salope de Jenny se met à gémir fortement puis à vociférer crûment.


 - Vas y dady..., défonce moi..., fais moi péter..., oh putain !

Et quelques instants après :

 - Mets la moi dans mon cul aussi dady !


Mais, pour l’instant Alex lui ramone sa chatte et ça la fait bien jouir comme ça.


Après cette levrette qui l’a envoyée au ciel, Alex s’assoit sur le canapé. A ce moment là, Jenny vient s’empaler pour faire un long tour de balançoire qui la conduit aussi au firmament de la jouissance. Elle monte, elle descend avec frénésie. Et, comme si ça ne suffisait pas, elle s’astique son bouton d’amour pour jouir encore plus. Et, ça fonctionne à merveille puisque :


 - Oooh ouiii dady..., ça me rend folle..., fuck me..., fuck me !


C’est pourtant bien ce qu’il fait. Mais, pour cette petite cochonne de Jenny ça ne lui suffit pas. Alors :


 - Remet toi à quatre pattes !


Elle obéît aussitôt. Elle en a tellement envie. Alors, aussitôt installée, le mandrin d’Alex se présente entre ses fesses et plus d’autres préparations se faufile jusqu’à l’entrée de son petit trou, qui est déjà bien rodé depuis le temps.


Sa queue, s’engage et, très rapidement, disparaît presque entièrement dans son anus. Alors, le premier va et vient s’opère et Jenny, les yeux clos et la bouche grande ouverte, comme pour chercher un peu d’air, se met à crier :


 - Ouiii dady ouiii ! Encule moi bien...

Instantanément après la pénétration :

 - Oooh ouiii, c’est bon dady !


Et dady lui bourre et lui défonce le cul pendant un long quart d’heure où Jenny ne cesse de vociférer. Elle jouit comme une petite salope jusqu’au moment ultime où son dady chéri lui décharge un bon verre à liqueur de sperme tout au fond de son intimité.


Quelques secondes après, il retire lentement sa bite, encore bien raide, de son trou du cul totalement dévasté. Là, en bon pervers qu’ils sont autant l’un que l’autre, il récupère une petite coupe sur la table de salon, la positionne juste sous la chatte de sa salope de fille pour récupérer son sperme qui va s’écouler lentement de son trou du cul et, l’offrir à sa bouche, afin qu’elle boive son foutre.


Une fois fait, elle procède au nettoyage de sa queue. Puis :


 - Merci dady... Heum il est bon ton sperme !

 - Alors ma petite salope..., te voilà rassasiée !

 - Ouiii dady. Maintenant, je suis heureuse !

 - Pourquoi..., tu l’étais pas tout à l’heure ?

 - Non dady..., j’avais trop envie de te sentir en moi et...,

 - Surtout dans ton trou du cul !

 - Encore plus !

 - T’es vraiment salope...

 - Oui mon dady. Maintenant, je vais me laver un peu ma chatte et mon trou du cul.

 - Et bien moi, je vais me laver la queue.

 - Alors, on y va ensemble.

 - Ok ma chérie !


Mais, au lieu d’y aller simplement pour se laver, cette cochonne de Jenny, reprend la queue de son père dans sa main et, c’est en le masturbant à nouveau qu’elle le conduit jusqu’à la salle de bains. Ce qui fait que, lorsqu’ils se retrouvent à l’intérieur, et comme elle l’a bien fait triquer une nouvelle fois, elle s’appuie sur le meuble vasque, écarte ses jambes et :


 - aller dady..., encule moi encore une fois !


Alors, dady reprend sa bite en main, lui plante tout au fond de son trou du cul et remet aussitôt sa machine infernale en route. Après seulement deux va et vient, Jenny se remet à gémir et à jouir. Et comme ça, il lui bourre son trou du cul jusqu’au bout.


Un quart d’heure plus tard, il lui éjacule une nouvelle fois au fond de son trou. Et là :


 - Merci dady..., j’en avais trop envie.


Alors pour terminer en beauté, elle lui lèche le gland pour récupérer les dernières traces de son sperme, avant d’aller cette fois, se laver le trou du cul.

Diffuse en direct !
Regarder son live